Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3034
Entretiens

le (31m28s)

Entretien avec Vincent Carelli (Rencontres 2010)

L'anthropologue et réalisateur Vincent Carelli parle de son film "Corumbiara", de ses correspondances avec la réalité historique brésilienne, de son travail cinématographique et de des relations avec les indiens Nambikwaras, du rôle du cinéma en tant que mémoire et de ses liens avec le cinéma ethnographique de Jean Rouch, de la place des minorités indiennes au Brésil, de la réception de son film... "Corumbiara" s'insère dans le projet « Vídeo nas Aldeias » que Vincent Carelli a créé en 1987 au Brésil et qui vise à former des cinéastes d'origine indienne. Réalisé en 2009, le documentaire "Corumbiara" a obtenu, parmi ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (20m20s)

Entretien avec Ricardo Fernández (Rencontres 2010)

Scénariste uruguayen, Ricardo Fernández Blanco vit à Madrid depuis de longues années. Il avait écrit une nouvelle qu’il a décidé de réécrire en scénario, sur lequel il a travaillé avec la cinéaste Ana Díez. Tout au long du film "Paisito" (2009), il tente de revenir sur les douloureuses années 70 dans son pays d’origine, sans donner raison plus à un côté qu’à l’autre, ce qui lui vaut une acceptation mitigée en Uruguay, alors qu’ailleurs le film marche très bien.
Voir la vidéo
Entretiens

le (15m38s)

Entretien avec Carlos César Arbeláez (Rencontres 2011)

Carlos César Arbeláez, cinéaste colombien qui a eu le prix de Cinéma en Construction [Rencontres Cinémas d'Amérique latine de Toulouse], présente son premier long métrage de fiction, Los colores de la montaña, qui montre à travers des enfants, une relation d’amitié située dans les très difficiles circonstances que vivent les paysans des villages d’Antioquia, zone très affectée par la guerre et les déplacements de population. Le projet a mis une dizaine d’années à se réaliser, le travail avec les enfants est très gratifiant mais exige une grande patience, et le film a du succès en Colombie et en France aussi.Carlos ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (22m9s)

Autour de Norbert Elias (2) La réception de Norbert Elias

Elias est encore aujourd'hui relativement ignoré aux Etats-Unis et en Angleterre. La recherche sur l'oeuvre d'Elias s'est surtout développée en Europe continentale (Allemagne, France, Italie, Pays-Bas). La valorisation de ses hypothèses trouve une partie de son explication dans l'opposition aux positions établies des mandarins de la sociologie et de l'histoire. La variété des sujets abordés en fait une oeuvre très agréable et de lecture facile. Néanmoins, les problématiques qu'Elias n'a cessé de retravailler et d'approfondir font aujourd'hui l'objet d'une réévaluation critique. Certains chercheurs mettent fortement en question la linéarité tendancielle de son modèle de « processus de civilisation » ; ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h37m3s)

Le métier de sociologue

Pour la plupart des étudiants de premier cycle, la sociologie s'apparente davantage à une propédeutique aux concours administratifs qu'à un débouché vers le métier de sociologue. Une enquête menée par Odile Piriou auprès d'étudiants en sociologie a montré qu'ils ne s'identifient guère à des "sociologues". Ce n'est pas le cas pour leurs confrères de "philo", de "psycho" ou encore "d'éco". Et si l'identification s'opère, c'est en référence au sociologue "académique" de l'université ou du Cnrs. Dans ce programme, plusieurs sociologues et des doctorants en sociologie exposent les "ficelles" ou les écueils de leur métier qu'ils l'accomplissent dans l'enceinte de l'université ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (21m30s)

Autour de Quo vadis ? Quelques réflexions sur la musique polonaise.

Dans le cadre de la « Semaine polonaise » 2002, consacrée au livre "Quo vadis ?" de Sienkiewicz, au cours de laquelle ont été abordées les différentes adaptations littéraires et artistiques de ce roman célèbre, une journée d'études a été spécialement destinée à la musique. Depuis le début du siècle, les compositeurs du monde entier (E. Mynarski, Szczerbakov, Nouguès, Nowowiejski) s'en sont inspirés pour créer des chants, des opéras, des ballets, des oratorios qui ont été représentés sur de nombreuses scènes internationales. Cette «exploitation» artistique de "Quo vadis ?" se poursuit encore aujourd'hui (Bernadetta Matuszczak). Le débat sur "Quo vadis ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (18m27s)

Entretien avec un hagiographe : José Aragüés Aldaz

José Aragüés Aldaz, professeur de littérature espagnole à l'Université de Saragosse (Espagne), nous explique dans cet entretien comment il en est venu à pratiquer l'hagiographie et quel intérêt il y a, aujourd'hui, à étudier la vie des saints. Il évoque les différentes filiations des recueils de vies de saints et le travail qu'il reste à accomplir dans cette spécialité.Générique Montage : Samir Bouharaoua Interview, transcription et traduction : Carine Herzig et Isabelle Touton.
Voir la vidéo
Entretiens

le (46m53s)

Entretien avec Barbara Kingsolver

Romancière, nouvelliste, essayiste et poète, Barbara Kingsolver revendique le titre "d'artiste politique", traduisant ainsi le caractère engagé de sa littérature. Ayant vécu dans son enfance au Congo et sur l'île de Ste Lucie, Barbara Kingsolver a par ailleurs des origines Cherokee, ce qui représentent autant d'influences sur sa production littéraire où se reflète sa vision originale du monde, multiculturelle et syncrétique. En outre, Barbara Kingsolver se distingue de beaucoup de ses contemporains par sa formation de naturiste qu'elle conjugue avec un optimisme profond, inspiré par la contemplation de la Nature et qui donne lieu à un certain mysticisme scientifique. Enfin, ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h35m57s)

La vie : origine et distribution possible dans l'univers

Il y a environ 4 milliards d'années, se développèrent dans l'eau terrestre des structures capables de se reproduire et d'évoluer. L'omniprésence de la cellule dans tous les systèmes vivants suggère un ancêtre commun de type cellulaire. Dans la mesure où la formation des ARN/ADN porteurs de la mémoire cellulaire apparaît comme peu probable dans l'eau de la Terre primitive, on peut penser que la vie primitive émergea de structures plus simples que la cellule et l'ARN. La simplicité de ces structures suggère qu'elles ont de réelles chances d'apparaître et de se développer chaque fois que sont réunies les conditions qui ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte