Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 250
Conférences

le (21m47s)

Représentation de la thèse chez les doctorants en SHS / Ghida Hammoud, Bruno Gachassin

Représentation de la thèse chez les doctorants en SHS / Ghida Hammoud, Bruno Gachassin. In "Convisciencia de la recherche en éducation", journées internationales organisées par le laboratoire "Education, Formation, Travail, Savoirs" (EFTS) rattaché conjointement à l'Université Toulouse II-Le Mirail et à l'École Nationale de Formation Agronomique de Toulouse-Auzeville, 4 juin 2014. Atelier 1 : Formes de l’écriture scientifique : diversité et diversification.Les journées internationales EFTS, Convisciencia de la recherche en éducation, ont pour objectif de mener une réflexion sur les questions d’éducation tant au niveau de l’enseignement primaire et secondaire que de la ...
Voir la vidéo
Colloques

le (15m54s)

An interdisciplinary approach in Zone-Atelier Territoires Uranifères (ZATU) to highlight the trace of uranium mining heritage (ZA Territoire Uranifères)

5e colloque des Zones Ateliers – CNRS 2000-2020, 20 ans de recherche du Réseau des Zones Ateliers SESSION 6 - Des observatoires pour suivre les évolutions des socio-écosystèmesAn interdisciplinary approach in Zone-Atelier Territoires Uranifères (ZATU) to highlight the trace of uranium mining heritage (ZA Territoire Uranifères)Gilles Montavon ∗ 1,2, Alexis Martin 2, Hassan-Loni Yahya 2, Andreas Fichtner 2, Olivier Péron† 2, Karine David 2, Patrick Chardon 3, Sebastien Larrue 4, Alkiviadis Gourgiotis 5, Susanne Sachs 6, Thuro Arnold 6, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (3h5m33s)

La position documentaire face à l'exil

La position documentaire face à l’exil. Rencontre proposée par Christiane Vollaire. Avec Philippe Bazin, Claudine Bories, Patrice Chagnard et Christiane Vollaire. Dans le champ de la photographie comme dans celui du cinéma, la position documentaire s’oppose, d’une manière qui pourrait sembler paradoxale, à celle du reportage : l’esthétique documentaire est la forme donnée à cette position. Et la question de l’exil, dans les enjeux dont elle est porteuse autour de l’espace, nécessite par excellence une manière de se positionner par rapport à son sujet pour lui donner corps. C’est cette position qu’on interrogera ici, en croisant les problématiques esthétiques à celles des sciences humaines et de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h4m46s)

Du Japon et d'ailleurs, avec André Leroi-Gourhan

Du Japon et d'ailleurs, avec André Leroi-Gourhan Un entretien du comptoir des presses d'universités de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) organisé suite à la parution du n° 57 de Techniques & culture Geste et matière. André Leroi-Gourhan, découvertes japonaises (Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris, mai 2012) Le volume met en perspective le regard de Leroi-Gourhan sur le Japon des années 1930, puis aborde des travaux contemporains dont l’intérêt pour les dimensions matérielles, sociales, religieuses et esthétiques est manifeste. La rencontre insistera particulièrement sur le travail photographique de Leroi-Gourhan et sur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (4h19m32s)

La crise d'octobre 1993 - "Enjeux constitutionnels et économiques" et "Ordre dans la capitale, ordre dans les régions" - version française

Du 21 septembre au 4 octobre 1993, la Russie connaît une crise politique majeure. Par l'oukaze 1400, le président Boris Eltsine suspend les pouvoirs du Soviet suprême de la Fédération de Russie. Présenté comme un moyen de sortir d'un conflit qui durait depuis des mois, ce décret est rejeté par une grande partie des députés. Ils se retranchent dans la Maison Blanche, autour de laquelle se réunissent leurs partisans. L'affrontement politique se conclut par le bombardement de la Maison Blanche. Bilan : plus de 150 morts. Vingt ans après octobre 1993, le colloque ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h32m1s)

Imaginer (les images et les formes) - Partie 1

L’expérience de l’exil met en crise les dichotomies induites par un discours « territorialisé » autour de l’identité et de la différence, l’origine et le devenir, l’autochtone et l’étranger. En montrant à quel degré ces oppositions appartiennent à l’épistémè des sociétés d’accueil et à une pensée de l’appartenance nationale, elle invite justement à en déplacer les paradigmes.  Or, cette expérience, comme tout phénomène humain, n’existe et ne prend sens que médiatisée par un ensemble de codes affectifs et culturels. Sa spécificité, toutefois, tient au fait que la figuration de l’exil convoque d’emblée une multiplicité de systèmes référentiels, au minimum une dualité entre le lieu de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte