Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 2379
Conférences

le (1h57m53s)

L’espèce humaine : naissance et diversification en Afrique (Cycle Histoire du racisme et diversité humaine 3/3)

Les préjugés ont la vie dure et peuvent être redoutables. La classification des humains selon la couleur de leur peau est l’un des plus terribles. Que de drames, de souffrances ont été générés par le racisme colonial, celui qui corréla la couleur de la peau avec les capacités cognitives des humains. 168 ans après l’abolition de l’esclavage colonial, certains humains sont encore désignés en France par leur couleur de peau. Il y aurait des « Blancs » et des « Noirs ». Pourtant la paléontologie, l’archéologie, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h32m25s)

Les premiers Hommes de Corée au cœur de l'Asie orientale et insulaire (autour de la Corée des origines 2/3)

Cette conférence intitulée "Les premiers hommes de Corée au cœur de l'Asie orientale et insulaire" est présentée par Amélie Vialet et Florent Detroit, maîtres de conférences au muséum national d'histoire naturelle, département de préhistoire. La Corée, au sud-est de la Chine, témoigne, comme cette dernière, d’un peuplement ancien, sans doute lié aux Homo erectus même si, pour l’instant, les fossiles font défaut. En revanche, la période liée à Homo sapiens est beaucoup mieux documentée, ce qui est particulièrement intéressant sachant que ces derniers ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h27m24s)

L'Homme et le mammouth, une longue histoire

Éteint depuis plusieurs millénaires, le mammouth incarne, depuis la nuit des temps, un animal à la fois réel et surnaturel. Ce héros des légendes des peuples sibériens a donné corps aux cyclopes et géants humains, puis aux licornes et autres bêtes fantastiques. À travers tous ces récits et ceux des explorateurs et des savants, un mythe est né. Avec la reconnaissance au XIXe, grâce aux fouilles archéologiques, de la contemporanéité des Hommes préhistoriques et des animaux disparus, le mammouth entre dans notre histoire. Aujourd'hui, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (50m15s)

A la recherche du plus court chemin

Les problèmes liés à la recherche du plus court chemin occupent les mathématiciens depuis des siècles, et conduisent à des développements variés dont nous allons discuter quelques aspects au cours de cet exposé.Nous commencerons par aborder l’adage bien connu « le plus court chemin pour aller d’un point à un autre est la ligne droite ». Comment l’interpréter lorsqu’il n’y a pas de ligne droite, par exemple à la surface de la Terre, assimilée à une sphère ? Nous verrons que cela conduit à envisager d’autres géométries (sphérique, hyperbolique,...) dans lesquelles des propriétés qui nous sont familières depuis nos cours ...
Voir la vidéo
Conférences

le (52m25s)

La dépopulation des océans : contrôler et conserver les ressources marines au 18ème et 19ème siècles

Au cours des XVIIIe et XIXe siècles, le mythe longtemps entretenu d’un « océan inépuisable » se fissure progressivement. En France, des « disettes de poisson » régulières amènent les contemporains à envisager la possibilité d’une « dépopulation » progressive de la mer. Face à ce constat, l’administration de la marine entreprend alors une vaste entreprise de réglementation des pratiques de pêche en usage sur les côtes du royaume. On considère en effet, au sommet de l’État, que les pêcheurs sont les premiers responsables de la destruction des ressources et de nouvelles mesures sont donc prises pour mieux encadrer les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h3m34s)

Antonio Gramsci, le fondateur du communisme italien

Dans son dernier ouvrage consacré à Antonio Gramsci (Étudier Gramsci publié aux Éditions Kimé en 2016), le regretté André Tosel donnait comme titre à son introduction, Gramsci, ce célèbre inconnu. Pourquoi cette réticence à étudier la vie de cet intellectuel et homme politique italien ? Les raisons en sont-elles méthodologiques ou en sont-elles politiques ? Gramsci n’est pas ce héros sanctifié par une littérature mais un homme de chair et d’os, dont il convient de restituer les combats personnels et politico-théoriques pour mieux comprendre la nouveauté, la portée et l’actualité des thèses qu’il défend dans ses cahiers de prison. Telles sont les ambitions ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m46s)

Mai 68 revisité

Cette intervention revient à l’événement 1968 dans ses projets, son inventivité et tout ce qui a été imaginé pour réellement « changer la vie » – on n’oubliera pas que ces mots étaient de Rimbaud. Elle décentre le regard hors de Paris pour valoriser d’autres scènes, sans négliger la capitale pour autant. Si l’événement ne brise ni toutes les barrières ni toutes les frontières, des univers sociaux se rencontrent, des potentialités s’entrouvrent,qui laissent apercevoir un monde différent. Les événements français de 1968 se lisent au prisme du monde où ils s’arriment. La dimension internationale est un enjeu pour nombre de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (48m43s)

Réponses immunitaires chez les plantes et les humains : du pareil au même ?

La production des plantes de grandes cultures (pois, lin, colza, pomme de terre) est fortement affectée par des maladies occasionnées par les pathogènes du sol. Le système racinaire, bien que constituant la partie cachée des végétaux, joue un rôle clé dans les interactions plantes- microorganismes. Toutefois, la réponse immunitaire végétale au niveau de la racine reste peu étudiée. Une bonne connaissance des mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans la protection racinaire est donc nécessaire afin de développer de nouvelles stratégies de protection de culture respectueuses de l’environnement et de la santé humaine.Des cellules particulières appelées « cellules frontières » situées ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m49s)

La fin de l’empire soviétique était-elle inévitable ?

Marie-Pierre Rey, Université Paris I Panthéon-SorbonneEn décembre 1991, un peu plus de cinq ans après l’avènement de la Perestroïka gorbatchévienne qui s’était donné pour objet de la réformer en profondeur, l’Union soviétique implosait, entraînant avec elle, non seulement l’écroulement de la plupart de ses institutions mais également la disparition d’un univers mental qui participait de la légitimité du pays et en assurait la cohésion sociale. Sur le plan extérieur, les changements furent tout aussi rapides : désormais privé des références idéologiques qui avaient contribué à son expansion, contraint de renoncer au glacis est-européen et au réseau d’États clients du Tiers ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte