Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 232
Conférences

le (1h38m25s)

Religion, culture et sécularisation - VF

Colloque international PENSER GLOBAL Internationalisation et globalisation des sciences humaines et sociales À l’occasion de son 50e anniversaire, la Fondation Maison des sciences de l’homme invite chercheurs et intellectuels à « penser le monde ». Avec le colloque PENSER GLOBAL, Internationalisation et globalisation des sciences humaines et sociales, la FMSH prouve qu’elle joue un rôle central dans la relance et l’internationalisation des sciences de l’homme, tout en favorisant l’émergence d’une recherche créative. Dans la lignée des missions définies par Fernand Braudel, tout en étant tournée résolument vers l’avenir, cette rencontre souhaite poser les fondements d’un dialogue innovant et construit, au-delà ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h29m22s)

Le culte du corps dans la société contemporaine

Conférence du 5 décembre 2000 par Georges VIGARELLO. Le corps a pris une place nouvelle dans la société d'aujourd'hui. Non, bien sûr, qu'il soit " découvert " ou " redécouvert " : les soins de santé, d'apparence ou de beauté ont depuis longtemps, sinon depuis toujours, existé. Le corps en revanche est devenu plus important dans nos repères quotidiens, nos pratiques, nos représentations, souligné par l'investissement qu'une société plus individualiste et consommatoire autorise sur la personne et sa dimension physique, rendu plus présent par l'attention nouvelle que cette même société accorde au plaisir. Il est d'ailleurs, comme jamais, l'objet d'explorations ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m23s)

La France et l'Algérie : 130 ans d'aveuglement

La guerre d'Algérie a durée de 1830 à 1962. Un raccourci provocateur si l'on considère qu'entre la conquête d'Alger en 1830 et les accords d'Evian en 1962, il y eut des périodes de paix et de stabilité. Mais on peut employer une telle formule dans le but de mettre en évidence la durée du conflit. Un conflit qu'il ne faut pas réduire aux dernières années. Il a fallu une longue période à la France pour coloniser la totalité de l'Algérie. Une longue guerre inexpiable et très violente de part et d'autres. Violence fondatrice des rapports entre les deux communautés. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m45s)

Guerre et diplomatie : victoire militaire, défaite diplomatique ?

Victoire militaire, défaite diplomatique. 0n peut y voir un constat objectif au regard des résultats positifs de l'armée française et de l'issue négative du conflit pour la France. Mais comment ne pas déceler dans cette opposition des termes une intention polémique. Aux yeux d'une partie de l'armée, des pieds noirs, la victoire fut manquée parce que le chef de l'état n'en a pas voulu ainsi. La guerre gagnée sur le terrain fut mise à mal par une politique ambiguë poussant les Algériens à se rallier au FLN et à préférer l'indépendance au maintien de la France en Algérie.Il y ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m25s)

Terrorisme et guérilla : de la Toussaint rouge à la tragédie des Harkis

La compréhension et l'analyse de la guerre d'Algérie sont complexes et bien souvent faussées car ces événements sont considérés de manière unilatérale. Il convient au contraire d'analyser l'interaction et l'interdépendance des deux camps ainsi que l'engrenage de la violence qui en est résulté. Qui a commencé ? Incontestablement le FLN par son insurrection du 1er novembre 1954 et ses chefs ont clairement revendiqué la responsabilité de leur initiative. Mais il faut aussi noter qu'ils la voyaient comme une riposte nécessaire à la violence et à l'injustice du régime colonial établi par la force depuis 1830. Une riposte face à l'impossibilité ...
Voir la vidéo
Conférences

le (55m37s)

Les Pieds noirs

L'histoire des « pieds noirs » a souvent été déformée car totalement méconnue, remplacée par une histoire coloniale qui manipule des catégories mais ne considère pas les vivants, les rapports qu'ils entretenaient et leur vie quotidienne en Algérie. Ces français sont oubliés et souvent caricaturés 40 ans après un exode dramatique. Sont-ils difficile à comprendre ? Ils sont certes différents, tous n'étaient pas colons au sens strict. Nombreux étaient ouvriers, enseignants, chefs d'entreprise, commerçants. L'ensemble des français représentait l'infrastructure économique du pays. Il ne s'agissait pas de riches propriétaires comme certains clichés le laissent penser. Il existe une histoire réelle, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (50m23s)

L'armée, la torture et la République

L'existence de la torture pendant la guerre d'Algérie ne peut être niée. Cette pratique de l'armée française sur le territoire algérien est une chose avérée. Dès l'époque de la guerre des témoignages existent sur le sujet, des rapports sont communiqués régulièrement aux responsables politiques pour les en informer. On s'attachera donc moins à la pratique, mais plus à la manière dont cette violence interdite par la loi, interdite par le droit a été prise en compte par les hommes politiques français pendant toute la période. Comment les hommes politiques français étaient informés de la torture et que savaient-ils exactement? Quelles ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h12m40s)

Ecrire Paris

I. Que signifie écrire une ville ? Pourquoi être tenté et ensuite avoir l'intention de s'y appliquer ? comment s'y appliquer ? comment s'y sont pris quelques autres, dans le passé et de nos jours Les leçons qu'on a pu en tirer. II. La poétique propre à un territoire qui s'urbanise (site, constructions, développements). La poétique propre au sujet qui écrit avec son donné biographique et mental personnel, et en rapport avec une certaine visée de construction de langage. - Ecrire la ville se situe au point de rencontre et (dans l'idéal) de fusion de ces deux poétiques, le mot ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte