Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 92
Label UNT Entretiens

le (3m54s)

10. Comment la recherche peut-elle s’appliquer à la gestion adaptative d’un territoire ? Question à Raphaël Mathevet, chercheur CNRS, comité MAB France

Raphël Mathevet résume les étapes où intervient la recherche dans la gestion collective d’un territoire : aide à la définition des questions de recherche, identification et élaboration des protocoles de collecte des données, élaboration ou utilisation d’outils et méthodes scientifiques (ex : indicateurs), coordination éventuelle d’observatoires citoyens, aide à l’analyse et ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (2m41s)

11. Quelle est la posture du scientifique qui étudie les socio-écosystèmes ? Question à Raphaël Mathevet, chercheur CNRS, MAB France

Dinguant trois types de recherche sur les systèmes socio-écologiques - recherche fondamentale recherche appliquée et recherche engagée - Raphaël Mathevet souligne que la posture du scientifique vis-à-vis de ses recherches, de l’interprétation et de l’utilisation de ses résultats doit tenir compte de son implication personnelle dans la gestion du socio-écosystème qu’il étudie.
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (2m27s)

14. Qu’apportent les sciences participatives à la recherche et à la préservation de la biodiversité ? Question à Anne-Caroline Prévot-Julliard, chercheuse CNRS/MNHN

Les sciences participatives sont des opérations de recherche qui s’appuient sur la collaboration de réseaux d’observateurs bénévoles, collectant les données selon des protocoles bien précis. Anne-Caroline Prévot-Julliard souligne que ces recherches sont importantes non seulement (au plan scientifique) parce qu’elles contribuent largement aux progrès des connaissances sur la dynamique ...
Voir la vidéo
Clip pédagogique

le (4m32s)

3 - Que sait-on des variations passées du climat ? Question à Valérie Masson

Sciences en Questions : "Changement climatique et biodiversité" Le Muséum National d'Histoire Naturelle, le GIS Climat-Environnement-Société et La Huit ont coproduit en 2008 une série vidéo pluridisciplinaire intitulée "Sciences en questions - Changement climatique et biodiversité", conçue et coordonnée par Anne Teyssèdre. En quelques minutes chacun, une douzaine de scientifiques sélectionnés pour leur expertise répondent à 17 questions clés sur le changement climatique actuel, ses impacts sur la biodiversité, ses enjeux pour les sociétés et les stratégies de réponse envisagées. Que sait-on des variations passées du climat ? Valérie Masson, climatologue, directrice de recherche au CEA   ...
Voir la vidéo
Clip pédagogique

le (2m53s)

6 - Quel est l’impact du changement climatique sur les espèces rares ou menacées ? Question à Denis Couvet

Sciences en Questions : "Changement climatique et biodiversité"Le Muséum National d'Histoire Naturelle, le GIS Climat-Environnement-Société et La Huit ont coproduit en 2008 une série vidéo pluridisciplinaire intitulée "Sciences en questions - Changement climatique et biodiversité", conçue et coordonnée par Anne Teyssèdre. En quelques minutes chacun, une douzaine de scientifiques sélectionnés pour leur expertise répondent à 17 questions clés sur le changement climatique actuel, ses impacts sur la biodiversité, ses enjeux pour les sociétés et les stratégies de réponse envisagées.Quel est l’impact du changement climatique sur les espèces rares ou menacées ? Denis Couvet, professeur d’écologie au Muséum et à l’Ecole ...
Voir la vidéo
Conférences

le (37m35s)

Are European Ecosystems Vulnerable to Climate Change

The relatively simple question posed by this title turns out to be complicated in its implementation, for a number of reasons: First, ecosystems have changed in response to changing climate throughout history - however this has not normally been qualified as “vulnerability”. Second, most changes in 26 ecosystems have multiple forcings, climate change being only one of them. Third, whether changes in ecosystem functioning qualify as “vulnerability” depends largely on the human point of view. Resolving the issue is very urgent today, because it is indisputable that rapid changes are taking place and that some of these are considered “negative ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (14m24s)

L’agriculture dans la réserve : entre difficultés et attachement au territoire

Jusqu’aux années 1950, l’activité et l’occupation agricole sur le site de la future réserve se limitent à quelques haciendas comme celle de la Flor. En 1950 s’amorce une colonisation de la région sous l’impulsion de l’état qui finance l’installation de nouveaux ejidos formés de paysans sans terre déplacés et l’aménagement de barrages pour assurer la ressource en eau nécessaire à l’élevage bovin, animaux destinés à l’exportation vers les Etats Unis. L’activité se développe essentiellement au sein d’ejidos comme celui du NCPE Tlahualilo (créé en ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (12m32s)

L’agriculture sur les marges de la réserve : pratiques intensives fondées sur la ressource en eau

Au cours des dernières décennies, la région a vu se développer une agriculture intensive basée sur l’usage de la ressource en eau souterraine, de denses réseaux d’irrigation et une haute technification, bénéficiant de soutiens agricoles et financiers estadal et fédéral. L’agriculture en temporal, basée sur l’eau pluviale, a quasiment disparue : le blé, le maïs et les haricots ont laissé place au coton puis aux melons, oignons, poivrons, piments, figuiers - en plein champs ou sous serres - et élevages intensifs de bovins et de volailles ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (15m42s)

L’écotourisme dans la réserve : histoire et dynamisme de l'association de « La Flor »

La fréquentation désordonnée de la <em>zona del silencio, zone du silence, des années 1970 a progressivement laissé place à l’organisation d’un tourisme culturel, rural et environnementale, accompagné et respectueux de l’environnement. Ce nouveau tourisme, témoignant d’un fort attachement au lieu, s’appuie sur la mise valeur la richesse naturelle, culturelle et historique du bolsón comme l’héritage archéologique, la quiétude, voir la spiritualité générée par l’atmosphère du désert et attire des touristes autant mexicains qu’étrangers. Il conduit sur les traces des premiers habitants ou des ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (14m26s)

L’exploitation du sel par les femmes : un tremplin pour l’amélioration des conditions de vie et la préservation du milieu

Aujourd’hui l’exploitation du sel constitue avec l’élevage une des deux principales activités au sein de la réserve. Les premières salines connues localement s’implantent vers la fin du XIXème siècle. Il faudra attendre les années 1950 pour voir cette activité prendre de l’ampleur avec l’arrivée de grosses entreprises comme « Peñoles unidad Química del Rey » du grand groupe minier privé mexicain du même nom, plus gros producteur national. Actuellement, l’extraction du sel relève de deux systèmes d’exploitation : l’un industriel, dans le cadre des grosses ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte