Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5408
Conférences

le (58m30s)

Del sexo binario a la performance de la diversidad sexual / María Luisa Femenías

Del sexo binario a la performance de la diversidad sexual / María Luisa Femenías. In "Lectures du désir et technologies du sexe", journée d'études organisée dans le cadre de "Cinéma, genre et politique" par l'Institut de Recherche et d'Études Culturelles (IRIEC) de l'Université Toulouse II-Le Mirail et le Festival Cinélatino 2014, 28 mars 2014. La diversité des expériences et des lectures du désir, prônée depuis les premiers mouvements militants jusqu’au cyberféminisme post-pornographique actuel, a évolué en même temps que les sociétés qui la façonnent au moyen de technologies renouvelées, accessibles et multiples. La troisième vague féministe, au-delà ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h12m15s)

Séminaire EREA, "Encontro de saberes" : une expérience d’accueil de maîtres "tradicionais" dans les universités publiques brésiliennes, Eduardo Rosse (Universidade Federal de Minas Gerais, Brésil)

Depuis une dizaine d’années, un nombre grandissant d’universités publiques brésiliennes accueillent des maîtres (mestres) noirs, amérindiens, ou dits populares. Ces maîtres sont embauchés de façon ponctuelle, chacun dispensant des cours liés à sa propre expérience en tant que noir, amérindien ou popular. Par contraste avec des professeurs académiques, ils sont liés à des domaines d’expertises « traditionnelles » qui vont de la fabrication de tambours aux récits de vie dans l’umbanda et le candomblé ou du tressage de perles de verroterie à la narration de mythes ou de conflits fonciers. Ces enseignements sont optionnels et ouverts aux étudiants, ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h4m6s)

Séminaire EREA, "Les pierres s’en vont mais ne se perdent jamais. » Misa Qala, portrait d’une pierre gardienne (ayllu Aymaya, Nord-Potosi, Bolivie)" Laurence Charlier (Université Toulouse II, LISST-CAS)

À partir des rituels dédiés à Misa Qala, cette intervention examinera une catégorie de pierres spécifiques, les « pierres gardiennes », à travers le rôle mémoriel qu’elles jouent dans l’histoire des familles de la communauté d’Urur Uma (ayllu Aymaya, Nord-Potosi) ainsi qu’à travers l’agentivité particulière qui leur est imputée. Ces pierres indiquent en effet des lieux d’établissement et de production agricole présents ou passés (lorsque les activités humaines se sont déplacées) et elles peuvent servir également de bornes. Elles sont ainsi des supports mémoriels pour les habitants ou des indices permettant aux anthropologues de faire l’histoire récente des dynamiques d’occupation. Ces ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte