Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 34
Séminaires

le (52m4s)

Analyse des outillages liés aux industries textiles

Les productions textiles des périodes anciennes – Préhistoire et Protohistoire – sont longtemps apparues comme difficile à envisager : pour cause, les produits concernés ne se sont conservés qu’exceptionnellement dans des contextes privilégiés.L’approche technologique des outillages liés aux différentes étapes des chaînes opératoires de production de textiles permet cependant d’envisager cette question d’une manière renouvelée. Il s’agit alors de s’intéresser aux techniques, aux méthodes et à leur histoire. La diversité des outils considérés en termes de matières premières (matières dures d’origines animales, argile, pierre...) et de fonctionnement représente l’une des originalités de ce champ d’analyse (par ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h1m37s)

Tissage et textiles en Anatolie Orientale: le cas d'Arslantepe-Malatya (Turquie). Une approche diachronique

Since 2006 the Italian Archaeological Expedition at Arslantepe (MAIAO) has been cooperating with the Danish National Research Foundation’s Centre for Textile Research (CTR) of the University of Copenhagen in the analyses of all textile tools discovered at Arslantepe.Our presentation reviews the textile production at Arslantepe through the analyses of direct and indirect evidence and the study of their archaeological contexts from the levels dating from the Late Chalcolithic 3-4 (3800-3350 BCE) to the Early Bronze Age I (3000-2750 BCE). From this long sequence more than 120 textile tools were recorded. The meticulous re-contextualisation of these findings combined with ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h4m31s)

Recherches sur l'architecture en Palestine au Bronze ancien : matériaux, techniques et plans

L’étude de l’architecture à travers ses composantes domestique et monumentale permet d’appréhender directement le fonctionnement de la société qui l’a produite, car les conditions sociales ont une influence aussi déterminante dans l’histoire de l’architecture que les aspects plus techniques, comme la disponibilité des matériaux de construction et l'évolution des connaissances techniques. Au Levant sud, cette situation s’observe d’autant mieux au 3ème millénaire avant notre ère ou Bronze ancien, car ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h23m44s)

Morphogenèse de la fortification mésopotamienne

« Bâtir des fortifications, aménager l’urbain », tels sont les deux paramètres du sujet que nous traiterons le 19 octobre dans le cadre du séminaire de recherche d’Archéorient. Deux principaux thèmes seront abordés : le premier portera sur les fortifications, l’urbanisme et la notion de topologie défensive. Nous proposerons d’établir une classification des villes fortifiées et de montrer que cette typologie est un outil qui permet de reconstituer l’histoire urbaine de l’âge du Bronze. Le second thème sera consacré à la poliorcétique, à la dialectiqueentre procédés de siège et systèmes défensifs – l’influence des innovations dans l’art des sièges sur ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h38m5s)

Construire en terre en Mésopotamie : matériaux et techniques

La plaine alluviale mésopotamienne est pauvre en matières premières pourtant cette région a développé une architecture considérable grâce à l’usage quasi-exclusif de la terre.Dans un premier temps, nous chercherons à caractériser les différents usages de la terre dans la construction : clayonnage, brique (séché au soleil ou cuite au four), bauge, pisé, etc. et les différentes techniques de mise en oeuvre : murs, sols, voûtes.La deuxième partie de la communication s’attachera à retracer les grandes étapes de l’évolution de la construction en Mésopotamie et au Proche-Orient. On notera l’émergence concomitante en plusieurs lieux de la construction en terre (clayonnage, brique, ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h45m40s)

Les banquets en Mésopotamie : textes et images

Sur la pratique des banquets, la Mésopotamie a fourni, pour les époques historiques, des corpus de textes et d'images relativement abondants. Or les deux types de sources sont (comme toujours) très inégalement répartis dans l'espace et le temps et ne se complètent pas nécessairement. Ainsi, à l'époque dynastique archaïque, les représentations de banquets sont nombreuses, notamment sur les sceaux-cylindres, mais l'interprétation des scènes demeure parfois délicate et quasiment aucun texte de cette période n'aborde la question. Inversement, les textes de Mari, au début du IIème millénaire, livrent des relations de repas festifs dans les cours amorrites ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h42m48s)

Préparer, cuire, consommer la nourriture. De la fouille à l’interprétation. À partir d’exemples syriens (Néolithique précéramique et Age du Bronze)

«Boire et manger il y a 10000 ans». La question est posée à propos d’un site: Jerf el Ahmar (moyen Euphrate) où se détectent les premières cultures de céréales. Le traitement, le stockage et la consommation des végétaux est attestée par des vestiges en place très explicites: matériel de mouture, restes carbonisés notamment. Mais les habitants du site sont surtout de gros consommateurs de viande, et surtout de gros gibier. Il semble que la préparation des végétaux se soit faite à l’intérieur des maisons, alors que celle des viandes ait eu lieu plutôt à l’extérieur et de façon collective. (D. ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h21m38s)

Le complexe palatial de Babylone au premier millénaire av. J-C.

Au premier millénaire, Babylone est considérée comme la plus grande ville de Mésopotamie et compterait 100 000 habitants. S’étendant sur environ 850 hectares, elle est composée de dix quartiers, traversée par l’Euphrate et protégée par une double muraille. Babylone se distingue surtout par son statut de ville des dieux et de capitale religieuse de la Babylonie. Elle présente ainsi la particularité d’abriter d’une part le sanctuaire du dieu Marduk, la divinité principale du panthéon babylonien au premier millénaire, et d’autre ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h25m0s)

L’artisanat du métal à Alep, 2006-2010. Le présent archaïque est-il un témoin fiable du passé ?

La recherche sur le travail du métal à Alep a pris forme avec l’ambition initiale de comparer les ateliers encore en place entre 2004 et 2009, avec les mêmes activités à d’autres époques en milieu urbain. La métallurgie traditionnelle actuelle constitue un système d’éléments en interaction dans la ville. L’analyse croise les aspects techniques (les processus de fabrication) et fonctionnels (l’organisation du travail dans l’atelier et les attitudes corporelles), avec une réflexion sur l’organisation générale de l’espace en rapport avec des considérations culturelles et sociales et avec le fonctionnement des pouvoirs urbains. L’enquête a porté sur des ateliers ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (57m49s)

Archéologie expérimentale et métallurgie : comprendre la sensibilité de la métallurgie à travers mes expériences en Turquie et Azerbaïdjan

L’archéologie expérimentale fournit une méthode de recherche sur la culture matérielle, dans laquelle le travail des artisans du passé peut être étudié en termes de capacités et de développement par le biais d’une expérience pratique. Nous pensons que cette approche interdisciplinaire, comprenant des données archéologiques et ethnographiques, est bénéfique pour tous ceux qui travaillent sur les aspects technologiques de l’archéologie. Nous avons développé un point particulier avec l’exemple de l’archéométallurgie et de l’utilisation des sens. Cette présentation explore le potentiel de l’archéologie expérimentale en tant que méthode de recherche, outil pédagogique ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte