Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 265
Conférences

le (1h49m17s)

Le passé n’est pas un pays étranger : le Portugal contemporain, littérature et mémoire. Margarida Calafate Ribeiro et Roberto Vecchi

Roberto Vecchi. La nostalgie coloniale au pays de la saudade : fantasmagories et post-mémoires La nostalgie coloniale, par ses points de contact avec les autres sentiments de perte, comme la mélancolie, mais surtout, dans le cas portugais, la saudade, apporte des matériaux fondamentaux à l’imaginaire portugais contemporain, que l’on retrouve non seulement dans la littérature (où il y a une ré-utilisation ample et commerciale de ce sentiment-concept) mais également au cinéma, dans les arts plastiques, dans la musique. Margarida Calafate Ribeiro. Nouveaux chemins de la littérature portugaise : une ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (1h50m4s)

Marc Henri Piault Leçon 8 : Vers un ethnocinéma

Un ethnocinéma dialogiqueLa production d’images met un regard à l’épreuve d'autres regards et l’écoute à d'autres écoutes. Cette confrontation conduit au discours critique de l’intersubjectivité. Les expériences menées permettent une réappréciation des rapports entretenus entre sociétés différentes et contribuent à cette décentration de la visée de l’autre dont l’anthropologie contemporaine tente de se faire l’instrument.On s’oriente vers une réflexion critique collective à propos du réel, donnant lieu notamment à des reconstitutions (Jean-Pierre Olivier de Sardan au Niger : La bouche déliée, mariage wogo). Il s’agit de rendre compte de la vie quotidienne aujourd’hui : les relations des hommes et des femmes, les ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h50m27s)

Sept années chez les Ovahimba

Rina SHERMAN revient dans cet entretien sur son expérience de terrain chez les Ovahimba avec qui elle a passé de nombreuses années. Elle nous explique la complexité des relations avec les Ovahimba, son rapport avec la langue locale, son approche en anthropologie visuelle et nous parle également des pratiques musicales de ce peuple. >> Pour en savoir plus sur Rina Sherman et sur ses travaux, consultez le site : http://www.rinasherman.com/Rina SHERMAN, née en Afrique du Sud, s'est exilée et installée en France où elle habite et travaille depuis 1984. Musicienne de formation, elle a validé un doctorat sous la ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (1h50m39s)

Marc Henri Piault Leçon 7 : Cinéma vérité - Cinéma direct

La parole en action : cinéma-vérité, cinéma-direct ?Richard Leacok, associé aux USA avec Robert Drew, Dan Pennebaker et Albert Maysles (Drew Associates) propose d’enregistrer les événements sans influencer leur déroulement et, à la limite, sans que la présence de la caméra ne soit perçue. C’est une exploration du champ apparemment paradoxal de l’objectivité engagée (R.Drew, R.Leacock, A.etD. Maysles : The children are watching) qui tentera une transcription de l’émotion dans la totalité d’un événement (D. Pennebaker : Monterey Pop). Voir et ressentir, ce sont là des propositions propres au cinéma direct.La période de l’après-guerre est aussi dans le monde une période d’interrogation sur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h51m40s)

Yacouba KONATÉ « Sur la réconciliation en Côte d’Ivoire »

Conférence organisée dans le cadre du cycle de conférences internationales « Diversité des expériences et causes communes », organisé par Manthia Diawara et Nicole Lapierre, sous l’égide de New York University, la Fondation Maison des Sciences de l’Homme, et l’Institut du Tout-Monde.Comment imaginer et conceptualiser la possibilité d’un vivre ensemble, non pas malgré les différences, mais avec elles ? Comment accueillir les récits singuliers, minoritaires, dans la polyphonie vivante d’un monde commun ? Comment fonder des solidarités sur la diversité des expériences ? Comment assumer les conflits passés pour faire société ?Intervenant  Le Professeur Yacouba Konaté, Conservateur de musée, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h53m8s)

Opening by Michel Wieviorka and Elisabeth Beck - A Visual Tribute To Ulrich Beck - Round table “For A Cosmopolitanisation Of Social Sciences”

TRIBUNE de Michel Wieviorka, parue dans Libération, le 5 janvier 2015. " Ulrich Beck a disparu, le 1er janvier, de façon tout à fait imprévisible. Et avec lui, nous perdons une figure intellectuelle de première grandeur, un des quelques sociologues de la période actuelle dont l’histoire se souviendra, une intelligence féconde, et profonde. La France l’a découvert, bien tardivement, alors qu’il était depuis longtemps mondialement respecté pour ses analyses de la seconde modernité et, plus précisément, pour la société du risque – Risikogesellschaft, son livre de 1986, a ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte