Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 387
Conférences

le (24m59s)

The Start and the End of Our Interglacial

The previous interglacial (Marine isotope stage 5e, peaking at 125 kyr BP) is usually assumed to be a good analogue for our present-day climate. Moreover, as our present interglacial, the Holocene, is already almost 12 kyr long, paleoclimatologists were inclined to predict a quite close entrance into the next ice age. Simulations using the 2.5-D climate model of Louvain-la- Neuve show however that our interglacial will most probably last much longer than any previous one, even without human intervention (Berger and Loutre, 2002). It was suggested that this is related to the shape of the Earth’s orbit around the Sun ...
Voir la vidéo
Conférences

le (22m8s)

Regional Climate Change and Extremes

Global coupled ocean-atmosphere models, driven by greenhouse gas concentrations according to several hypotheses for the next century, have been used in the last IPCC-AR4 report to depict possible future climates of the planet. It will be shown that a regional atmosphere model is able to represent with some fidelity the different climates over France, thanks to a realistic representation of the main mountains. Local extreme phenomena like intense precipitations are better taken into account. Regional models are an essential link between physical hypotheses (e.g. 2x versus 3x CO2 concentration) and needs from the impact community.
Voir la vidéo
Conférences

le (49m15s)

California ou la découverte de l'Amérique / Jean-Michel Maulpoix

California ou la découverte de l'Amérique, lecture de Jean-Michel Maulpoix. In colloque international L'Art de la Ville / The Art of the City" organisé par l'équipe de recherche "Cultures Anglo-Saxonnes" (CAS) de l'Université de Toulouse-Le Mirail, 6-8 novembre 2008. Jean-Michel Maulpoix lit un texte de sa plume, par lequel il narre poétiquement son voyage aux État-Unis en 1993. Parti chargé de représentations de l'Amérique alimentées par le cinéma et la littérature, il découvre l'espace américain dans une rencontre avec la ville de Los Angeles, ses boulevards, son campus universitaire, ses restaurants, la côte atlantique... attentif à ses sensations : ...
Voir la vidéo
Conférences

le (48m36s)

Recording Time, the Movement of sound in the City / Lisa Robertson

Recording Time : the Movement of sound in the City / Lisa Robertson. In L'Art de la Ville / The Art of the City, colloque international organisé par l'équipe Culture Anglo-Saxonne (CAS) de l'Université de Toulouse II-Le Mirail, 6-8 novembre 2008.Pour Lisa Robertson, la ville est bruit. Sur les traces du photographe Eugene Atget, elle traque les bruits de la ville, enregistre dans des clichés sonores de trente secondes leurs contours indécis et insensés, s'abandonne à leur prosodie du discontinu qui la plonge dans les fragiles vibrations d'un présent éphémère et mouvant.Extrait de la présentation générale du colloqueCe colloque s'intéressera à ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h4m27s)

Au pied de la montagne des langues

Ayant eu la possibilité de découvrir les cultures du Proche-Orient et du Caucase lors de ses nombreuses recherches sur le terrain, Bernard OUTTIER a été fasciné par la richesse des cultures des peuples étudiés et par leurs qualités humaines. A travers l'étude des textes anciens, il a par ailleurs révélé qu'il y a toujours eu beaucoup d'échanges entre les communautés sur cette aire. Il cherche à identifier ce qui, dans le fonds de manuscrits, ne l'a pas encore été, par exemple, les palimpsestes, feuilles de gardes - souvent une feuille avec un texte ancien que l'on n'utilisait plus. Ainsi, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (48m33s)

Entretien avec Michel Chadeuil (Michèu Chapduelh)

L’œuvre en langue occitane de Michèu Chapduèlh (Michel Chadeuil) est riche d’ouvrages divers en langue occitane toujours teintés de pointes d’ un humour mordant. Ayant été, avec Marcelle Delpastre et Jan dau Melhau, un des fondateurs de la revue « Lo Leberaubre », il est un inclassable poète (Lo còr e las dents, L'Òme, pas mai, L'emplumat), romancier (De temps en temps, La segonda luna, etc…), créateur de chansons (Chançons) et écrivain de chroniques (Colèras) d’études et de textes de fiction profondément influencés par ses recherches ethnographiques (Cuisine paysanne en Périgord, Proverbes limousins, Grizzly John, etc…). Eric Fraj, compositeur et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m14s)

1. Originalité de "Everyman" / Jean-Paul Debax

"La Théâtralité de Everyman". Journée d'étude organisée par Wendy Harding et Lesley Lawton du Laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS) de l'Université de Toulouse II-Le Mirail en collaboration avec le Musée des Augustins. Toulouse, 9 janvier 2009.La théâtralité est de fait une dimension essentielle de l’œuvre et qu’on ne saurait d’autant moins ignorer que le mode de représentation allégorique qui est celui d’Everyman correspond peu aux attentes et aux habitudes du spectateur contemporain. Jean-Paul DEBAX met en perspective l’originalité de la théâtralité d’Everyman par rapport aux autres moralités anglaises, mais aussi par rapport à leurs contemporaines, allemande, Moriens, et néerlandaise, De Wellustige ...
Voir la vidéo
Conférences

le (37m42s)

2. Le Paradoxe du spectaculaire ou spectaculaire en (tant que) paradoxe / André Lascombes

"La Théâtralité de Everyman". Journée d'étude organisée par Wendy Harding et Lesley Lawton du Laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS) de l'Université de Toulouse II-Le Mirail en collaboration avec le Musée des Augustins. Toulouse, 9 janvier 2009.André Lascombes explore les ambiguïtés de la dimension spectaculaire de l’œuvre : il montre le paradoxe de cette pièce de théâtre qui refuse d’exploiter pleinement cette dimension spectaculaire.
Voir la vidéo
Conférences

le (23m45s)

3. Abstractions as Female in the English Morality Play / Charles Whitworth

"La Théâtralité de Everyman". Journée d'étude organisée par Wendy Harding et Lesley Lawton du Laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS) de l'Université de Toulouse II-Le Mirail en collaboration avec le Musée des Augustins. Toulouse, 9 janvier 2009.Charles Whitworth analyse des allégories féminines dans la pièce de théâtre Everyman (conférence en langue anglaise).
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte