Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 24
Documentaires

le (35m9s)

Ebola au Congo en février 2003 : virus, sorciers & politique

Ce premier film "Ebola au Congo, virus sorcier et politique , Kéllé février 2003" retrace les efforts des équipes médicales pour contrôler l'épidémie d'Ebola à Kéllé en février 2003, dans une ambiance délétère provoquée par l'assassinat de quatre enseignants, accusés d'avoir propagé l'épidémie par sorcellerie.The first film " Ebola in Congo : virus, witchcraft and politics, Kéllé February 2003 " relates the efforts made by the health care teams to control the Ebola epidemic in Kéllé in February 2003 , in a poisonous atmosphere caused by the murder of four teachers accused of spreading epidemic by witchcraft.Ce film à caractère ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (30m7s)

Ebola au Congo en juin 2003, Kéllé, Mbomo : virus paroles et vidéo

Ce deuxième film de la série "Ebola au Congo", "virus, paroles et vidéo, Kéllé, Mbomo, juin 2003" présente les résultats de la mission d'évaluation de la riposte à l'épidémie qui s'est déroulée en au mois de juin et les réactions à la projection du film de l'épidémie de février 2003, ainsi que des maquettes du tournage en cours : il montre comment les Pygmées, population marginalisée, semblent plus sensibilisés que leurs voisins au danger de la contamination.Au fur et à mesure de la mission, des copies VHS du film de février et de la maquette de juin 2003 en cours ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (39m56s)

Ebola au Congo en décembre 2003 à Mbomo : virus, braconnier et fétiche

Ce troisième film de la série "Ebola au Congo", "virus, braconnier et fétiche, Mbomo décembre 2003" décrit l'épidémie de Mbandza et Mbomo des mois de novembre et décembre 2003. Il souligne la stigmatisation dont sont victimes les individus convalescents et les individus ex-contacts. This third film of the series “Ebola in Congo”, “virus, poacher and fetish, Mbomo December 2003”describes the epidemic in Mbanza and Mbomo in November and December 2003. It underlines the stigmatisation towards convalescents and former- contact subjects.Ces films à caractère ethnographique ont été réalisés dans le cadre de missions de réponse de l'OMS aux épidémies de fièvre hémorragiques ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (55m39s)

Ébola, ce n'est pas une maladie pour rire

2007 F. Brunnquell, A. Epelboin & P. Formenty Ebola, c’est pas une maladie pour rire / Ebola : no laughing matter, (Congo), 51 mn 28, Prod. CAPAVersions anglaise et espagnoleEBOLA : NO LAUGHING MATTER EL ÉBOLA NO ES UNA ENFERMEDAD PARA LAS RISAS Comment parer à une urgence médicale tout en respectant les coutumes et les croyances d'une population ? Et comment sensibiliser des familles en détresse aux dangers d'un virus meurtrier ? Retour au Congo sur les lieux d'une épidémie effrayante. Ebola : un virus redoutable qui tue 85 % des personnes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (47m16s)

01 - Conférence de Pierre Lory: Autorité, pouvoir et obéissance aux origines de l’Islam.

Cycle 2013 : Religion et politique en IslamS’il est un point de convergence - paradoxal - entre l’islamiste militant et l’homme de la rue occidental, c’est bien le postulat d’un Islam qui ignorerait la séparation entre le temporel et le spirituel. En assignant au croyant un idéal politique à respecter, cette affirmation fournit aux premiers une rente de situation et aux seconds une grille de lecture aussi simpliste qu’inquiétante. Un temps bousculé par l’irruption des printemps arabes, ce schéma s’est vu confirmé par les élections qui ont suivi : après la Turquie, le Maroc, la Tunisie et l’Egypte ont porté démocratiquement au ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m31s)

Le touriste - Jean Didier URBAIN

Bien que tôt reconnu dans son ampleur sociale et économique, à travers ledit « phénomène » touristique et la précoce « industrie » du tourisme qu'il a suscités, le touriste a cependant été longtemps un « célèbre inconnu ». Malgré son nombre et sa valeur marchande, qui ont fait de lui un « objet » de commerce, le touriste a été ignoré dans sa raison d'être : méconnu dans sa complexité, ses désirs, leur diversité et leurs métamorphoses. D'une part, le touriste a été repoussé dans la caricature par un mépris séculaire, que fonde une idéologie du negotium mettant en ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte