Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 267
Conférences

le (21m32s)

Polyphénols du vin et santé : quelques exemples

VIN ET SECURITE ALIMENTAIRE / Faire face aux nouvelles exigences 12e Matinée des Œnologues Jean-Michel Mérillon De nombreuses études épidémiologiques mettent en évidence une corrélation entre une consommation régulière de fruits et légumes, ainsi que de certaines boissons comme le thé ou le vin (en quantité modérée) et la diminution du risque de pathologies majeures comme le cancer, les maladies cardio-vasculaires et neurodégénératives. Ces études placent les polyphénols au centre du débat sur l’alimentation-santé. Afin de mieux connaître les composés phénoliques potentiellement bénéfiques pour la santé ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (58m56s)

Manipuler l’ADN à l’échelle de la molécule unique, de la recherche fondamentale aux applications

Avec Vincent Croquette - Laboratoire de physique statistique, équipe de physique des biomolécules (ABCD Biophysics Lab), Ecole Normale Supérieure  Ouvrir et fermer à volonté une molécule d’ADN comme une fermeture éclair avec une précision de quelques bases ? C’est possible ! Vincent Croquette nous expliquera comment, et nous montrera en quoi cela aide à comprendre la façon dont cette molécule est recopiée dans nos cellules et par quel mécanisme sont corrigées les erreurs. Le public et le chercheur seront également amenés à discuter de l’application de cette technique à l’extraction d’informations génétiques et épigénétiques sur la séquence de la molécule d’ADN.Plus d'informations sur www.espgg.org
Voir la vidéo
Conférences

le (38m38s)

"Un vrai témoignage de l’humaine imbécillité" : l’erreur et ses formes judiciaires / François Roussel

"Un vrai témoignage de l’humaine imbécillité" : l’erreur et ses formes judiciaires / François Roussel, in "L'erreur chez Montaigne", colloque organisé par la Société internationale des amis de Montaigne avec la collaboration de l’Université Bordeaux Montaigne (Centre Montaigne-TELEM) et la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), Bordeaux, 3-5 décembre 2014.Thématique 3 : Erreurs en tous genres.Les Essais de Montaigne apparaissent à bien des égards comme un inventaire des erreurs en tout genre : erreurs des sens ou « de fantasie », « erreurs médicinales », juridiques, philosophiques, religieuses, politiques, voire naturelles, le tout encore fondé sur une pensée de la ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (4m53s)

1.2. At the heart of the cell: the DNA macromolecule

During the last session, we saw how at the heart of the cell there's DNA in the nucleus, sometimes of cells, or directly in the cytoplasm of the bacteria. The DNA is what we call a macromolecule, that is a very long molecule. It's Avery, in 1944, who discovered that the DNA was the support of genetic information. But the scientists who are most well-known for DNA are Francis Crick and James Watson who discovered together, with Maurice Wilkins and Rosalind Franklin, in 1953, the structure of DNA, the famous double helix, the two strands. Here are Crick and Watson explaining on a very crude wire model far away ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (7m22s)

1.3. DNA codes for genetic information

Remember at the heart of any cell,there is this very long molecule which is called a macromolecule for this reason, which is the DNA molecule. Now we will see that DNA molecules support what is called the "genetic information". So, DNAcodes for genetic information. How? If you consider this doublestrand molecule, DNA molecule, you remember that on each strandof the molecule, there is a succession of nucleotides. You can follow these nucleotides and write their name or moreexactly the initial of their name. And you will get what we call the sequence". Look: C, T, A and so on. The process by which you obtain this sequence of characters of ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (5m11s)

1.5. Counting nucleotides

In this session, don't panic. We will design our first algorithm. This algorithm is forcounting nucleotides. The idea here is that as an input,you have a sequence of nucleotides, of bases, of letters, of characters which ends with a star symbol, here. And, you want to count the number of A,C, G and T, and then the frequencies. To write an algorithm in thispseudo code language, you need first to declare on which objector variables you will work. Here, we declare severalinteger variables. What does it mean integer variables? That is a variable, the value of which can be an integer: 1, 2, 3, minus 9 and so on. So, integer ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (4m29s)

1.6. GC and AT contents of DNA sequence

We have designed our first algorithmfor counting nucleotides. Remember, what we have writtenin pseudo code is first declaration of variables. We have several integer variables that are variables which cantake as a value an integer. One, two, three minus five and so on. We have the sequence of characters we want to interpret, declare as a character string oflengths and define. Then we have the initializationof our different variables. This symbol is a symbol for assignment, it means that zero becomes the value of total nb, nbT and soon and so on and here we say: index takes the value one. It means that we position at the beginning of ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte