Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4329
Conférences

le (25m18s)

Vers des éditions électroniques de recueils d'exempla

Le Groupe d'Anthropologie Historique de l'Occident Médiéval (GAHOM) a été fondé par Jacques Le GOFF en 1978 au sein du Centre de Recherches Historiques (UMR EHESS/CNRS n° 8558) dont il constitue l'un des groupes de recherche et de formation à la recherche. Il est dirigé depuis 1992 par Jean-Claude SCHMITT. Ses membres appartiennent soit à l'EHESS, soit au CNRS. Pour plus d'informations sur le GAHOM, consultez son site : http://gahom.ehess.fr/ Sur son site de la Galerie Colbert, le GAHOM offre une bibliothèque spécialisée et des banques de données en rapport avec ses enquêtes, ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m17s)

Génétique, populations et maladies

Gènes, Populations et Maladies : pour aborder ce thème, c'est la vision de la Génétique des populations humaines que j'ai choisie et qui va, à travers quelques exemples de projets de recherche, nous conduire vers la génétique épidémiologique et vers des problématiques desanté publique.La Génétique des Populations, en quelques mots ?Un regard sur l'histoire et la géographie des populations humaines à travers leurs gènes ! C'est notamment à travers le livre de Cavalli-Sforza, Menozzi et Piazza (1994) sur l’histoire et la géographie des gènes humains (1)∗ que cette discipline peut être illustrée. Elle a existé bien avant les apports de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m14s)

Les séries TV et le soap opera

En France, la télévision est considérée comme un support « impur », inapte à véhiculer des productions artistiques conçues spécifiquement pour elle. Il n'en va pas de même partout. Aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, où spectacle populaire et production artistique vont toujours de pair (et ont toujours été indépendants du pouvoir), les productions télévisées sont infiniment plus audacieuses et plus inventives qu'en France. Le mépris habituellement réservé aux « séries » et aux « soaps » par les intellectuels français repose sur une seule chose : leur ignorance profonde de ce genre, certes populaire, mais aussi créatif que la bande dessinée, ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h15m0s)

Y-a-t-il une barrière entre l'homme et l'animal ?

Alain ProchiantzLa question n'est pas "Être OU ne pas être un animal" mais "être ET ne pas être un animal"Qu'appelle t-on la "culture chimpanzée" ?Ce sont toujours les humains qui écrivent sur les chimpanzés et pas l'inverse !L'approche des biologistes : les différences entre les gènes humains et animaux (chimpanzés).La conscience, l'angoisse, la solitude.Dominique LestelComment caractériser l'homme par rapport à l'animal ?Les écrivains (exemple de Romain Gary), les philosophes, les scientifiques ont essayé de déterminer le "propre de l'homme".Le langage et ses caractéristiques, La bipédie, les critères intellectuels (le travail, l'outil...)Les humains sont ils aptes à se comparer à l'animal ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h4m52s)

La construction d'une usine : du virtuel au réel

Les projets d'usines pétrochimiques et de plateformes actuellement en cours de développement dans le monde sollicitent de façon de plus en plus exigeante les capacités des sociétés d'ingénierie. Comment réaliser, dans des délais raccourcis, (afin d'assurer rapidement la mise en production !) des mastodontes, qui seront nos usines de demain ? Nous aborderons les différents défis de l'ingénierie et les moyens mis en oeuvre pour y répondre : notamment, les simulations et le virtuel. Comment, ces dix dernières années, le développement des technologies de l'information, des outils de calcul, des techniques de communication, des outils de conception, a permis de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m23s)

Invariants anthropologiques et diversité culturelle

"Si les réactions d'alarme que suscitent les transformations de l'environnement et le développement des biotechnologies expriment souvent une évaluation sérieuse des risques encourus, elles prennent aussi parfois un caractère déraisonnable qui témoigne de l'angoisse profonde provoquée par la remise en cause que subissent dans le monde occidental les croyances et les normes organisant le rapport de l'homme à la nature.Face à de telles inquiétudes, les explications des biologistes ou des climatologues ont peu de prise en raison de leur technicité mais aussi parce que le comportement de l'opinion au regard de la question de la nature procède d'un substrat culturel ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte