Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1250
Label UNT Clip pédagogique

le (4m24s)

L’enfant consommateur

Ce clip a pour objectif d’expliquer pourquoi l’enfant en tant que consommateur intéresse les entreprises. Il vise également à montrer que tout en apprenant progressivement à consommer, l’enfant contribue aussi à l’évolution de notre culture de consommation en y participant activement.  Cette présentation vise enfin à nourrir le débat sur le statut de l’enfant comme consommateur vulnérable ou averti.  
Voir la vidéo
Conférences

le (37m16s)

Debate

The European Science Foundation (ESF) and the French Foundation of the Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) (within the Entre-Sciences programme) have agreed to jointly develop a new conference series in environmental sciences; an effort to actively foster exchanges between scientists working in the humanities and social sciences and their colleagues in the life and natural sciences. This interdisciplinary conference present the new advances in the modelling of the Global Change that combines Geosciences and Economics, with a perspective view from history - given the novelty of their interrelations – and from political science – given the impact of the ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (46m29s)

Des méthodes notionnelles fonctionnelles (2)

Philippe Blanchet propose une comparaison entre deux méthodes "communicatives" : une méthode "notionnelle-fonctionnelle audio-orale" (Archipel, 1982), le modèle dominant des années 80, et une méthode "interculturelle ciblée" (Fréquence Jeunes, 1994) du début des années 90. Ces deux méthodes, à base commune, se démarquent lune de lautre par des choix didactiques de contenus "généralistes" pour la première et "ciblés" par rapport à un public donné pour la seconde. Générique ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m55s)

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Partie 3

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Rencontres du programme scientifique FMSH  Non-lieux de l’exil Si la nostalgie vient souvent aider à figurer l’exil, il n’est pas certain qu’elle en fournisse le seul mode de représentation. La subjectivité exilique peut aussi, par stratégie d’individuation ou de conformité, choisir d’obscurcir, voire d’effacer les traces. Le travail mémoriel sert par conséquent une fonction d’aménagement symbolique de l’expérience exilique opérant dans les espaces publics comme privés. Selon les résultats, une telle élaboration aboutit  soit à postuler un intraduisible de l’expérience de l’exil, soit à la constituer en héritage. La présente manifestation ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h29m7s)

The Changing Nature of Society and its International Relations Implication

Within this interview Christopher HILL goes back to his scientific background in History: a very personal reason to study the origins of World War II (WWII). The main problem he is revealing is the question: “What was the “decision making” process to enter the WWII?”. Hill is approaching then the Political science as new, detached view, of History analysis. His entrance into London School of Economics(LSE) in 1970s in the Department of International Relations marks an introduction of Hill's special teaching area: Foreign Policy and analysis. The lifetime experience of Hill shows the example of a challenging relationship between a PhD supervisor and a PhD student.  ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h35m56s)

Etudier l'exil - Première partie

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (3h33s)

Le sujet exilique

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h25m46s)

ÉDOUARD GLISSANT ET LE DISCOURS ANTILLAIS : LA SOURCE ET LE DELTA - PARTIE 1

La FMSH a accueilli les deux premières journées de ce colloque qui s'est déroulé du 25 au 28 avril 2019, en même temps que l'exposition « Le Discours antillais d'Édouard Glissant : traces et paysages ».Programme du 25 avril (Partie 1)Ouverture officielle du colloque Mot de bienvenue de Jean-Pierre Dozon, vice-président de la FMSH Introduction au colloque par Sylvie Glissant, directrice de l’Institut du Tout-Monde Introduction aux séances de travail par Loïc Céry (ITM, CIEEG) : « Émergences et postérités du Discours antillais : le multiple et le singulier »Conférence inaugurale par Jacques Coursil, linguiste, musicien, prix Édouard Glissant 2017Le ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h29m43s)

L'année 68 des femmes : 1968, de grands soirs en petits matins. Nouvelles explorations de l'événement / Ludivine Bantigny

L'année 68 des femmes : 1968, de grands soirs en petits matins. Nouvelles explorations de l'événement / Ludivine Bantigny, conférence présentée dans le cadre des Savoirs partagés et animée par Sylvie Chaperon, professeur en histoire contemporaine, chercheure au laboratoire FRAMESPA, Université Toulouse Jean Jaurès, 13 novembre 2018.1968 était la première année du monde » : plus qu’un millésime, plus qu’une encoche sur le calendrier, l’événement est selon Annie Ernaux une espérance et un commencement, une ouverture d’un genre nouveau. Les femmes sont nombreuses et très actives lors du soulèvement de Mai-Juin 1968 : elles font grève, occupent, sont ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (21m7s)

From Biology to Biosemiotics

Kalevi KULL is one of the leading figures in Biosemiotics nowadays. He is professor in the Department of Semiotics at the famous Tartu University, Estonia. His current interests are the Theory of evolution, the Theory of plant communities and species co-existence and also Theoretical biology (and its history). If you want to know more on these research subjects, visit the web site of Kalevi Kull : http://www.zbi.ee/~kalevi/
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte