Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 264
Séminaires

le (1h23m39s)

« Midi de Brésil(s) » - L'Angola entre recherche brésilianiste et recherche africaine - A l'occasion de la publication du numéro 1 de la revue Brésil(s) : «Vies d'esclaves»

Brésil(s) n°1 | Vies d'esclaves Le dossier « Vies d'esclaves » présenté dans le n°1 de Brésil(s) vise à illustrer l'un des derniers « tournants » de la recherche historique brésilienne sur l'esclavage : la découverte par les chercheurs qu'il était possible d'écrire des biographies de personnes ordinaires qui n’avaient laissé que peu de traces dans les archives. Il a pour but d’examiner, par le biais de la biographie, la complexité des négociations dans la société esclavagiste brésilienne entre le XVIIIe et le XIXe siècles. Présentation sur le site de la FMSH, cliquez ici ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h26m13s)

« Midi de Brésil(s) » - L’Odyssée atlantique de Manoel de Salvador : l’esclavage et la vie sociale à Luanda (Angola) au XVIIIe siècle

La revue "Brésil(s) - Sciences humaines et sociales" est accessible en ligne ! Le CRBC et l’UMR Mondes Américains sont heureux de vous présenter leur nouvelle revue électronique Brésil(s) – Sciences humaines et sociales. Brésil(s). Sciences humaines et sociales est la seule revue française et en français sur le Brésil. Éditée par le Centre de Recherches sur le Brésil Colonial et Contemporain (CRBC-Mondes Américains/EHESS), elle est publiée par les Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme. Elle prend la suite des Cahiers du Brésil Contemporain fondés en 1987 par Ignacy Sachs et dirigés jusqu'en 2010 par Marion Aubrée. Cette publication semestrielle, ouverte ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h30m11s)

Vivre avec la mort au temps du sida en Afrique du Sud

L'action politique, entendue comme l'ensemble des pratiques qui inscrivent dans dans l'espace public des attentes ou des critiques autour de biens commums, est sous-tendue par des valeurs et des normes, des jugements et des justifications - ce que l'on peut appeler une économie morale. Si l'anthropologie s'est depuis longtemps intéressée au politique, à ses institutions et ses agents, en revanche, elle s'est tenue à l'écart de la dimension morale du monde social, soit en la rejetant dans le domaine de la culture et en l'entourant d'un halo relativiste, soit en s'en gardant à cause d'un risque supposé de contamination normative, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h31m40s)

La mobilité, les réseaux et l’hybridation culturelle

Frédérique Louveau (Université Gaston Berger de Saint-Louis, Sénégal)"La conversion d'adeptes africains à une nouvelle religion japonaise en Afrique de l'Ouest"Alessandro Jedlowski, (Université de Liège, Belgique)"Entre puissance douce et opportunisme stratégique: Les collaborations entre les industries cinématographiques indienne et nigériane"Takao Shimizu (Research Institute for Humanity and Nature, Japon)"Why his knee was broken? : Exposing the discrimination against an African resident in Japan"Chair : Loraine Kennedy (CNRS, CEIAS) Discutant: Dougoukolo Alpha Oumar Konaré (Université Paris Descartes)
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h32m29s)

La vérité des corps dans les demandes d'asile en France

L'action politique, entendue comme l'ensemble des pratiques qui inscrivent dans dans l'espace public des attentes ou des critiques autour de biens commums, est sous-tendue par des valeurs et des normes, des jugements et des justifications - ce que l'on peut appeler une économie morale. Si l'anthropologie s'est depuis longtemps intéressée au politique, à ses institutions et ses agents, en revanche, elle s'est tenue à l'écart de la dimension morale du monde social, soit en la rejetant dans le domaine de la culture et en l'entourant d'un halo relativiste, soit en s'en gardant à cause d'un risque supposé de contamination normative, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte