Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 2211
Conférences

le (1h8m46s)

Sécurité des aliments : prévention-surveillance-crise - Marion GUILLOU

L'alimentation a été un souci constant pour l'humanité. Dans les premières étapes du développement des sociétés humaines, une partie prépondérante de l'activité tournait autour de l'accès à la nourriture qui seule permettait la survie de la population. Au fur et à mesure des tâtonnements, il a été possible de mieux programmer l'accès aux denrées alimentaires, que ce soit par la culture ou par l'élevage, dans un premier temps, puis grâce aux traitements des denrées elles-mêmes permettant leur conservation, dans un second temps.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m36s)

Sommes-nous responsables de nos croyances ?

Les croyances ont des causes plutôt que des raisons, et beaucoup d'entres elles sont soumises à des déterminations sociales. Si la croyance n'est pas volontaire, comment pourrions-nous être responsables de nos croyances? Peut-on reprocher à quelqu'un de croire des choses stupides? Et pourtant on peut blâmer un individu pour ses croyances racistes ou pour ses opinions irrationnelles, et nombre de conceptions de la croyance religieuse en font des engagements volontaires. Depuis le fameux argument du pari de Pascal, on a également soutenu que les raisons pratiques de croire pouvaient, dans certains cas, l'emporter sur les raisons théoriques de croire. Y-a-t-il ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m36s)

Familles et immigrations

Dans le même temps où le projet colonial français reposait sur le peuplement de l'empire par des Européens, la France hexagonale est devenue au cours du XXème siècle un pays d'immigration de peuplement. Le renversement et la persistance des flux migratoires n'a cessé d'affecter durablement et profondément le paysage français dans sa définition identitaire, culturelle et nationale. L'illustration de cette inflexion simultanée du récit migratoire et du récit nationale est à chercher dans le rapport croissant, dans les parcours comme dans leur analyse, entre famille et immigration. Le siècle passé fut le théâtre du glissement de la présence massive d'une ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h8m35s)

L'utilisation des rayons X pour l'analyse de la matière

Le rayonnement synchrotron est devenu en quelques années la principale source de rayons X. Il est émis par des particules chargées (électrons) qui sont accélérées par des champs magnétiques dans des machines construites au départ pour étudier la physique des particules. Ce rayonnement est très intense et sa brillance peut atteindre 1011 fois celle d'un tube à rayons X. Ceci a ouvert des possibilités complètement nouvelles dans de nombreux domaines : possibilité de faire des images sur des objets qui absorbent très peu les rayons X et de faire des hologrammes, possibilité d'étudier la structure de la matière dans des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m34s)

2001, l'odyssée d’Éros (entre monts et merveilles, répression et régression)

Nous vivons dans un monde pornographique (cf. l'étymologie du terme) dans le sens où il est soumis aux lois du marché, qui font du sexe, comme des autres secteurs de l'activité humaine, une grande industrie rentable. Tout se vend, tout est objet, à commencer par les corps. La société de consommation est aussi une société consommatrice de chair humaine, une sorte d'ogresse. Nous nous laissons aspirer par sa bouche parce qu'elle est aussi une image maternelle nourricière. Cette fuite en avant s'accomplit entre les deux pôles de la répression et de la régression, dans un fantasme de retour à la ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h8m31s)

Inde ouverte, Inde fermée ?

Depuis plusieurs siècles, deux discours s'opposent sur l'Inde, aussi bien en Occident qu'en Inde même. L'un présente l'Inde comme "civilisation", c'est-à-dire comme une entité culturellement auto-suffisante, caractérisée par des règles et des idéaux spécifiques. L'autre discours, moins construit, et devenu minoritaire dans les réflexions intellectuelles, est celui d'une Inde " carrefour ", c'est-à-dire d'un espace de rencontre de différents courants, parmi lesquels on trouverait un certain nombre d'éléments cruciaux, originaires d'ailleurs. L'opposition entre ces deux discours a subi une rigidification à l'époque coloniale, quand la notion de l'Inde comme civilisation a triomphé, faisant déjà partie des dogmes de l'Indologie ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte