Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 531
Conférences

le (1h16m25s)

À LA RECHERCHE D'INTELLIGENCES EXTRATERRESTRES : UNE NOUVELLE ANALYSE DU PARADOXE DE FERMI

L'Institut d'astrophysique de Paris se met au direct ! La 2e conférence « à distance » aura lieu mardi 5 mai à 18h30, et sera donnée par Nikos Prantzos (directeur de recherche CNRS à l'IAP). Une heure de présentation, avec des pauses toutes les 20 minutes pour prendre vos questions sur le chat. Ces dernières années, la découverte de plusieurs planètes extra-solaires dans la zone habitable de leurs étoiles a permis d'avoir une idée plus précise sur la fréquence de ces objets, et donc du nombre de niches potentielles de vie dans la Voie lactée. À la lumière ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h4m55s)

PEUT-ON SE PASSER DE CALENDRIER ?

L'Institut d'astrophysique de Paris se met au direct ! La 1ère conférence « à distance » aura lieu mardi 14 avril à 18h30, et sera donnée par Daniel Kunth (directeur de recherche CNRS à l'IAP). Une heure de présentation, avec des pauses toutes les 20 minutes pour prendre vos questions sur le chat : En 1582, un changement de calendrier bouleversa les habitudes. Le calendrier de Jules César, en vigueur depuis quinze siècles ne convenait plus. On observait un écart de 10 jours avec la date attendue du ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m46s)

SUPRÉMATIE QUANTIQUE ?

Conférence donnée dans le cadre du cycle « Une question un chercheur » destiné aux étudiant(e)s du supérieur.Google a récemment annoncé avoir atteint, avec son ordinateur quantique « Sycamore », la suprématie quantique. La machine aurait mené un calcul plus rapide que n'importe quel ordinateur classique, de maintenant ou du futur ! Une technologie qui annoncerait une véritable révolution dans de nombreux secteurs, informatique, médical, chimique, bancaire... Mais est-ce vrai ? Pour le savoir, il faut soulever le capot de cet étrange ordinateur. On y découvre réunis tous les phénomènes les plus fascinants de la quantique : ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h24m36s)

RÉSULTATS DE LA MISSION JUNO

La sonde JUNO est en orbite autour de Jupiter depuis mi-2016 et sa mission a été étendue jusque mi-2021. Sa caractéristique principale est son orbite polaire qui permet des survols rasants de Jupiter (à moins de 5000 km) donnant accès à des informations hors de portée des précédentes missions Joviennes. En mars 2020, JUNO aura accompli 25 orbites et apporté une belle moisson de résultats dont quelques surprises. En effet, la mesure précise du champ gravitationnel de la planète révèle un coeur « dilué », signe ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h3m25s)

LE TÉLESCOPE SPATIAL JAMES WEBB

Le télescope spatial James Webb (JWST) est une mission conjointe de la NASA et des agences spatiales européenne (ESA) et canadienne (CSA). Ce télescope qui sera lancé dans l'espace en 2021 par une fusée Ariane 5 s'annonce comme l'un des observatoires majeurs de cette décade. Au cours de cette conférence, je présenterai d'abord le JWST et les défis rencontrés pour concevoir, réaliser et envoyer dans l'espace un télescope cryogénique avec un miroir primaire de 6,5m de diamètre. Je donnerai ensuite quelques exemples de programmes scientifiques ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h5m1s)

LES MÉTÉORITES, TÉMOINS DE LA FORMATION ET L'ÉVOLUTION DU SYSTÈME SOLAIRE

Si l'origine extraterrestre des météorites est reconnue depuis un peu plus de deux cents ans, il a fallu attendre les découvertes scientifiques et technologiques de la première moitié du XXe siècle pour commencer à décrypter les messages qu'elles renferment. Depuis la genèse du Soleil à partir de matériaux interstellaires ensemencés par les produits de la nucléosynthèse d'étoiles disparues jusqu'à la formation et l'évolution interne des planètes, toutes les étapes ayant conduit au Système solaire tel que nous le connaissons aujourd'hui ont laissé leurs marques ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h2m27s)

L'INTERFÉROMÉTRIE OPTIQUE, APPLIQUÉE DES TROUS NOIRS AUX EXOPLANÈTES

Peut-on voir un trou noir ? Paradoxalement, les trous noirs, ou plus exactement leurs environnements, sont souvent lumineux. Pour les étudier, le principal problème est de parvenir à résoudre la lumière qui nous en parvient, c'est-à-dire de pouvoir la distinguer suffisamment précisément pour en faire une image. Dans ce cadre, l'interférométrie, dont les principes de base seront présentés lors de cette conférence, surpasse toutes les autres techniques. Nous l'appliquerons pour chercher le trou noir super-massif au sein de notre galaxie. Plus proche de nous, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m22s)

L'ACTIVITÉ SOLAIRE ET LES RELATIONS SOLEIL-TERRE

Après une présentation générale du Soleil, la conférence se focalisera sur les phénomènes les plus spectaculaires qui caractérisent l'activité périodique de cette étoile « ordinaire », que la météorologie spatiale vise à prévoir. Les événements, plus ou moins violents, comme les éjections coronales de matière aux conditions physiques encore mal comprises, participent aux relations entre le Soleil et la Terre, dont les impacts sur notre planète peuvent être à la fois grandioses sous la forme des aurores polaires ou à risque pour l'activité technologique humaine.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h25m8s)

ASTROPHYSIQUE ET ÉDUCATION AUTOUR DE L'EXOPLANÈTE HD 80606b

L'étude du système exoplanétaire HD 80606 permet de mettre en avant une double expertise de l'Institut d'astrophysique de Paris : la recherche en exoplanétologie et la diffusion des connaissances vers les écoles et le public. Depuis juillet 2019, l'orbite de la planète HD 80606b est représentée dans la cour de l'IAP. On peut ainsi y voir certaines des spécificités qui rendent ce système planétaire extrême particulièrement intéressant pour la recherche en astrophysique. Nous présenterons lors de cette conférence des études menées sur le système HD 80606, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h6m24s)

LA SYNTHÈSE DES ÉLÉMENTS LÉGERS DANS L'UNIVERS PRIMORDIAL

L'essentiel de l'hélium présent dans l'Univers est le résultat de réactions nucléaires présentes au cours des 5 premières minutes, et celui-ci constitue le quart de la matière ordinaire de l'Univers. Ces réactions ont été efficaces car dans sa grande jeunesse notre Univers était riche en neutrons. D'autres éléments légers ont également été formés, notamment le deutérium, mais dans des abondances bien inférieures. Observer les abondances des éléments légers nous permet de comprendre cette phase primordiale autrement inaccessible aux observations directes, et ainsi de contraindre ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte