Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 169
Conférences

le (1h41m49s)

Géopolitique du patrimoine ; Perspectives croisées Chine-Afrique

Increasing State and local community interest in Intangible Cultural Heritage (ICH) highlights, as with other UNESCO programmes, the stakes that now crystallize different acceptations of the notion of heritage and the recomposition of related “tradition” and “modernity” paradigms. New players like the Popular Republic of China are emerging, and what might more generally be referred to as a “geopolitics of heritage” is taking form. Following the seminars held under the auspices of the ANR “Chinese Cultural Spaces in Africa” activities since 2012, this panel aims both to continue to share the (re)constructions, implications and recompositions of processes of patrimonialization in ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m55s)

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Partie 3

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Rencontres du programme scientifique FMSH  Non-lieux de l’exil Si la nostalgie vient souvent aider à figurer l’exil, il n’est pas certain qu’elle en fournisse le seul mode de représentation. La subjectivité exilique peut aussi, par stratégie d’individuation ou de conformité, choisir d’obscurcir, voire d’effacer les traces. Le travail mémoriel sert par conséquent une fonction d’aménagement symbolique de l’expérience exilique opérant dans les espaces publics comme privés. Selon les résultats, une telle élaboration aboutit  soit à postuler un intraduisible de l’expérience de l’exil, soit à la constituer en héritage. La présente manifestation ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h38m52s)

Etudier l'exil - Deuxième partie

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte