Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 29
Label UNT Conférences

le (38m30s)

Apport de l'informatique à la génomique des cancers

La plupart des gènes de notre génome sont présents en deux copies (une sur chaque chromosome homologue). Dans un génome tumoral, en revanche, il est fréquent d'observer soit des pertes soit, au contraire, des amplifications du nombre de copie d'un gène, conduisant à la dérégulation des processus cellulaires et à la prolifération tumorale. Un mécanisme moléculaire d'amplification, identifié chez le maïs dans les années 40, consiste dans le repliement itératif de chromosomes anormaux, possédant deux centromères. Dans cet exposé, on montre comment ce processus peut être formalisé par une "grammaire" simple et ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (43m41s)

Etude en temps réel des interactions biospécifiques

L'analyse des interactions biospécifiques était jusqu'alors fastidieuse, longue et difficile. Depuis la découverte du phénomène de résonance plasmonique de surface, l'analyse de ces interactions s'est formidablement améliorée et automatisée. De plus l'étude en série de nombreuses combinaisons moléculaires est possible. Cette méthode permet l'analyse cinétique et thermodynamique des interactions, la caractérisation des protéines... Générique Prise de vue Jean-Pierre GANDIN Jean-Marc BALOIS Prise de son Alain PETIT Eclairage Jean-Pierre GANDIN Coordination plateau Daniel ...
Voir la vidéo
Conférences

le (46m7s)

L'imagerie médicale en 3 et 4 dimensions

L’exposé mettra en évidence l’histoire et l’évolution des grandes méthodes d’imagerie en coupes chez l’homme, à la fois à visée anatomique (radiologie) et fonctionnelle (médecine nucléaire). Les principes physiques et l’intérêt respectif du scanner, de l’IRM, de l’échographie, de la scintigraphie et du PET-scan seront présentés, ainsi que leurs principales utilisations actuelles et à venir. Les méthodes couplant simultanément le diagnostic et la thérapie seront également présentées (méthodes et techniques théranostiques). Les applications en cancérologie seront particulièrement abordées.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h5m40s)

Un microbestiaire en mouvement : l'avancée des nématodes

Conférence expérimentale du 19 janvier 2009 par Jean-Marc Di Meglio, Pascal Hersen et Charlotte Py - Université Paris Diderot Le monde vivant est un monde en mouvement : nous marchons, nous courrons, mais comment se déplacent les animaux microscopiques ? comment migrent les cellules vivantes ?Nous vous expliquerons les principes physiques régissant la locomotion, nous vous exposerons les différentes méthodes de locomotion aux toutes petites échelles, nous vous montrerons notre micro-bestiaire en mouvement pour vous faire partager enfin notre intérêt pour un petit ver cylindrique qui montre de surprenantes capacités d'adaptation à son environnement et que nous exploitons en vue d'applications ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h6m15s)

La médecine nucléaire - Jean-Yves DEVAUX

La Médecine Nucléaire est la spécialité médicale utilisant des radioéléments. Elle comprend quatre grands volets : - La scintigraphie (imagerie par les radioéléments) permet le diagnostic et le suivi de l'évolution de plusieurs affections, aussi diverses que l'infarctus du myocarde, l'embolie pulmonaire, l'infection osseuse, la plupart des cancers, l'insuffisance rénale ou encore l'épilepsie. - La radio-immunologie (méthode de dosage) utilise des radioéléments qui permettent le dosage de centaines de composés (hormones, peptides, récepteurs…) à partir de liquides biologiques (sang, urines, autres prélèvements). - La radiothérapie interne permet de traiter certaines affections par une administration de radioéléments capables de détruire des ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h8m24s)

La modélisation des molécules de la vie

Il y a plus de cent ans, les chimistes ont commencé à exploiter des modèles pour visualiser les molécules qu'ils manipulaient dans leurs tubes à essais. Les modèles physiques permettent de mieux comprendre la forme et la flexibilité des molécules, mais ils sont longs à construire, souvent chers, et ils ne donnent qu'une vue très approximative des molécules. De surcroît, ils sont peu adaptés à la représentation des grandes molécules qui caractérisent la vie et qui contiennent des milliers, voire des centaines de milliers, d'atomes. Depuis environ quarante ans, les ordinateurs offrent une alternative aux modèles physiques. Ils permettent de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h9m1s)

Bruit et nuisances sonores d'aujourd'hui, qualité sonore de demain ?

Le bruit constitue l'une des premières sources de nuisance dénoncée par les citadins. La gêne sonore ressentie ne peut être réduite par une simple diminution du niveau acoustique. Elle varie non seulement en fonction des caractéristiques du bruit, mais aussi en fonction des nombreux facteurs individuels. Ceci explique la difficulté de l'évaluation scientifique de la gêne, bien que les connaissances sur notre système auditif et sur la caractérisation du bruit soient abondantes. En premier lieu, les pouvoirs publics se sont attachés à réglementer les bruits industriels(niveau supérieur à 85 dBA). En second lieu, ils ont pris des mesures réglementaires pour ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m1s)

Les maladies neurodégénératives

Avec les tumeurs cérébrales et les maladies vasculaires, les maladies dégénératives constituent les affections les plus fréquentes du système nerveux central. Leur relative fréquence, la sévérité de leurs atteintes, les infirmités qu'elles engendrent les ont rendues tristement célèbres et connues du grand public : maladie d'Alzheimer, de Parkinson, chorée de Huntington, sclérose latérale amyotrophique, sclérose en plaques, dystonie de l'enfant, sont autant de termes appartenant au langage courant tant elles font partie de la vie courante. Leur gravité, souvent liée à l'absence de thérapeutique, en fait un fléau redoutable qui, de part leur diversité peut atteindre l'enfant comme l'adulte, la ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m11s)

Voyage au centre des protéines

Les protéines sont les principaux acteurs du vivant, non seulement par leur quantité, mais surtout par la diversité des fonctions qu'elles exercent, allant de la catalyse de réactions chimiques jusqu'à la structuration de la matière vivante. Elles sont formées de longues chaînes d'acides aminés, qui se replient dans l'espace ; et cette structure tri-dimensionnelle est à la base de la fonction assurée par la protéine. Connaître la structure aux détails atomiques près, comprendre ses propriétés dynamiques, suivre les changements de conformation d'une protéine en action, intégrer ces connaissances aux données biochimiques et fonctionnelles constituent le coeur de la biologie structurale ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m32s)

La physique à l'échelle de la cellule

L'étude physique de phénomènes cellulaires a commencé à voir le jour il y a une quinzaine d'années grâce à l'essor considérable de la biologie cellulaire et grâce aux développements spectaculaires de la biologie moléculaire (l'ADN) et de la biochimie (les protéines). Les molécules que renferment nos cellules sont de mieux en mieux connues, et ont des propriétés d'auto-organisation qui sont impliquées dans deux mécanismes très importants de la vie d'une cellule : sa division et son mouvement. C'est à une échelle intermédiaire, située entre celle de la molécule, et celle de la cellule entière qu'on s'intéresse ici. Nos cellules se ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte