Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1421
Conférences

le (56m1s)

Littérature et psychanalyse

Julia Kristeva nous invite à découvrir comment l'innovation psychanalytique éclaire et enrichit certains textes, et inversement, comment ces textes littéraires peuvent être utiles à la psychanalyse.GénériqueProduction déléguée Arts & Éducation Producteur Anne-Michèle ULRICH assistée de Danielle LEIBOVICI Rédactrice en chef Tania AGOPIAN Chargée de production Emanuelle QUEYROY et Samia SERRI Production exécutive Centre Audiovisuel de Paris Producteur exécutif Alain ESMERY assisté de Corinne KAUFMAN et Pascal SCHNEIDER Chef opérateur Jean-Marc DROISY Ingénieur du son Stéphane TROUILLOT Maquillage Sabine COURTANT Montage Philippe COUTEUX Palette graphique Didier HUBERT Musique Philippe REVERDY Réalisation Vincent SOULIÉ assisté de Alain VERNOIS Arts & Éducation est ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m45s)

Temps et Intériorité dans Mrs Dalloway de Virginia Woolf (par Xavier Le Brun)

En quel sens le temps est-il vécu dans Mrs Dalloway ? Quel est ce rapport qui se joue, dans le roman de Virginia Woolf, entre temps extérieur et individualité des consciences ? L'écriture de Woolf ne met pas tant en scène la réception passive et l'interprétation par chaque personnage d'un temps objectif qu'elle ne dessine les contours d'une annexion de l'extérieur. Autrement dit la représentation woolfienne du temps vécu semble être celle d'un empiètement progressif de l'intériorité et de l'intime des pensées sur le monde social et sa durée propre.Xavier Le Brun
Voir la vidéo
Conférences

le (30m14s)

1. Originalité de "Everyman" / Jean-Paul Debax

"La Théâtralité de Everyman". Journée d'étude organisée par Wendy Harding et Lesley Lawton du Laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS) de l'Université de Toulouse II-Le Mirail en collaboration avec le Musée des Augustins. Toulouse, 9 janvier 2009.La théâtralité est de fait une dimension essentielle de l’œuvre et qu’on ne saurait d’autant moins ignorer que le mode de représentation allégorique qui est celui d’Everyman correspond peu aux attentes et aux habitudes du spectateur contemporain. Jean-Paul DEBAX met en perspective l’originalité de la théâtralité d’Everyman par rapport aux autres moralités anglaises, mais aussi par rapport à leurs contemporaines, allemande, Moriens, et néerlandaise, De Wellustige ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte