Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 524
Label UNT Documentaires

le (3m36s)

Hydre verte, le retournement

Comme l'hydre brune, l'hydre verte est capable de se déplacer en se retournant de la tête au pied. (sur cet exemple, l'hydre est bourgeonnante). Dans un premier temps, l'hydre bascule la bouche et les tentacules vers le substrat. Elle adhère au substrat par la bouche et les tentacules. Elle détache son pied et contracte la colonne gastrique qui passe à la verticale dans le champs d'observation. Le pied est reposé plus loin et la tête se relève. Ainsi se déplacent les hydres d'eau douce selon Abraham Trembley, qui l'observa pour la reière fois en 1744(Mémoire pour servir à l'histoire d'un ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (3m37s)

les diatomées, le déplacement

De mer ou d'eau douce, et malgré une profusion planétaire, les diatomées sont toujours construitessur le même schéma : une algue unicellulaire dans un exosquelette siliceux bivalve, le frustule. Plus de 100000 espèces sont répertoriées. En voici quelques-unes : Pinularia, Petrodyction gemma, Triceratium favum, Navicula, Gomphonema acuminatum, Licmophora dalmatina. Pour les formes libres, le déplacement est assuré par la secrétion d'un mucilage au niveau du raphé, sorte de gouttière séparant les deux valves. Le mucilage s'écoule dans le sens opposé du mouvement. Cette séquence montre essentiellement  des Pinularia et des Navicula. La direction du mouvement peut s'inverser en fonction des ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (3m39s)

Paruroleptus, cilié hypotriche, anatomie, division

Comme tous les hypotriches, Paruroleptus montre une nette organisation antéropostérieure. Le péristome, en forme d'entonnoir et bordé par les membranelles est très antérieur. Il fonctionne comme un aspirateur qui précipite algues et cyanobactéries vers le fond du péristome où elles sont incluses dans une vésicule digestive. Les ciliés hypotriches se déplacent sur les supports solides en "marchant" grâce à de cirres ventraux (locomotion thigmotactique).La reproduction asexuée s'effectue par scissiparité au niveau d'une constriction transversale médiane. Chaque cellule fille reconstitue la partie manquante.
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (3m41s)

8- Dispersion de la lumière par un prisme : influence de l'angle d'incidence

Maurice Françon, ancien professeur de Physique à la faculté des Sciences de Paris puis à l'Université Pierre et Marie Curie présente, dans ces vidéos, douze expériences d'optique.Vous découvrirez dans ces vidéos des expériences illustrant visuellement et expliquant des phénomènes variés : rélexion et réfraction de la lumière, dispersion de la lumière par un prisme, principe de l'holographie et de la microscopie par interférences en lumière polarisée, couleurs d'origine interférentielle des colibris.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (3m45s)

Collotheca, le rotifère aux longs cils

Collotheca vit dans un tube aux parois spumeuses, transparentes, souvent colmatées à des débris, et enfoui dans le feutrage végétal. De ce tube, il émerge en déployant un extraordinaire panache de longs cils portés par les lobes de l'appareil rotateur. Les cils, constamment en mouvement, se déploient à la surface de son habitat pour attraper les proies passant à proximité. A la moindre alerte, l'animal se contracte rapidement dans son tube rétractant ainsi son panache ciliaire. Les proies capturées par les touffes de cils de l'appareil rotateur sont acheminées dans l'estomac. Ce sont principalement des algues vertes comme en témoigne ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (3m51s)

Gerris, une punaise qui marche sur les eaux

Cet hémiptère aquatique, appelé patineur ou punaise d'eau, flotte à la surface des mares grâce aux forces de  tension superficielle qui s'exercent sur les tarses. Ainsi Gerris glisse à la surface de l'eau (d'où le terme de patineur). Un éclairage incident permet de mettre en évidence les dépressions causées à la surface de l'eau par le poids de l'animal. Chaque paire de pattes est spécialisée dans une fonction. la première est prédatrice, la seconde rameuse et la troisième sert de gouvernail. Sur le ralenti, la fonction rameuse de la seconde paire de patte sapparaît nettement.
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (4m3s)

Ferrofluides, étonnants liquides

Les ferrofluides sont des liquides magnétiques susceptibles de se déplacer ou de se déformer sous l'action d'une force magnétique. Le ferrofluide est constitué de particules magnétiques de taille nanométrique dispersées dans un liquide porteur. Ces matériaux ont fait leur apparition dans les années 60. La première méthode de préparation des ferrofluides consistait en un broyage de magnétite massique en présence d'un tensioactif , le matériau broyé était ensuite dispersé dans une huile ou un lubrifiant. Les particules magnétiques synthétisées dans le film sont obtenues par coprécipitation ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte