Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5469
Label UNT Conférences

le (1h41m31s)

Risque, science, et pluralisme

En partant des probabilités philosophiques de Cournot, et en étudiant l'accueil dans le monde scientifique de la notion de hasard chez Jacques Monod, ainsi que quelques cas de l'histoire de l'astronomie, nous nous sensibiliserons à la nature des risques que prend la construction de connaissance. Ceci nous permettra de pousser la réflexion épistémologique dans la ligne mais au delà de Thomas Kuhn et de Paul Feyerabend, dans le but premièrement d'un fonctionnement plus ouvert de la communauté scientifique, deuxièmement de prise en compte de problèmes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h41m35s)

LA LUNE : DES ASTRONOMES DIPLOMATES AU CŒUR DE LA GUERRE FROIDE

L'Institut d'astrophysique de Paris se met au direct ! La 6e conférence « à distance » aura lieu mardi 7 juillet à 18h30, et sera donnée par Thierry Montmerle (Sorbonne Université, Ancien Secrétaire Général de l'Union Astronomique Internationale). Bien qu'alliés pendant la deuxième guerre mondiale, les deux grands vainqueurs, États-Unis et URSS, ont très tôt manifesté des signes d'hostilité indirects : blocus de Berlin, guerre de Corée, etc., et surtout « course aux armements » - pouvoir porter le feu nucléaire chez l'adversaire. C'est ce qu'on appela la « guerre froide ». Malgré ce climat très tendu, ...
Voir la vidéo
Cours magistraux

le (1h41m39s)

A. Mondino - Metric measure spaces satisfying Ricci curvature lower bounds 3

The idea of compactifying the space of Riemannian manifolds satisfying Ricci curvature lower bounds goes back to Gromov in the '80ies and was pushed by Cheeger-Colding in the ‘90ies, who investigated the structure of spaces arising as Gromov-Hausdorff limits of smooth Riemannian manifolds satisfying Ricci curvature lower bounds. A completely new approach based on Optimal Transport was proposed by Lott-Villani and Sturm around ten years ago; via this approach, one can give a precise sense of what means for a non-smooth space (more precisely ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h41m50s)

Le sport de haut niveau : l’excellence… jusqu’où ?

La notion d’excellence recèle une ambivalence : viser le « bien » et/ou viser le « mieux ». Cette ambivalence s’incarne particulièrement dans l’effort physique et dans l’histoire des pratiques corporelles partagée entre gymnastiques, éducation physique et sport. Dans la deuxième partie du XXe siècle, la notion de performance est devenue « culte de la performance », « perfectibilité infinie ». Dans ce contexte, le sport de haut niveau, par la sophistication de ses moyens techniques et l’intensité de ses pratiques, est un laboratoire ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h41m54s)

Sport, corps et handicap(s)

Le monde sportif a inventé une multitude de façons d’appréhender les différences physiques, sensorielles et mentales. Les systèmes d’éligibilité pour accéder à la pratique sportive, puis les systèmes de classifications des sportifs utilisés dans les compétitions sont nombreux et complexes : on regroupe par similarité d’atteinte corporelle ou bien l’on combine des sportifs ayant des incapacités variées dans une même équipe ; on procède par tirage au sort mais on sélectionne aussi par la performance de très haut niveau ; on crée le handisport tout en ...
Voir la vidéo
Cours magistraux

le (1h41m56s)

P. Hubert - Rauzy gasket, Arnoux-Yoccoz interval exchange map, Novikov's problem (Part 2)

1. Symbolic dynamics: Arnoux - Rauzy words and Rauzy gasket2. Topology: Arnoux - Yoccoz example and its generalization3. Novikov’s problem: how dynamics meets topology and together they help to physics4. Lyapunov exponents for the Rauzy gasket: what do we know about them5. Multidimensional fraction algorithms: why do they care6. Open problem session (sometimes, say, more than 30 years open!)
Voir la vidéo
Conférences

le (1h42m1s)

La naissance de la médecine scientifique (par Pierre Corvol)

La naissance de la médecine scientifiqueDans La Maison Nuncingen (1837), Balzac met en scène une conversation entre quatre journalistes échauffés par un bon repas. L’un des commensaux, Émile Blondet, déclare sur un ton qu’on imagine volontiers sentencieux : « La médecine moderne, dont le plus beau titre de gloire est d’avoir, de 1799 à 1837, passé de l’état conjectural à l’état de science positive, et ce par l’influence de la grande École analyste de Paris, a démontré que, dans une certaine période, l’homme s’est complètement renouvelé… ». Quel crédit accorder à l’assertion que Balzac fait tenir à son personnage ?Que la médecine ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte