Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 518
Conférences

le (1h27m9s)

LA DÉTECTION DES ONDES GRAVITATIONNELLES

Conférence donnée dans le cadre du cycle "Une question un chercheur" destiné aux étudiant(e)s du supérieur : https://smf.emath.fr/la-smf/cycle-une-question-un-chercheur-0L'existence des ondes gravitationnelles a été une des premières prédictions faites par Albert Einstein dans le cadre de la Relativité Générale, dès le printemps 1916. Il aura fallu attendre... cent ans de progrès expérimentaux pour que leur détection soit finalement annoncée, le 11 février 2016. J'expliquerai le principe de fonctionnement des interféromètres optiques géants utilisés et pourquoi cette détection constitue un tour de force expérimental. Je présenterai également les premiers ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h27m32s)

RELATIVITÉ ET QUANTA, LE MARIAGE IMPOSSIBLE ?

Dès la naissance des deux grandes théories à la base de la physique du vingtième siècle, la relativité et les quanta, le problème de leur possible unification a paru comporter des difficultés insurmontables (des difficultés qui, comme le dit Einstein s'élèveraient « jusqu'au ciel »). Une cause essentielle de ces difficultés est due au fait que, d'un côté, la théorie de la relativité générale, au fondement de la cosmologie moderne est d'une très grande beauté du point de vue conceptuel mais semblait, à l'origine, ne comporter ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m54s)

Dernières nouvelles du rayonnement fossile (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Karim Benabed, astrophysicien à l'IAP, le 4 novembre 2014 à l'IAP.Depuis l'annonce des premiers résultats cosmologiques basés sur le relevé du fond de ciel micro-onde réalisé par la mission satellite européenne Planck début 2013, l'actualité de ce rayonnement extrêmement froid (3 Kelvin), signature du big bang, émis il y a près de 14 milliard d'années, est brûlante ! En effet, une expérience américaine, BICEP, basé au Pole Sud a depuis annoncé une possible détection, dans leur propre relevé ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h29m25s)

Créationnismes en astronomie et cosmologies catastrophistes (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Alexandre Moatti, ingénieur en chef des mines et chercheur associé à Paris-VII laboratoire sphere UMR 7219, histoire des sciences et des idées, le 4 février 2014.Alexandre Moatti est l'auteur du récent ouvrage Alterscience. Postures, dogmes, idéologies (Odile Jacob 2013). L'alterscience, instrumentalisation de la science à des fins religieuses ou idéologiques (ou les deux) peut s'illustrer dans le domaine de l'astronomie et l'astrophysique, à travers les géocentristes contemporains ou les créationnistes en astronomie (USA, France). Sera évoquée aussi la façon dont certaines cosmologies aberrantes des années 1920-1950 (Hörbiger en Allemagne, Velikovsky aux USA) ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m40s)

BATTRE LA NASA ? IMPOSSIBLE ?

La NASA (l'agence spatiale des États-Unis) domine toutes les agences spatiales du monde de par la nature, le volume, et le niveau de ses programmes. On l'admire pour ses prouesses, son esprit pionnier, son ambition d'atteindre les horizons inconnus. L'avalanche de découvertes qu'elle a déclenchée nous excite, nous enchante et fait rêver d'au-delàs régulièrement repoussés. Et pourtant, cette énorme machine à découvertes n'est pas invincible.La conférence offre en exemple l'approche suivie par l'Europe, et avec elle l'Agence spatiale européenne (ESA) et ses états membres, qui l'ont ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m46s)

La démocratie des crédules (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Gérald Bronner, professeur de Sociologie Université Paris-Diderot (Paris 7) le 1er avril 2014.Pourquoi les mythes du complot envahissent-ils l'esprit de nos contemporains ? Pourquoi se méfie-t-on toujours des hommes de sciences ? Comment, d'une façon générale, des faits imaginaires ou inventés, voire franchement mensongers, arrivent-ils à se diffuser, à emporter l'adhésion des publics, à infléchir les décisions des politiques, en bref, à façonner une partie du monde dans lequel nous vivons ? N'était-il pourtant pas raisonnable d'espérer qu'avec ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte