Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5823
Entretiens

le (17m35s)

Les mobilités géographiques: des pratiques socialisées et socialisantes. Jean-Yves AUTHIER

Jean-Yves Authier est sociologue, professeur à l’université Lyon‑2 et directeur adjoint du Centre Max Weber (UMR 5283, CNRS). Ses travaux de recherche se situent au carrefour de la sociologie urbaine et de la sociologie des processus de socialisation. Il a notamment publié, avec Y. Grafmeyer, Sociologie urbaine (Paris, Armand Colin, 2011), et, en collaboration avec d’autres chercheurs, Les bobos n’existent pas en 2018 aux Presses Universitaires de Lyon.Manuel de sociologie des mobilités géographiques
Voir la vidéo
Entretiens

le (6m53s)

Comment les géographes analysent-ils la mobilité? Laurent CAILLY

Laurent Cailly est maître de conférences en géographie à l’Université de Tours et membre de l’UMR Citeres. Ses travaux portent sur l’évolution des modes d’habiter, des stratégies résidentielles et des mobilités quotidiennes dans les espaces périurbains français. Il a co-dirigé plusieurs ouvrages dont France. Une géographie urbaine en 2010 (Paris, Armand Colin) et, en 2012, Habiter les territoires périurbains (Rennes, PUR).Manuel de sociologie des mobilités géographiques
Voir la vidéo
Entretiens

le (10m7s)

La mobilité: un élément central du fonctionnement des sociétés. Michel LUSSAULT

Michel Lussault est professeur d’études urbaines à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon (ENS). Il dirige l’Ecole urbaine de Lyon. Spécialiste de la spatialité, il a publié de nombreux ouvrages de géographie urbaine, en particulier L’homme spatial en 2007 (Paris, Seuil) dans lequel il pose les fondements d'une théorie de l'espace et de la spatialité, et, en 2017, Hyper-lieux. Les nouvelles géographies de la mondialisation (Paris, Seuil), dans lequel il s’intéresse aux caractéristiques des nouveaux espaces urbains produits par les processus de mondialisation.Manuel de sociologie des mobilités géographiques
Voir la vidéo
Documentaires

le (41m49s)

L’impasse Toussaint-Louverture

Depuis quelques décennies, divers usages sociaux du passé de l’esclavage se manifestent à une échelle mondialisée, à travers la création de journées du souvenir, l’institution de lois mémorielles, des polémiques toponomastiques, des demandes de réparations, la fondation ou le renouveau de musées et de mémoriaux. La transformation monumentale d’anciens sites, ports et comptoirs européens, africains et américains va de pair avec l’émergence, au sein de l’espace public, d’injonctions d’ordre moral ainsi que de liturgies civiles. Réalisé ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (46m31s)

ESTELLE BONNEAU, ANCIENNE ASSISTANTE DU DIRECTEUR DES VENTES PUIS RESPONSABLE DU SERVICE CLIENTS POUR LA RÉGION CENTRE-OUEST À LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER)

Estelle Bonneau est née en 1976. Après un baccalauréat littéraire puis des études supérieures (elle obtient notamment un DUT en Gestion des entreprises et des administrations), elle travaille dans deux entreprises avant d'être recrutée en 2001 par le groupe qui possède la tuilerie de Grossouvre. Son poste est basé dans les locaux de l'usine. Elle est d'abord embauchée comme assistante du directeur des ventes pour la région Centre-Ouest et, en 2011, elle devient responsable du service clients, là encore pour la région Centre-Ouest. Elle y restera jusqu'en 2019. Son témoignage permet notamment ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h1m29s)

JACQUES ARNAUD, ANCIEN DÉFOURNEUR, FRANCIS ROLLAND, ANCIEN CHAUFFEUR DE MAGASIN À LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER) ET NADINE ARNAUD, ÉPOUSE DE JACQUES ARNAUD

Jacques Arnaud (né en 1936) et Francis Rolland (1937) partagent l'expérience commune de l'Assistance publique, c'est d'ailleurs là qu'ils se sont connus dans la région bordelaise. L'un et l'autre ont d'abord travaillé dans des fermes avant de s'orienter vers l'industrie de la terre cuite. Ils travailleront notamment à Canéjan (Gironde) où ils feront la rencontre d'un contremaître qui, lorsque l'usine fermera en 1969, les fera venir comme ouvriers à la tuilerie de Grossouvre où lui-même vient d'être recruté. Jacques y travaillera sept ans (1969-1976), Francis quatre ans (1969-1974), le premier principalement comme ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (6m28s)

L’enfant kirghize

L’enfant kirghize (2019, 6,19 mns)  Ce film suit du regard un enfant kirghize entouré de son père, de sa mère, et de son grand-père au moment de l’hivernage, lorsque sa famille a quitté la capitale pour s’installer dans les montagnes où elle va faire paître son troupeau de jument. Le lait de jument (kumis), contenu dans un grand sac de cuir situé dans la partie masculine de la yourte (à l’ouest), est battu régulièrement par le père de famille au moyen d’un grand bâton en bois de forme phallique, tandis que la crème prélevée est transformée par l’épouse, par ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h23m17s)

La question des Ouïghours et la construction de l’État-nation en Chine

Intervention de Ke WANG dans le séminaire Le modèle politique chinois - d’un vieux totalitarisme à la façon de Mao vers un néo-totalitarisme numérique à l’époque de la mondialisation ? Ke WANG est professeur à l’université de Kobe au Japon. Il a fait ses études d’abord en Chine à l’université centrale des Nationalités, puis au Japon à l’université de Tokyo où il a obtenu son doctorat en 1994. Ses recherches couvrent un large champ axé sur la question des ethnicités et la construction de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte