Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 524
Label UNT Documentaires

le (2m51s)

Tetrahymena pyriformis, le système modèle des ciliés

Largement utilisé comme système modèle des ciliés en physiologie et biochimie, Tetrahymena prolifère dans les eaux stagnantes, notamment en fin de saison dans les carapaces de crustacés. Fin octobre, les cladocères et autres ostracodes produisent leurs oeufs de résistance et meurent. C'est le moment que choisit Tetrahymena pour envahir les dépouilles et en nettoyer le contenu. De nombreuses inclusions digestives dans le cytoplasme, témoignent  de la richesse alimentaire du milieu.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h27m3s)

Les planètes extrasolaires : la découverte des nouveaux mondes (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Alain Lecavelier des Étangs (astrophysicien à l'IAP) le 8 janvier 2013. Découvertes depuis près d'une vingtaine d'années, on connait aujourd'hui plus de 800 planètes extrasolaires. Passée l'étape du dénombrement, les astronomes sont surpris par l'étonnante diversité de ces nouveaux mondes. Certaines des planètes connues sont déjà étudiées de manière très détaillée, en particulier grâce aux télescopes spatiaux comme le Télescope Spatial Hubble ou l'observatoire infrarouge Spitzer. Dans une configuration particulière, les planètes qui transitent devant leur étoile révèlent les secrets de leurs atmosphères. Et, les dernières découvertes ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (3m51s)

Gerris, une punaise qui marche sur les eaux

Cet hémiptère aquatique, appelé patineur ou punaise d'eau, flotte à la surface des mares grâce aux forces de  tension superficielle qui s'exercent sur les tarses. Ainsi Gerris glisse à la surface de l'eau (d'où le terme de patineur). Un éclairage incident permet de mettre en évidence les dépressions causées à la surface de l'eau par le poids de l'animal. Chaque paire de pattes est spécialisée dans une fonction. la première est prédatrice, la seconde rameuse et la troisième sert de gouvernail. Sur le ralenti, la fonction rameuse de la seconde paire de patte sapparaît nettement.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (2m48s)

Les daphnies et les oeufs d'hiver

Au cours de l'automne, les daphnies préparentleurs oeufs de résistance ou oeufs d'hiver. Les oeufs sont placés dans une poche incubatrice dorsale, maintenue par les deux valves de la carapace. Chez Ceriodaphnia, la poche incubatrice peut être volumineuse, et contenir une dizaine d'oeufs. Lors de la mue, les oeufs sont élliminés avec l'exuvie qui sédimente et hiverne au fond de la mare. L'exuvie qui abrite souvent des ciliés tels que Tétrahymena, se dégrade. Les oeufs d'hiver écloseront dès les premiers redoux. Chez Daphnia, les oeufs d'hiver, peu nombreux sont encapsulés dans une structure chitineuse dérivée de la poche incubatrice, l'éphipium. ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (2m35s)

Les daphnies, les embryons d'été

Pendant tout l'été, la plupart des daphnies se reproduisent en grand nombre par parthenogenèse. Les ovocytes croissent dans l'ovaire puis s'accumulent dans la poche incubatrice dorsale où ils se développent parthenogénétiquement. Après la période de clivage, la morphogenèse modèle le corps de l'embryon.  Les premiers mouvements spontanés apparaissent alors que les embryons sont toujours dans la poche incubatrice.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte