Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 182
Conférences

le (54m54s)

Migrants de Méditerranée, qui sont ces damnés de la mer ? - Quand l’immigration fait débat #1

Débat avec Pierre Henry, président de France Terre d’Asile (FTA); Camille Schmoll, maître de conférence à l’Université Paris VII, géographe spécialiste des migrations; Carine Fouteau, journaliste à Mediapart; Benjamin Stora, historien, Président du Conseil d'orientation de l'établissement public du Palais de la Porte Dorée. Débat animé par Idir Hocini, journaliste et éditorialiste au Bondy Blog, en présence des bloggeurs du Bondy blog.  Qui sont ces nouveaux  damnés de la mer méditerranée qui périssent de manière dramatique par centaines en s’entassant sur des bateaux de fortune ? Les "solutions" notamment proposés par les Etats membres de l’UE sont elles efficaces ...
Voir la vidéo
Conférences

le (56m0s)

Regards européens sur l’Islam (19e – 20e siècle) - François Pouillon

Il est possible de parler de regards européens sur l’islam comme du développement, en Occident, d’une curiosité, puis d’une connaissance articulée qui, progressant avec le temps, a conduit à une meilleure compréhension de civilisations lointaines - et, pensait-on un peu, à un rapprochement entre les peuples. La vigoureuse récusation lancée par Edward Saïd dans son Orentalism (1978), qui analyse cette connaissance comme un instrument de domination, dans le cadre d’un projet colonial, invite à une remise en question. Nous souhaitons le faire, sans suivre la thèse d’Ed. Saïd cependant, mais en ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h0s)

Autoritarisme politique et monde musulman - Nadine Picaudou

La formulation même du thème proposé : « Autoritarisme politique et monde musulman », m’interroge et me trouble à la fois. D’abord parce qu’en singularisant la notion d’autoritarisme politique, elle semble s’inscrire dans la postérité d’un lieu commun des représentations occidentales de l’Orient, le despotisme oriental, dont Lucette Valensi a montré ce qu’il devait à la République de Venise soucieuse de stigmatiser le rival ottoman. L’image a été reprise par Volney, l’un des pionniers du voyage en Orient, qui attribue la décadence historique de la Syrie à la tutelle despotique d’Istanbul. Mais la formule présente surtout l’inconvénient majeur de mettre ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte