Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 65
Colloques

le (44m7s)

Evacuation des eaux usées et pluviales dans les quartiers d’habitation et d’artisanat du Castellas (Murviel-lès-Montpellier, Hérault)

Pendant 20 ans, l’agglomération antique du Castellas a fait l’objet d’un vaste programme d’étude et plusieurs zones de fouille y ont été ouvertes. Si la plus connue reste le forum, d’autres ont concerné les enceintes de la cité, des zones d’habitat et des quartiers artisanaux. Un article récemment publié sur la thématique générale de l’eau dans l’agglomération antique du Castellas à Murviel-lès-Montpellier (Thollard 2016) a brossé un tableau général des aménagements hydrauliques connus sur le site. Un propos plus développé s’est également concentré sur les ouvrages d’évacuation drainants ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (35m35s)

ANNIE DUVAL, GÉRANTE DE LA VERRERIE D'ART D'AMBOISE-CHARGÉ PATRICK LEPAGE

Dans cet entretien, Annie Duval, actuelle gérante de la verrerie d'Amboise-Chargé, évoque l'histoire de Patrick Lepage, souffleur de verre renommé dont elle était la compagne. Elle retrace le déroulement de sa carrière et les différents ateliers qu'il a créés, d'abord à Réclainville près de Chartres puis à Amboise dans le centre ville, avant de décider de déplacer son activité non loin de là dans une cave troglodytique. Elle nous explique l'organisation actuelle de l'atelier qui repose sur l'activité de Pierre Gallou (formé par Patrick Lepage) et de Fabien Pellé, tous deux souffleurs de verre à la canne.  Cet entretien a ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h1m42s)

PIERRE GALLOU, SOUFFLEUR DE VERRE À LA VERRERIE D'ART D'AMBOISE-CHARGÉ PATRICK LEPAGE

Dans cet entretien, Pierre Gallou nous relate sa formation dans le cadre d'un CAP, suivi d'un BMA puis d'un apprentissage "sur le tas" auprès du souflleur de verre Patrick Lepage. Il nous livre de précieuses informations sur le métier : ses gestes, ses postures, la résistance à la chaleur, la maîtrise de la matière, etc.Il nous fait part également de son implication dans la recherche VIVACE (Activité verrière en Région Centre-Val de Loire : patrimoine industriel et artistique, valorisation et conservation).Cet entretien a été réalisé par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h27m49s)

ANALYSE PAR SPECTROSCOPIE RMN D'UN VERRE ALTERÉ TYPE CRISTAL PAR MARIE COLLIN, CHERCHEUSE AU LABORATOIRE CEMHTI DU CNRS À ORLÉANS

Ce film présente l'analyse par spectroscopie RMN 750WB Bruker (Résonance Magnétique Nucléaire) d'un verre type cristal ayant été préalablement altéré sur une profondeur de 1,3 micron en enceinte climatique. L'analyse est effectuée par Marie Collin, chercheuse au laboratoire CEMHTI du CNRS à Orléans dirigé par Catherine Bessada. Il s'agit d'étudier les environnements chimiques et structuraux de l'aluminium présent dans l'échantillon et de procéder, dans le cadre de la recherche VIVACE portée par Nadia Pellerin, à une comparaison de l'altération du verre type cristal en conditions atmosphériques et en milieu aqueux.Le film réalisé par une équipe de chercheurs en sociologie de ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h16m28s)

MARIE COLLIN, INGÉNIEURE DE RECHERCHE AU LABORATOIRE CEMHTI / CNRS ORLEANS : PARCOURS PROFESSIONNEL ET IMPLICATION DANS LA RECHERCHE VIVACE

Après l'obtention d'une licence en physique chimie (spécialité chimie), Marie Collin poursuit ses études en Master Techniques et méthodes analytiques appliquées aux matériaux du patrimoine à l'Université d'Artois située à Lens. Dans ce cadre, elle effectue un stage au C2RMF du Louvre. Elle entame ensuite une thèse portant sur la Géochimie en milieu nanoporeux : application aux verres nucléaires au CEA de Marcoule. Une fois sa thèse soutenue (en 2018), elle rejoint l'équipe de la recherche VIVACE, portée par Nadia Pellerin, au sein du CEMHTI du CNRS dirigé par Catherine Bessada. Elle se penche pendant une année sur la question ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (34m44s)

TRAVAIL DE RÉALISATION D'UNE RAMPE À VIDE PAR PASCAL MAZABRAUD, SOUFFLEUR DE VERRE AU CHALUMEAU À L'ICOA

Pascal Mazabraud se forme au métier de souffleur de verre au chalumeau dans le cadre d’un Brevet de Technicien en verrerie scientifique au lycée technique Dorian à Paris. Il intègre l'atelier de verrerie du laboratoire pharmaceutique Roussel Uclaf situé à Romainville (93) pour un emploi de fin d'études. Il est recruté en 1986 comme technicien par la Compagnie Générale d’Electricité, plus précisément par une de ses filiales, la Compagnie Lyonnaise de Transmission Optique, qui est alors encore une entreprise publique mais qui ne tardera pas à être privatisée pour devenir par la suite la ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h15m0s)

PASCAL MAZABRAUD, SOUFFLEUR DE VERRE AU CHALUMEAU À L'ICOA, UNIVERSITÉ D'ORLÉANS/ CNRS

Pascal Mazabraud se forme au métier de souffleur de verre au chalumeau dans le cadre d’un Brevet de Technicien en verrerie scientifique au lycée technique Dorian à Paris. Il intègre l'atelier de verrerie du laboratoire pharmaceutique Roussel Uclaf situé à Romainville (93) pour un emploi de fin d'études. Il y apprend « des coups de main, les combines comme ils disent dans le métier (…)… une autre façon de faire ». Après son service militaire, il est recruté en 1986 comme technicien par la Compagnie Générale d’Electricité, plus précisément par une de ses filiales, la ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (13m0s)

DÉMONSTRATION SOUFFLAGE DE VERRE DE SILICE (QUARTZ) PAR PASCAL MAZABRAUD, SOUFFLEUR DE VERRE AU CHALUMEAU EN VERRERIE SCIENTIFIQUE À L'ICOA, UNIVERSITÉ D'ORLÉANS/ CNRS

Pascal Mazabraud se forme au métier de souffleur de verre au chalumeau dans le cadre d’un Brevet de Technicien en verrerie scientifique au lycée technique Dorian à Paris. Il est recruté en 1986 comme technicien par la Compagnie Générale d’Electricité, plus précisément par une de ses filiales, la Compagnie Lyonnaise de Transmission Optique, qui est encore une entreprise publique. Elle ne tardera pas à être privatisée pour devenir plus tard la société Alcatel. Ce sont les débuts de la fibre optique, notamment de la fibre sous-marine. Puis il intègre l’ICOA (l'Institut de Chimie Organique et Analytique) de l’université d’Orléans et ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte