Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1317
Conférences

le (1h13m54s)

Qu'est ce que s'orienter dans la pensée ?

Conférence du 21 janvier 2000 par Jacques Bouveresse. Reprenant à son compte le questionnement kantien : "qu'est-ce que s'orienter dans la pensée ?", Jacques Bouveresse s'interroge sur le rôle de la philosophie aujourd'hui et sur sa capacité à pouvoir y apporter une réponse. Le philosophe est-il mieux placé que l'homme ordinaire ? Revenant sur les conditions qui ont vu cette question se poser au 18e siècle, il évalue la persistance de cette interrogation aujourd'hui. Les valeurs propres au siècle des lumières, telles que l'universalité, sont-elles encore pertinentes pour appréhender et comprendre le monde contemporain ?
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h20m50s)

Ethique de l'investigation scientifique sur l'être humain

Conférence du 20 janvier 2000 par Anne Fagot-Largeault. Au sens large, l'expérimentation humaine est aussi ancienne que la médecine, la pédagogie et la politique : les pédagogues ont toujours innové, et les médecins essayé de nouveaux remèdes. Au sens strict, le passage de l'expérimentation humaine 'empirique' à la 'méthode expérimentale' s'est lentement opéré, en médecine et dans les autres sciences humaines, au cours des deux derniers siècles. L'exposé vise à montrer les difficultés de cette évolution, les étapes de la définition des règles (méthodologiques et éthiques) d'une investigation scientifique correcte lorsque des êtres humains en sont l'objet, les grands principes ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h27m23s)

La technoscience: entre technophobie et technophilie

Pour certains penseurs de la science et de la technique contemporaine, Heidegger, Habermas, Ducassé, Ellul, Jonas, Simondon, Engelhardt, Henry, Laffitte, Marcuse, la question de l'autonomie de la technique se pose à des degrés divers et selon des perspectives variées. Une vision plus personnelle de notre civilisation technoscientifique et pluriculturelle, à la charnière de la modernité et de la postmodernité sera également développée par l'auteur.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h29m9s)

Expertise scientifique et débat démocratique

Conférence du 18 janvier 200 par Pierre Boistard. Les récents débats sur les risques liés à l'alimentation (crise de la vache folle, OMG) et à l'environnement ont révélé la place croissante et cruciale de l'expertise scientifique dans nos sociétés démocratiques, sollicitée chaque fois qu'une prise de décision nécessite d'être instruite avant de pouvoir trancher entre des valeurs contradictoires. Contrairement à l'opinion répandue (et parfois perversement mise en oeuvre) sur l'expertise scientifique, elle peut être un bon élément dans le processus d'élaboration d'une décision acceptée par le corps social tout entier, si elle est restituée au citoyen dans son processus et ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h26m4s)

La théorie de l'évolution

Le but de la communication est de fournir quelques repères pour apprécier les implications des assertions, anciennes et modernes, sur le ""pouvoir de la sélection"". L'on rappellera d'abord la signification des déclarations de Darwin sur le ""pouvoir prédominant"" de la sélection, en les situant par rapport à la conception philosophique qu'il avait du statut épistémologique du principe de sélection naturelle. Dans un second temps, l'on examine deux genres de critiques récentes qui ont été adressées à l'approche darwinienne de l'évolution, et correspondant aux deux acceptions précédemment définies de l'expression ""pouvoir de la sélection"" . Il s'agira donc de comprendre ce ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h15m49s)

L'expérience dans les sciences, modèles et simulations

Après avoir été sous-estimée par Descartes, constructeur d'une science déductive essentiellement théorique, l'expérience, à partir de Newton, a acquis une place prépondérante, sinon autonome, dans les sciences modernes et contemporaines, au point que la vérification expérimentale est devenue un moment essentiel du " rationalisme appliqué ". Dès la seconde moitié du XIXème siècle, cependant, et notamment à partir de Maxwell, la détermination d'objets scientifiques repasse par la construction de modèles théoriques permettant d'aborder des champs nouveaux sur des bases formelles identiques. Aujourd'hui, un pas de plus est franchi puisque la simulation informatique des tests expérimentaux fait perdre son empiricité à ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h29m26s)

Mathématiques et réalité

Conférence du 14 janvier 2000 par Pierre Cartier. Nous voulons insister sur le cycle de rétroaction des mathématiques et de la réalité, prise dans son sens social et technologique. Les caractéristiques principales des mathématiques nous semblent les suivantes : a) Dégager et organiser un savoir-faire de nature combinatoire : numérations de plus en plus performantes pour traiter de nombres de plus en plus grands, description de formes géométriques et d'agencements. b) Créer des formes nouvelles qui serviront à modeler le monde (architecture, paysages, instruments techniques). c) Inventer et imposer un ordre : les nombres dans l'ordre économique (ou monétaire), les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m50s)

Climats et paysages de l'ère préhistorique

La préhistoire s'est déroulée sous des conditions climatiques bien différentes de celles que nous connaissons actuellement. La majeure partie a été dominée par une succession de glaciations. Celles-ci ont façonné nos paysages, laissant derrière elles des traces géologiques témoins de leur présence (stries gravées sur le socle rocheux, moraines, vallées en auge). Elles ont également charrié d'énormes blocs de pierre jusqu'à des centaines de kilomètres de leur lieu d'origine, les abandonnant sur place lors de la fonte des glaces.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h31m21s)

La dynamique du globe contrôle-t-elle l'évolution des espèces ?

La Terre est une planète vivante, aussi bien d'un point de vue biologique que géologique. La dynamique interne du globe est à l'origine de bouleversements gigantesques à la surface. Ainsi, la vie eut-elle à subir de nombreuses agressions provoquées par la tectonique, la séparations des continents et les éruptions volcaniques de plusieurs milliers d'années. L'existence de ses gigantesques éruptions permet de fournir une hypothèse aux extinctions de masse qui ponctuèrent l'évolution des espèces.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte