Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4
Label UNT Documentaires

le (1m43s)

Triturus vulgaris, les mélanophores

La larve de triton vulgaire, commune dans nos mares dormantes, possède un épiderme transparent. Ainsi, les cellules pigmentaires ou chromatophores apparaissent facilement à l'observateur. Sur la face dorsale, notamment au niveau de la tête, ils sont disposés en grand nombre. Ceux-ci renferment de la mélanine : ce sont les mélanophores.A un plus fort grossissement, les mélanophores apparaissent étalés, de forme irrégulière et denticulée. Certains laissent voir l'emplacement du noyau.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (2m33s)

Triturus vulgaris, circulation sanguine

De part et d'autre de la tête, la larve de triton porte 3 paires de branchies richement irriguées dans lesquelles on peut voir aisément les flux sanguins, centrifuge rythmé et centripète régulier. L'artère branchiale distribue le sang de part et d'autre dans les ramifications. Le capillaires ramènent le sang vers le coeur.Dans la région troncale, l'aorte dorsale longe la face ventrale de la notochorde. Sous l'aorte, la veine cave ramène là aussi, le flux sanguin vers le coeur.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte