Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 17
Conférences

le (2h3m12s)

Rencontre autour de deux ouvrages sur l’eau Eau & Sciences Sociales : nouvel intérêt ou changement de paradigme ?

Mardi 17 juin 2014, à la librairie « le comptoir des presses universitaires » À quelques mois d’intervalle, en 2013, deux numéros spéciaux de revues de sciences sociales ont traité du thème de l’eau. Comment expliquer ce (nouvel ?) attrait pour l’eau en SHS ? Au-delà « d’histoires d’eau », ces ouvrages posent la question cruciale des approches à privilégier pour aborder aujourd’hui le rapport d'une société à l'eau et pour décortiquer la construction sociale que représente la gestion de l'eau. Avec Alice Ingold est historienne, maître de conférences à l’EHESS. Ses thèmes de recherche sont ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h45m23s)

Les initiations : une seconde naissance, pourquoi et pour qui ?

Dans de très nombreuses sociétés existent des institutions qu’on appelle « initiations ». Elles consistent à faire franchir aux individus selon leur sexe et selon leur âge certaines étapes dans la connaissance de l’ordre de l’univers, des règles de conduite appropriées dans la société à laquelle ils appartiennent. Ces savoirs sont transmis par étapes au cours de cérémonies. Mais les initiations ne sont pas seulement un processus de transmission de connaissances, ce sont également des institutions prenant en compte pleinement l’éducation sociale des individus. Les initiations instituent une division au sein des sociétés entre initiés et non-initiés. Ceux-ci jouissant alors ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h44m9s)

Table-Ronde "Participations politiques et citoyenneté"

Des Asiatiques en Île-de-France : nouveaux regards, nouvelles images  Colloque organisé par Simeng Wang (CNRS) dans le cadre du "Tour du CNRS en 80 jours", avec le soutien du CNRS, de la Mairie de Paris et de l'IEA de Paris. Cet événement s'inscrit dans le programme “Emergence(s)” Chinois.es en (Île de) France : identifications et identités en mutations.Table-ronde « Participations politiques et citoyenneté »  
Voir la vidéo
Conférences

le (1h5m58s)

Des variétés aux races humaines

Approche du concept physique et différentialiste de race dont Buffon en est à l'origine.Buffon n'était pas raciste et ne pouvait pas l'être à son époque mais les anthropologues vont peu à peu se convertir à l'éthiologie raciale. Buffon a toujours soutenu la thèse de la réversibilité de la race. Il y a eu un changement vers le polygénisme de l'homme au XIXème siècle.Dernier volet du cycle de conférences "L’anthropologie de Buffon – Primates et postérité" Pour voir les deux volets précédents1. L’histoire naturelle de l'homme au siècle des Lumière2. Milieux physiques et variétés humaines
Voir la vidéo
Conférences

le (1h4m11s)

L'Histoire naturelle de l'homme au siècle des Lumières

Au siècle des Lumières s'écrit le premier chapitre de l'histoire naturelle. L'anthropologie fait connaître l'homme sous ses différents aspects physiques et moraux. L'histoire naturelle de l'homme est physicalisée (physique Newtonienne). Elle prend la forme d'une loi que l'on peut découvrir de mnière empirique: loi de rétroévolution. Buffon oppose l'esthétique normative au relativisme des valeurs.1er volet du cycle de conférences "L’anthropologie de Buffon – Primates et postérité"Pour voir les deux volets suivants : 2. Milieux physiques et variétés humaines3. Des variétés aux races humaines
Voir la vidéo
Conférences

le (1h1m5s)

L’invisible initiation : devenir filles et garçons dans les sociétés rurales d’Europe

Daniel Fabre, Ethnologue, anthropologue, directeur d’études, École des hautes études en sciences socialesLes sociétés rurales européennes depuis l'époque moderne ne connaissent pas les grands rites initiatiques qui marquent, dans d'autres sociétés, le passage à l'âge adulte. Pourtant la distinction entre les deux sexes et l'accès à la maturité sociale sont des principes centraux dans l'organisation et la reproduction des sociétés villageoises du vieux continent. L'initiation y est donc remplacée par un trajet initiatique discret et même invisible. Il passe, pour les garçons, par des expériences de transgression des frontières – entre sauvage et domestique, vivants et morts, masculin et féminin. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (44m1s)

Les robots doivent-ils se mêler de tout ?

Emmanuel Grimaud, anthropologue, CNRS et Université Paris Ouest - Nanterre - La DéfenseDe multiples prophéties annoncent que nous vivrons bientôt entourés de nombreuses créatures artificielles, conçues et fabriquées suivant des voies à peine imaginables aujourd'hui. Comment interpréter les expériences de laboratoire auxquelles se livrent les roboticiens ? Tous les champs de l’expérience humaine sont-ils potentiellement « robotisables » ? Et pourquoi les interactions homme-machine dépassent-elles toujours l’imagination de leurs concepteurs ?Retrouvez toutes les Conférences Campus Condorcet
Voir la vidéo
Conférences

le (39m2s)

Le corps, le rythme, les rites

Master recherche de sociologie« Changements institutionnels, risques et vulnérabilités sociales »Séminaire des invités 2012-2013Jean CUISENIERAnthropologue, ex Conservateur en Chef du Musée National des arts et Traditions populaireset Directeur de recherche au CNRS.Cette conférence a pour titre : « Le corps, le rythme, les rites ». Elle a été filmée le 02 octobre 2012 dans le cadre du séminaire annuel « Changements institutionnels, risques et vulnérabilités sociales », au programme du Master recherche de Sociologie de l'Université de Caen.Initié dans les années 1990, ce séminaire est actuellement dirigé par Michelle DOBRÉ, Professeur de sociologie à l'université ...
Voir la vidéo
Conférences

le (37m35s)

Genetic provenance for the Maoris Heads from the former collections of Musée de l'Homme (4/8)

À l’occasion de la restitution des têtes maories à la Nouvelle-Zélande qui a eu lieu le 23 janvier 2012, le Muséum national d’Histoire naturelle a organisé un colloque scientifique, avec la participation des représentants du Musée de Nouvelle-Zélande Te Papa Tongarewa de Wellington, le 20 janvier 2012, dont l’objectif était de présenter les études effectuées sur les têtes maories avant leur restitution à leur pays d’origine.
Voir la vidéo
Conférences

le (13m33s)

Patrick Touron - L’identité : point de vue d’un criminaliste

Pour un criminaliste, l'identification repose sur une expertise d'une qualité à la fois hautement technique, résolument éthique et indépendante. C'est à ces conditions que l'expertise garantit le respect de l'individu et du droit, et qu'elle permet de redonner une identité à des victimes, d'identifier des coupables et d'innocenter des personnes incriminées à tort.Le colonel de gendarmerie Patrick TOURON est directeur adjoint de l'Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCGN).
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte