Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 8
Reportages

le (3m13s)

Chronique des Pygmées baka : musiciennes jouant de l'arc à deux cordes

Campement de Madje. au cours d'une semaine de cueilette, mars 2017Arc à deux cordes :" Joué autrefois par les femmes restées au campement pendant que les hommes étaient en expédition de chasse. Cet arc féminin, qu’une étude très poussée d’Henri Guillaume et Vincent Dehoux place parmi les arcs multi‑cordes d’Afrique centrale (Dehoux & Guillaume 1995), peut à juste titre être considéré comme un des emblèmes du complexe culturel « pygmée ». Ces auteurs démontrent sa présence chez les Mbuti de l’Ituri (RDC), ainsi que chez les Baka. Dans toutes ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (8m50s)

Chronique des pygmées babongo 2007 : Sortie du masque mokuya

Quartier Babongo de Makoula 28 février 2007 ( Ogoué Lolo, préfécture de Koulamoutou, Gabon) Rangés devant le corps de garde du quartier babongo, les hommes appellent le masque (= l'esprit) mokuya par la danse et le chant. Les femmes et les enfants, assis sur le côté, devant les maisons, soutiennent les hommes par le chant et la frappe des mains Le masque est précédé par son héraut, un adolescent costumé, tenant des feuillages sp. dans chaque main, qui fait le tour du corps de garde en courant, puis revient en accompagnant la danse du masque, ajustant ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (6m30s)

Sommeil d'enfant et chant des femmes chez les Aka

Village de Lilongo, département de la Likouala, Congo, 13 mars 2018Au Congo, dans un village  aka, un nouveau-né dort à poings fermés lors d’un chant polyphonique entonné par les femmes. D’autres enfants s’approchent, observent, écoutent, reproduisent.Chez les Aka, la transmission des règles musicales, notamment des formes rythmiques complexes, commence dès le plus jeune âge : par le mimétisme et une participation progressive, ou comme ici pour le nouveau-né par une immersion et un apprentissage passif (enculturation).  Ce chant est caractéristique de la musique aka, alliant polyrythmie et polyphonie. Ici, la polyrythmie est clairement identifiable en début de film avec la superposition des ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (25m23s)

Chronique aka, juin 1989 & juin 2006, St Martin du Bosc, France & Békélé, RCA : Encyclopédie des Pygmées aka 1983-2019, Editions SELAF-Peeters, causerie entre J. M. C. Thomas, S. Bahuchet & A. Epelboin et mot de la fin de Ginza Gabriel, filmé par son fils

Première partie en 1989 à St Martin du Bosc chez Jacqueline M. C. Thomas et Luc Bouquiaux : discussion entre Jacqueline M. C. Thomas, ethnolinguiste, fondatrice du LACITO (laboratoire de langues et civilisations à traditions orales) du CNRS, de Serge Bahuchet, écoanthropologue, et d'Alain Epelboin, médecin anthropologue vidéaste, à propos de l'Encyclopédie des Pygmées aka, illustrée par des extraits de la Chronique vidéo aka 1987-2007 Deuxième partie en 2006 à Békélé, RCA au bord de la rivière : séance de travail sur les derniers volumes de l'Encyclopédie des Pygmées aka avec l'équipe de collaborateurs, interrompue par une pluie, malgré ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (26m46s)

Regards sur les atomes (1991)

Essai de littérature-fiction, prenant la forme d'un conte fantastique, sur la microscopie électronique à transmission. Préambule à une discussion, par exemple lors de journées “portes ouvertes”, il donne des éléments de la physique impliquée dans ce domaine à partir de situations familières rencontrées dans la nature : ordre, désordre, diffraction d'ondes de surface par un réseau, défauts, cartographie chimique, visualisation de colonnes atomiques individuelles.GénériqueAuteur-Réalisateur : Alexis MARTINET Auteur scientifique : Bernard JOUFFREY Co-Producteurs : • Institut de cinématographie scientifique • CNRS Audiovisuel (actuellement CNRS Images/media) Diffuseurs : - Institut de cinématographie scientifique (ics@cnrs-bellevue.fr) - et CNRS Diffusion, vidéothèque, photothèque (videotheque@cnrs-bellevue.fr)
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (24m19s)

Entretien avec Jim Hightower de Texas

Jim Hightower de Texas est connu aux États-Unis comme le "populiste le plus populaire des États-Unis" mais quel est le programme de cet activiste dans le parti progressif et que veut dire "populiste" aujourd'hui ? En français le terme est souvent chargé avec les connotations négatives d'une psychologie fasciste ou d'une réponse naïve et simpliste aux évolutions sociales et économiques. Le parti progressif américain en fait est un mouvement politique contemporain méconnu. Leur objectif est une révolution socialiste qui vise l'égalité -soaking the rich, comme on disait dans les années soixante- mais le mouvement reste presque invisible dans les médias ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte