Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 283
Conférences

le (54m41s)

3B - Contribution à l’histoire de l’apport des sciences médico-pharmaceutiques arabo-musulmanes de l’époque médiévale à la pharmacie européenne (tep2018)

Les conférences santé de la BUContribution à l’histoire de l’apport des sciences médico-pharmaceutiques arabo-musulmanes de l’époque médiévale à la pharmacie européenneEchange avec le publicIbtihel Ouethrani (pharm dr)Modérée par Jean-Philippe Rioultmaître de conférences en botanique, mycologie et biotechnologiesBibliothèque universitaire santéUniversité de Caen NormandiePFRS - Campus5
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m55s)

Pouvoirs sur la vie, pouvoirs sur la mort

Féconder in vitro un ovocyte rend l'embryon humain disponible non seulement pour ses parents, mais aussi pour les médecins, les scientifiques, voire les industriels. Les techniques de réanimation permettent de conserver vivants les organes et les cellules d'une personne dont la mort encéphalique a été constatée. Le génie génétique permet de reprogrammer les génomes des microorganismes, des végétaux, des animaux et des êtres humains. Que faire de ces pouvoirs techniques ? C'est ici que le droit peut intervenir pour permettre d'exercer des choix politiques. Comment redonner une autonomie de choix au gouvernement, au Parlement, comment faire intervenir les citoyens eux-mêmes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (38m38s)

"Un vrai témoignage de l’humaine imbécillité" : l’erreur et ses formes judiciaires / François Roussel

"Un vrai témoignage de l’humaine imbécillité" : l’erreur et ses formes judiciaires / François Roussel, in "L'erreur chez Montaigne", colloque organisé par la Société internationale des amis de Montaigne avec la collaboration de l’Université Bordeaux Montaigne (Centre Montaigne-TELEM) et la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), Bordeaux, 3-5 décembre 2014.Thématique 3 : Erreurs en tous genres.Les Essais de Montaigne apparaissent à bien des égards comme un inventaire des erreurs en tout genre : erreurs des sens ou « de fantasie », « erreurs médicinales », juridiques, philosophiques, religieuses, politiques, voire naturelles, le tout encore fondé sur une pensée de la ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (5m32s)

1.1. La cellule, atome du vivant

Bienvenue dans cette introduction conjointe aux notions fondamentales de génomique et d'algorithmique, autrement dit, de l'analyse informatique de l'information génétique, ce qu'on peut désigner de façon très synthétique par le terme un domaine scientifique qui est la bio informatique. Au cours de ces 5 parties, nous aborderons des notions fondamentales en commençant par évidemment l'ADN, les séquences génomiques, les textes des génomes, puis de gènes et de protéines et nous nous focaliserons plus particulièrement sur le processus de traduction de gènes en protéines, pour ensuite chercher à concevoir des algorithmes de prédiction de ces gènes dans les textes génomiques, des ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (5m29s)

1.2. Au cœur de la cellule, la molécule d’ADN

Au cœur de chaque cellule se trouve donc la molécule d'ADN, flottant directement dans le cytoplasme dans le cas des cellules procaryotes, par exemple bactériennes, ou contenue dans le noyau des cellules eucaryotes. Que sait-on actuellement de cette molécule d'ADN ? C'est un long parcours là encore de recherche. En 1944, l'ADN était identifié comme étant le support de l'information génétique. Découverte qui a été un peu éclipsée par le travail publié en 1953 sur la structure de la molécule d'ADN. En 1953, on montre que l'ADN est une longue molécule, on l'appellera une macro molécule, composée de 2 brins ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (5m58s)

1.3. L’ADN code l’information génétique

L'ADN, cette longue molécule, porte l'information génétique. Autrement dit, l'information qui est nécessaire à la cellule pour fonctionner et se reproduire. Regardons de plus près cette information génétique. Nous avons vu comment en lisant la séquence de nucléotides le long d'un brin de l'ADN, on pouvait obtenir en fait un texte écrit dans un alphabet de 4 lettres : A, C, G, T. L'opération physico-chimique qui permet de lire la molécule d'ADN s'appelle le séquençage. Cette opération est assez compliquée, nous y reviendrons dans une session ultérieure...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (3m57s)

1.4. Qu’est-ce qu’un algorithme ?

Les génomes peuvent donc être vus comme une longue suite de lettres écrites dans l'alphabet : A, C, G et T. Comment interpréter ces textes ? Ça va être le sujet de la bio-informatique à l'aide d'algorithmes appropriés. Qu'entend-on par algorithme ? Un algorithme peut être vu comme une suite d'opérations à exécuter pour résoudre un problème ou, plus généralement, une classe de problèmes. Notre premier algorithme ici, va avoir comme objectif de compter les nucléotides d'une séquence génomique, autrement dit de compter les lettres composant une chaîne de caractères associée à une séquence génomique. Souvent, on utilise la métaphore ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte