Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1317
Conférences

le (1h9m37s)

L'homme dénombré : arithmétique des populations

Conférence du 24 février 2000 par Jacques Véron. La science de la population naît de la découverte d'un ordre de mortalité. "La mortalité humaine n'obéit pas seulement à des considérations individuelles, elle ne relève pas seulement d'histoires singulières ; il existe des lois de mortalité" et l'âge en est une variable essentielle. La statistique et le calcul des probabilités sont alors convoqués pour chiffrer ces risques de mourir à chaque âge et la durée moyenne de la vie humaine. Depuis le XVIIIème siècle, la "multiplication du genre humain" est un sujet constant de préoccupations. Euler se préoccupe de cette question ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h22m58s)

Migrations et tensions migratoires

Conférence du 26 février 2000 par Michel-Louis Levy. 1. Méthodologie. Mouvement naturel, solde migratoire. Arbitraire des découpages. Filiation et migration. Importance des " mariages mixtes ". Immigrants définitifs et temporaires ? Touristes ? Émigrants ? Questions rétrospectives et longitudinales dans les recensements et enquêtes. 2. De quelques grands mouvements migratoires : le peuplement de l'Amérique, les travailleurs immigrés contemporains… Exode rural, vertige urbain… Personnes déplacées, réfugiés… . 3. Les polémiques contemporaines en France. Droit du sol et droit du sang. Toute politique d'immigration est forcément " sélective ". Laïcité à la française et communautarisme. Formation de minorités, ethniques ou autres. ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h10m25s)

Démographie et croissance économique

Conférence du 27 février 2000 par Jean-Louis Chesnais. Le propos de cette conférence est de situer la répartition des hommes et celle des richesses et de voir dans quelle mesure celles-ci peuvent interagir dans un contexte de concurrence accrue. Voici les grandes articulations : - La carte du peuplement. Les hommes et l'eau. - La carte des revenus monétaires. La triade et le reste du monde. - Les facteurs de la croissance (décroissance) de la population, selon les étapes de la transition démographique. - Les facteurs de la croissance, selon les phases de la croissance séculaire et du progrès technique ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m20s)

Le rapport contemporain à l'alimentation : une approche socio-anthropologique - Claude Fischler

Conférence du 28 février 2000 par Claude Fischler. "L'Assassin est dans l'assiette"; "The Food You Eat May Kill You" ; "Le cholestérol qui tue" ; "La bouffe folle" : ces unes de journaux, courant des deux côtés de l'Atlantique, traduisent bien l'anxiété, sinon l'angoisse aiguë devant l'alimentation. Cette inquiétude est aujourd'hui accentuée par la crise de la ""vache folle"", les débats sur les OGM et les multiples incidents (listeria, dioxine, etc) relatés par les médias. L'alimentation contemporaine, dans les pays développés, est en crise. Pour comprendre cette crise et envisager sa résolution, il faut d'abord analyser certaines caractéristiques fondamentales du ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h26m24s)

Les aliments de demain - Gérard Pascal

Conférence du 29 février 2000 par Gérard Pascal. Certains annonçaient il y a quelques décennies l'alimentation future sous forme de pilules. Il n'en a rien été et il n'en sera rien. C'est à partir du progrès rapide des connaissances scientifiques, des innovations technologiques et de la perception par le consommateur du rôle de l'alimentation, que l'on peut tenter de faire des prévisions à court terme. L'alimentation est un facteur d'environnement qui peut non seulement accélérer, mais aussi ralentir, l'apparition de pathologies majeures comme les affections cardio-vasculaires, certains types de cancers, l'ostéoporose, le diabète ou la cataracte. On peut maintenant imaginer ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m46s)

Sécurité des aliments : prévention-surveillance-crise - Marion GUILLOU

L'alimentation a été un souci constant pour l'humanité. Dans les premières étapes du développement des sociétés humaines, une partie prépondérante de l'activité tournait autour de l'accès à la nourriture qui seule permettait la survie de la population. Au fur et à mesure des tâtonnements, il a été possible de mieux programmer l'accès aux denrées alimentaires, que ce soit par la culture ou par l'élevage, dans un premier temps, puis grâce aux traitements des denrées elles-mêmes permettant leur conservation, dans un second temps.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h11m56s)

Nature et agriculture

Nature et Agriculture, une histoire commune : très brève à l'horloge de l'univers, près de 10 000 ans à celle de l'humanité. On serait d'ailleurs pressé d'en finir : l'agriculture n'a-t-elle pas à se plier au sens d'une fin de l'Histoire où l'échange et l'intérêt marchands expliqueraient in fine toute réalité sociale ? Désormais en effet, les politiques agricoles accordent une plus large place aux incitations marchandes, tant pour la production alimentaire que pour les biens et services co-produits par l'activité : qualité des produits, pollutions, aménités environnementales. Dans ce vaste aggiornamento rural, les préoccupations dites ""environnementales"" revendiquent une préséance ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m11s)

Science et cuisine : avancées récentes en gastronomie moléculaire - Hervé THIS

Depuis des siècles, la science des aliments a progressé. Elle a progressivement éliminé les famines, au moins dans les pays industrialisés, mais s'est peu préoccupée des millions de personnes qui cuisinent quotidiennement. N'est-il pas étrange que nous connaissions mieux la surface de Mars que la température au coeur des frites ? Que nous détections des particules aussi insaisissables que les neutrinos, alors que nous ignorons comment obtenir une viande tendre à coup sûr ? Que nous sachions produire des voitures en série, alors que nos pâtes feuilletées ne montent que très irrégulièrement ? La gastronomie moléculaire se préoccupe de ceux ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h11m56s)

La feuille des plantes supérieures : fonction et sensibilité

Au sein des feuilles, les cellules renfermant des chloroplastes captent l'énergie lumineuse. Cette énergie permet la synthèse de molécules complexes (saccharose, acides aminés, etc.) à partir de molécules très simples (gaz carbonique, nitrate, sulfate). Il s'ensuit un dégagement d'oxygène. Les herbicides redoutables inhibent sélectivement une enzyme clé catalysant une étape incontournable de ces synthèses. Certains de ces herbicides sont particulièrement efficaces et présentent un impact pratiquement négligeable sur l'environnement. Malgré les apparences les feuilles se défendent bec et ongles contre les attaques biologiques diverses et notamment virales, bactériennes, et fongiques. La compréhension des mécanismes moléculaires de la perception de l'attaque ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte