Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 776
Conférences

le (50m47s)

Strict monotonicity of percolation thresholds under covering maps (workshop ERC Nemo Processus ponctuels et graphes aléatoires unimodulaires)

Percolation is a model for propagation in porous media that as introduced in  1957 by Broadbent and Hammersley. An infinite graph G models the geometry of the situation and a parameter p embodies its porosity: percolation consists in keeping independently each edge with probability p, erasing it otherwise, and looking at the infinite connected components of the resulting graph. It turns out that there is a critical porosity: for smaller porosities, all components are finite almost surely, while for larger ones, there is almost surely at ...
Voir la vidéo
Conférences

le (42m40s)

Stein-Malliavin method for discrete alpha stable point processes (workshop ERC Nemo Processus ponctuels et graphes aléatoires unimodulaires)

The notion of discrete alpha-stable point processes generalizes to point processes the notion of stable distribution. It has been introduced and studied by Davydov, Molchanov and Zuyev a few years ago. Their stability property leaves a large degree of variability in the choice of their driving characteristics but enforces a rich mathematical structure. We show how to build a Dirichlet-Malliavin structure for these processes and we apply this framework to several limit theorems. Some known results for Poisson point processes appear as corollaries of ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h39m41s)

MARS EXPRESS, ROSETTA, HAYABUSA, EXOMARS, MMX : LA QUÊTE SPATIALE DE « L'ÉMERGENCE » DE LA VIE ENTRE DANS UNE NOUVELLE ÈRE

L'exploration spatiale du système solaire bouscule en profondeur des paradigmes parfois ancestraux, quant à notre conception de la formation et de l'évolution des mondes planétaires. À quelles échelles, dans l'espace et le temps, l'unicité de la Terre et de la vie qu'elle porte prennent-elles sens ? Quelle est la part relative de la contingence et de la généricité, dans les processus responsables des évolutions qui ont conduit à l'extraordinaire diversité qui se révèle à nous aujourd'hui ? Tel est le cadre dans lequel nous discuterons des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h5m39s)

J.-B. Bost - Techniques d’algébrisation en géométrie analytique, formelle, et diophantienne II (Part 1)

Dans ce cours, nous nous proposons d’expliquer comment des théorèmes d’algébrisation classiques, concernant des variétés ou des faisceux cohérents analytiques, possèdent des avatars en géométrie formelle et en géométrie diophantienne. Nous mettrons l’accent sur les points communs entre les preuves de ces différents théorèmes, et sur leurs conséquences "concrètes" concernant la géometrie et l’arithmétique des variétés algébriques.  Algébrisation de sous-schémas formels de variétés projectives. Théorèmes de Lefschetz et géométrie formelle: les théorèmes de Grauert et de Grothendieck. Algébrisation en géométrie diophantienne. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m20s)

J.-B. Bost - Techniques d’algébrisation en géométrie analytique, formelle, et diophantienne II (Part 2)

Dans ce cours, nous nous proposons d’expliquer comment des théorèmes d’algébrisation classiques, concernant des variétés ou des faisceux cohérents analytiques, possèdent des avatars en géométrie formelle et en géométrie diophantienne. Nous mettrons l’accent sur les points communs entre les preuves de ces différents théorèmes, et sur leurs conséquences "concrètes" concernant la géometrie et l’arithmétique des variétés algébriques.      1. Algébrisation de sous-schémas formels de variétés projectives.     2. Théorèmes de Lefschetz et géométrie formelle: les théorèmes de Grauert et de Grothendieck.     3. Algébrisation en géométrie diophantienne.     4. Applications aux feuilletages.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h31m27s)

J.-B. Bost - Techniques d’algébrisation en géométrie analytique, formelle, et diophantienne II (Part 3)

Dans ce cours, nous nous proposons d’expliquer comment des théorèmes d’algébrisation classiques, concernant des variétés ou des faisceux cohérents analytiques, possèdent des avatars en géométrie formelle et en géométrie diophantienne. Nous mettrons l’accent sur les points communs entre les preuves de ces différents théorèmes, et sur leurs conséquences "concrètes" concernant la géometrie et l’arithmétique des variétés algébriques.     1. Algébrisation de sous-schémas formels de variétés projectives.     2. Théorèmes de Lefschetz et géométrie formelle: les théorèmes de Grauert et de Grothendieck.     3. Algébrisation en géométrie diophantienne.     4. Applications aux feuilletages.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m43s)

J.-B. Bost - Techniques d’algébrisation en géométrie analytique, formelle, et diophantienne II (Part 4)

Dans ce cours, nous nous proposons d’expliquer comment des théorèmes d’algébrisation classiques, concernant des variétés ou des faisceux cohérents analytiques, possèdent des avatars en géométrie formelle et en géométrie diophantienne. Nous mettrons l’accent sur les points communs entre les preuves de ces différents théorèmes, et sur leurs conséquences "concrètes" concernant la géometrie et l’arithmétique des variétés algébriques.     1. Algébrisation de sous-schémas formels de variétés projectives.     2. Théorèmes de Lefschetz et géométrie formelle: les théorèmes de Grauert et de Grothendieck.     3. Algébrisation en géométrie diophantienne.     4. Applications aux feuilletages.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte