Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 2825
Label UNT Conférences

le (1h34m10s)

Institut du Thermalisme de Dax : Journées d'Automne 2009 - 1/4

Journées d'Automne 20092e Symposium Européen de Recherche ThermaleOrganisées dans le cadre du 2e Symposium Européen de Recherche Thermale et des 3e Rencontres Internationales de l'Institut du Thermalisme, les Journées d'Automne 2009 ont rassemblé divers spécialistes autour du thermalisme et de ses effets cliniques sur les curistes. Elles ont été l'occasion d'exposer les résultats de différentes enquêtes et études sur les bénéfices d'une cure thermale chez les patients atteints de problèmes dermatologiques, rhumatologiques, cardio-vasculaires...et de présenter outre le projet de coopération européen TERMARED, quelques travaux originaux de l'Institut du Thermalisme. Les conférences :C.-F. Roques-Latrille : Enquête 112 000 questionnairesLe but de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (26m16s)

Indexation des textes narratifs. Les mille et une nuits au crible de l'indexation.

Le Groupe d'Anthropologie Historique de l'Occident Médiéval (GAHOM) a été fondé par Jacques Le GOFF en 1978 au sein du Centre de Recherches Historiques (UMR EHESS/CNRS n° 8558) dont il constitue l'un des groupes de recherche et de formation à la recherche. Il est dirigé depuis 1992 par Jean-Claude SCHMITT. Ses membres appartiennent soit à l'EHESS, soit au CNRS. Pour plus d'informations sur le GAHOM, consultez son site : http://gahom.ehess.fr/ Sur son site de la Galerie Colbert, le GAHOM offre une bibliothèque spécialisée et des banques de données en rapport avec ses enquêtes, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (23m45s)

Indexer la littérature arthurienne

Le Groupe d'Anthropologie Historique de l'Occident Médiéval (GAHOM) a été fondé par Jacques Le GOFF en 1978 au sein du Centre de Recherches Historiques (UMR EHESS/CNRS n° 8558) dont il constitue l'un des groupes de recherche et de formation à la recherche. Il est dirigé depuis 1992 par Jean-Claude SCHMITT. Ses membres appartiennent soit à l'EHESS, soit au CNRS. Pour plus d'informations sur le GAHOM, consultez son site : http://gahom.ehess.fr/ Sur son site de la Galerie Colbert, le GAHOM offre une bibliothèque spécialisée et des banques de données en rapport avec ses enquêtes, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (18m12s)

Peut-on indexer les récits de croyance? A propos de l'édition du fonds "êtres fantastiques" de la collecte Charles Joisten

Le Groupe d'Anthropologie Historique de l'Occident Médiéval (GAHOM) a été fondé par Jacques Le GOFF en 1978 au sein du Centre de Recherches Historiques (UMR EHESS/CNRS n° 8558) dont il constitue l'un des groupes de recherche et de formation à la recherche. Il est dirigé depuis 1992 par Jean-Claude SCHMITT. Ses membres appartiennent soit à l'EHESS, soit au CNRS. Pour plus d'informations sur le GAHOM, consultez son site : http://gahom.ehess.fr/ Sur son site de la Galerie Colbert, le GAHOM offre une bibliothèque spécialisée et des banques de données en rapport avec ses enquêtes, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (19m20s)

Les liens entre le ThEMA et le Thesaurus sermonum de Jacques de Voragine

Le Groupe d'Anthropologie Historique de l'Occident Médiéval (GAHOM) a été fondé par Jacques Le GOFF en 1978 au sein du Centre de Recherches Historiques (UMR EHESS/CNRS n° 8558) dont il constitue l'un des groupes de recherche et de formation à la recherche. Il est dirigé depuis 1992 par Jean-Claude SCHMITT. Ses membres appartiennent soit à l'EHESS, soit au CNRS. Pour plus d'informations sur le GAHOM, consultez son site : http://gahom.ehess.fr/ Sur son site de la Galerie Colbert, le GAHOM offre une bibliothèque spécialisée et des banques de données en rapport avec ses enquêtes, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (54m56s)

L'édition électronique des sources en histoire

Le Groupe d'Anthropologie Historique de l'Occident Médiéval (GAHOM) a été fondé par Jacques Le GOFF en 1978 au sein du Centre de Recherches Historiques (UMR EHESS/CNRS n° 8558) dont il constitue l'un des groupes de recherche et de formation à la recherche. Il est dirigé depuis 1992 par Jean-Claude SCHMITT. Ses membres appartiennent soit à l'EHESS, soit au CNRS. Pour plus d'informations sur le GAHOM, consultez son site : http://gahom.ehess.fr/ Sur son site de la Galerie Colbert, le GAHOM offre une bibliothèque spécialisée et des banques de données en rapport avec ses enquêtes, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (25m18s)

Vers des éditions électroniques de recueils d'exempla

Le Groupe d'Anthropologie Historique de l'Occident Médiéval (GAHOM) a été fondé par Jacques Le GOFF en 1978 au sein du Centre de Recherches Historiques (UMR EHESS/CNRS n° 8558) dont il constitue l'un des groupes de recherche et de formation à la recherche. Il est dirigé depuis 1992 par Jean-Claude SCHMITT. Ses membres appartiennent soit à l'EHESS, soit au CNRS. Pour plus d'informations sur le GAHOM, consultez son site : http://gahom.ehess.fr/ Sur son site de la Galerie Colbert, le GAHOM offre une bibliothèque spécialisée et des banques de données en rapport avec ses enquêtes, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h6m31s)

Anthropologie de la maladie et du mythe au Laos et en Asie du Sud-Est

Richard Pottier est professeur d’ethnologie à l’université René Descartes, Paris V, faculté des sciences humaines et sociales, Sorbonne. Il est membre du laboratoire « Langues, Musique et Société», unité mixte de recherche 8099, du comité national du CNRS. Spécialiste du Laos, il travaille dans les domaines de l’anthropologie de la maladie et du mythe (mythes de la riziculture). Dans le cadre de son travail sur l’analyse des pratiques thérapeutiques au Laos, il a été fonctionnaire de l’OMS (de 1973 à 1979). Lors de cet entretien, Richard Pottier explique tout d’abord les enjeux du projet, développé au sein de l’OMS (Organisation ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h14m13s)

Les besoins de protection

Dans nos sociétés post-modernes européennes, la protection contre les infortunes du sort est revenue progressivement à l'État-gendarme puis à l'État-providence, au point que la plupart des autres instances de reproduction de l'ordre social et de régulation des désordres ont été situées dans la dépendance de l'État protecteur. Cette instance joue à la fois comme instance de sanction coercitive et comme instance de prévention des risques par le biais du contrôle des fonctionnements assurantiels. Les polices publiques civiles et militaires ont historiquement réussi à s'imposer comme les seules agences de régulation des principaux désordres. Il n'en va pas de même des ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte