Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 667
Conférences

le (1h17m44s)

Combien ça vaut, un artiste ? Conférence dans le cadre de l'Université Populaire du Havre avec Hubert Lemire

En préalable à la création du NoShow, leur spectacle accueilli en novembre au Volcan, les acteurs québécois du Théâtre DuBunker et du collectif Nous Sommes Ici sont partis d’un constat simple - les artistes s’exploitent eux-mêmes - puis d’une question : qu’arriverait-il s’ils se respectaient enfin ? Le résultat ?   Un spectacle festif qui a la saveur d’un manifeste dans lequel l’artiste fait des choix qui l’engagent et le spectateur au moins autant, puisque ce dernier décide lui-même du prix de son billet ! Dans le doit fil du spectacle, cette rencontre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m31s)

Quand le théâtre fait son cinéma Conférence dans le cadre de l'Université Populaire du Havre avec Anne Quentin

Éternels rivaux, le cinéma et le théâtre ? Exclusifs l’un de l’autre, l’image et le plateau ? De moins en moins.   Aujourd’hui, les scènes de théâtre accueillent volontiers les outils du cinéma et bien des metteurs en scène (jeunes et moins jeunes) aiment faire dialoguer leur univers théâtral avec le septième art. Tel Cyril Teste pour qui l’image est un instrument pour l’acteur, au même titre que son corps, sa voix. L’œil du spectateur se promène entre la pièce qui se joue et le film qui se fabrique sous son regard ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m52s)

Non, l’esclavage n’est pas mort Conférence dans le cadre de l'Université Populaire du Havre Avec David Desgranges

La traite des êtres humains, ou l’esclavage moderne pour oser le terme, est une activité qui reste extrêmement lucrative. En 2017, elle a fait l’objet d’une prise de conscience mondiale, ce fléau étant chiffré à 41 millions de victimes selon l’OIT (Organisation Internationale du Travail). Le critère déterminant n’est pas la couleur de la peau, ni l’origine ethnique mais la vulnérabilité qui permet une emprise totale sur une personne. Aucun pays n’est épargné. En France, cette nouvelle servitude se retrouve dans l’esclavage domestique, les ateliers clandestins, la mendicité et la prostitution ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m59s)

La Souterraine ou comment faire vivre la musique autrement Conférence dans le cadre de l'Université Populaire du Havre avec Laurent Bajon, Jérôme Rousseaux et Rémy Poncet

La création artistique, musicale en particulier, n’échappe pas aux lois de la mondialisation marchande. Choisir d’autres voies pour la diffusion des musiques francophones d’aujourd’hui est un défi que relève La Souterraine.   Cette association motrice de l’underground musical français , ainsi nommée à cause des ffêtes souterraines qu’elle organise, "c’est la minorité et c’est tout le monde" pour reprendre une formule de Gilles Deleuze. Vitrine de leur musique, La Souterraine ouvre aux 400 artistes ou groupes hébergés un réseau qualifié (médias, programmateurs, blogs, éditeurs, labels, etc.). Elle propose au ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte