Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3314
Label UNT Documentaires

le (1m28s)

Chaetonotus hystryx, gastrotriche aux longues soies

Parmi les gastrotriches, le genre Chaetonotus regroupe de nombreuses espèces difficiles à identifier. Celle-ci se distingue par de longues soies dorsales.En cas de stress, Chaetonotus hystryx se roule en bouke sur sa face ventrale, à la manière d'un hérisson, les soies dressées vers l'extérieur. Les longues soies dorsales de cette espèce sont dotées d'un ergot proche de l'extrémité, ce qui permet à l'animal de s'accrocher dand le feutrage végétal de la mare.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (1m27s)

Epistilys, vorticellidae commensal

Ce vorticellidae en forme d'urne allongée vit en colonies fixées sur les copépodes (epizoitic) peut former des colonies de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d'individus. Morphologiquement proches des vorticelles, Epistylis ne montre cependant pas de plasmonème contractile dans le pédoncule. Seul le corps cellulaire se contracte. Bien qu'Epistylis ne soit pas parasite des copépodes, les colonies peuvent prendre de grandes proportions et gêner les déplacements de l'hôte. Le commensalisme d'Epistylis semble résider dans l'avantage que procure un transporteur comme les copépodes pour augmenter les chances de traverser des milieux nutritifs.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (1m24s)

Synura uvella, microalgue d'eau douce

Appartenant au plancton d'eau douce, Synura est une algue chrysophycée coloniale. Ses cellules biflagellées, sont reliées par leur pôle basal et forment des structures rayonnées de quelques dizaines d'individus. Elles apparaissent dès la fin de l'hiver et prolifèrent au printemps ainsi que les diatomées, pour constituer l'alimentation des animalcules phytophages de la mare tels que les protozoaires et autres rotifères.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (1m22s)

La formation de la zone de scellement et la polarisation de l'ostéoclaste sont Rho-GTPase dépendantes

Vidéo en microscopie à fluorescence montrant des ostéoclastes sur matrice d'apatite exprimant l'actine-GFP permettant de visualiser des zones de scellement. L'ajout d'un inhibiteur de Rho-GTPAse (toxine botulique C3) entraîne l’étalement des cellules et la transformation de la zone de scellement en ceinture de podosomes...Description: Des ostéoclastes exprimant l'actine-GFP sont ensemencés sur apatite. Ils montrent une zone de scellement (fluorescence verte) et sont polarisés (A= surface des cellules). De la toxine Botulique C3 (un inhibiteur de la Rho-GTpase) est ajoutée dans le milieu, induisant l’étalement des ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (1m21s)

Stentor pyriformis, le stentor vert, pourquoi vert?

La couleur chlorophyllienne de Stentor pyriformis n'est pas un cas isolé. On la rencontre chez d'autres protozoaires et même chez  des hydres. De petites algues vertes unicellulaires symbiotiques en sont la cause. Celles-ci vivent en grand nombre dans le cytoplasme sans être apparemment digérées, quoique l'on lise ici et là qu'elles constitueraient une sorte de garde-manger pour l'animal qui pourrait ainsi en disposer à loisir. En tous cas, les zoochlorelles pratiquent la photosynthèse, et rejettent, pour l'animal, de l'oxygène et des sucres.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte