Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3789
Conférences

le (1h30m33s)

Que pouvons-nous entendre par cruauté ?

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéEtienne Balibar aborde ici d'un point de vue philosophique les thèmes de la cruauté, de la violence extrême et de ses limites dans leur rapport à la politique et aux institutions. Il s'appuie notamment sur la conception hégélienne du cycle naturel de la violence et de l'organisation politique de son refoulement. Il évoque entre autres choses la dialectique hégélienne telle qu'elle s'énonce dans la Raison dans l'Histoire, le rôle de la violence dans l'histoire et de son dépassement, ainsi que l'idée de l'institution d'une contre-violence préventive. Il reprend la réflexion, développée ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h25m11s)

Carl Schmitt, le meilleur ennemi du libéralisme

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéJean Leca s'intéresse ici à la pensée de Carl Schmitt et au rapport de celui-ci à la philosophie politique. Il note que Carl Schmitt est une référence importante pour les philosophes continentaux, notamment Hayek, et pour les philosophes politiques alors même que selon Carl Schmitt il ne peut y avoir de philosophie politique. De même, il n'y a pas de normativité morale : au fondement de la normativité, il y a la juridicité et non la moralité. Si l'on se met à agir pour des raisons morales, en politique, c'est ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m47s)

Urbaniser pour dépolitiser : la rhétorique du spatialisme et du localisme

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéJean-Pierre Garnier s'intéresse ici aux violences urbaines, s'interroge sur leur définition et sur leurs origines. Il précise ainsi qu'il s'agit des violences "qui troublent l'espace public urbain". Il montre ensuite que le fait de qualifier un problème d'urbain est une façon de neutraliser le conflit et de nier la division, en un mot de dépolitiser le problème. Il s'intéresse ensuite au traitement de ces violences par le recours à deux idéologies : l'idéologie du spatialisme et celle du localisme. Le spatialisme consiste à transfigurer les problèmes sociaux en problèmes dus à ...
Voir la vidéo
Conférences

le (57m40s)

Agir et juger

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéMu par une insatisfaction née du constat d'une confusion croissante entre la politique et le droit, Antoine Garapon s'intéresse ici à la définition et au rapport des deux notions que sont l'agir et le juger, l'action politique et l'acte de juger : est-ce que l'acte de juger peut être assimilé à une action et notamment à une action politique ? Se trouvent opposés l'agir positif, politique et l'agir impartial, passif du juge. Le pouvoir du juge serait passif en ce que le juge n'est pas à l'initiative de sa propre action ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Atelier 4 : Altérité chez soi, altérité en soi

La migration ne peut être envisagée du seul point de vue des populations migrantes, qui sont également « tributaires » de l’accueil dans les sociétés de destination. L’expérience de l’altérité chez soi constitue donc un marqueur important pour les populations et les sociétés. Les dernières années ont vu se développer de nouvelles attitudes et pratiques institutionnelles et politiques à l’égard des étrangers, des migrants, de leur descendance. De même, les discours et les politiques publiques ont un effet certain sur les pratiques sociales, ou encore sur la déculpabilisation des discours au sujet des dangers que représente l’immigration.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte