Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 32
Conférences

le (20m26s)

Traces environnementales et mémoire en géochimie / Gaël Le Roux

Traces environnementales et mémoire en géochimie / Gaël Le Roux, in Atelier transversal ProusTime. A la recherche du temps avec Proust : mémoire et traces (séance 1), organisé par l'Équipe Littérature et Herméneutique (ELH) du laboratoire de recherche Patrimoine, Littérature, Histoire (PLH), sous la direction scientifique d'Isabelle Serça. Museum de Toulouse, Quai des savoirs, 25 janvier 2017. ProusTime. Mémoire et traces, séance 1 : Des archives environnementales aux archives papier, des traces mnésiques aux traces historiques, de la mémoire individuelle à la mémoire collective, de l’histoire de la terre à ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (27m12s)

Village shops

News Busters est une méthode de compréhension orale à partir de documents télévisés de langue anglaise. Ce document présente un reportage sur les difficultés rencontrées par les petits commerçants.GénériqueANGLAIS COMPRÉHENSION ORALE : News Busters : le J.T. en V.O. "Village shops " Programme réalisé à partir de : Village shops Journal télévisé de la BBC Une production : Université Nancy 2 Pôle Universitaire Européen Nancy-Metz Conception : Université Nancy 2 SCELV P.U.E.N.M - Elans Jacqueline Billant Claude Boulanger Marie-Paule Pierrel Avec la collaboration du : CRAPEL Richard Duda Réalisation : Thierry Aubry Infographie : Luc Debert Fabrice Barbey Claude Mangin ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (12m44s)

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Visuelle" David Mac Dougall (Partie 3/3) : Questions - réponses

Le cinéaste propose de répondre à certaines questions qui éclairent sa pratique du cinéma anthropologique : 1. L'anthropologue doit-il être un cinéaste ? 2. Y a t-il une convergence entre l'anthropologie contemporaine et le cinéma ? 3. Quelles différences entre le film et le texte 4. Quelles relations entre le cinéaste, le sujet et le spectateur 5. L'écriture est-elle conçue uniquement au montage ? 6. Quelle type de connaissance propose l'anthropologie visuelle ?
Voir la vidéo
Autres

le (1h35m35s)

Forum Fnac, Vaincre l'AVC

Forum santé à Metz, "Vainre l'AVC ?"Date : vendredi 24 février Horaires : de 17h30 à 19h Lieu : Fnac de Metz (57000) Avec 130 000 cas par an en France l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC), est l’une des principales causes de mortalité en France, la première cause de handicap et la deuxième cause de démence. 640 Lorrains sont accueillis chaque année aux Urgences Neuro Vasculaires à cause d’un AVC. 1 400 personnes sont suivies au service Neurologie du CHU de Nancy pour la même raison. Deux chiffres qui posent bien les enjeux de santé publique de cette pathologie : ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (24m54s)

"De la théorie à la pratique de l'anthropologie visuelle" David Mac Dougall (Partie 1/3 ) : Le cours

"Il existe aujourd’hui un intérêt croissant pour l’anthropologie visuelle, même si personne ne sait très bien ce que c’est. Son nom même est un acte de foi, comme un costume qui a été acheté un petit peu trop grand dans l’espoir de grandir avec. En fait, ce terme recouvre un certain nombre d’intérêts fort différents. Certains conçoivent l’anthropologie visuelle comme une technique de recherche, d’autres comme un champ d’étude, d’autres comme un outil d’enseignement, d’autres encore comme un mode de publication, et d’autres enfin comme une nouvelle approche de la connaissance anthropologique (...)"  "En réfléchissant à l’anthropologie, nous avons ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (49m38s)

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Visuelle" David Mac Dougall (partie 2/3) : Analyse des films

"Les films documentaires portant l’estampille « MacDougall » ont l’immense mérite de laisser advenir des situations de la vie courante dans lesquelles « des gens » (des aborigènes d’Australie, des Turkana du Kenya, des photographes ambulants, des étudiants indiens) révèlent leur intelligence, leur humour et la profondeur de leurs réflexions sur le sens de leur vie. Donner au spectateur l’accès à une manière de considérer le temps, l’espace, la vie, le travail, la mort, l’amour, c’est tout l’art des MacDougall, qui excellent à restituer de manière sensorielle des lieux et des paroles. Pourquoi et de quoi vivent les bergers sardes ? Quels sont les horizons ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (1h36m58s)

Marc Henri Piault Leçon 9 : Anthropologie et Cinéma, Morale et Politique

Le cinéma direct, inventé par Rouch, s’est largement développé au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande à partir des années soixante. La plupart des cinéastes et anthropologues anglo-saxons qui nous concernent, ont parcouru pour leur formation universitaire et professionnelle les différents pays anglophones où ils ont vécu et travaillé. Ils se connaissent presque tous et quelques uns ont travaillé ensemble. En Australie, à partir de 1965 dix neuf courts métrages, sous la direction de Ian Dunlop en collaboration avec l’anthropologue Robert Tomkinson, filment la vie quotidienne de deux groupes aborigènes (People of the Australian Western Desert. A  nineteen part series ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m46s)

Vivre dans la rue - Jacques Hassin

Les gens des ruesDes gens vivent dans les rues de nos villes. C'étaient les Gueux, les Va-nu-pieds, les Inutiles au monde. Ce sont les Sans domicile fixe, les Clochards, les Zonards. Ils seraient aujourd'hui 10 à 15000 à Paris, dont 15% de femmes. Comment ces personnes vivent-elles ? Et comment peut-on les aider ?Comment vit-on dans la rue ?J'évoquerai ici l'expérience qui peut être celle de ces gens. Je le ferai depuis ma place de soignant, qui m'offre une vision forcément partielle. Certains signes permettent cependant de saisir, de l'extérieur, ce que vivent ces personnes. Ils concernent en particulier le ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte