Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 149
Conférences

le (1h20m24s)

CATACLYSMES ET EXPLOSIONS COSMIQUES : L'ASTRONOMIE GAMMA DE LA PROCHAINE DÉCENNIE

Les astronomes réussissent depuis peu à capter les photons gamma très énergétiques en provenance du ciel. Ces messagers cosmiques nous informent sur les sources de l'extrême qui les ont émis, pulsars, supernovae, trous noirs, blazars... et aussi sur les milieux qu'ils traversent. Après les premières découvertes sur ces astres flamboyants de notre Univers, la communauté scientifique nationale et internationale prépare le projet CTA de nouvelle génération en astronomie gamma au sol, poussant encore plus loin l'exploration des frontières de notre cosmos et de nos ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m2s)

IL PLEUT DES PARTICULES COSMIQUES

Il y a cent ans avait lieu ce que l'on pourrait appeler la première expérience physique spatiale : Victor Hess embarquait un électroscope à bord d'un ballon et mesurait un flux de particules extra-terrestres qui nous bombarde continuellement et qui fut baptisé alors "rayonnement cosmique". Depuis leur découverte, les rayons cosmiques tour à tour nous intriguent et éclairent nos pas dans la physique et l'astrophysique modernes : ils ont permis l'émergence de la physique des particules et la question de leur origine reste encore aujourd'hui l'une des plus grandes énigmes de l'astrophysique. Je présenterai certains pans de la recherche actuelle sur les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m47s)

L'OBSERVATOIRE DE PARIS AU 19e SIÈCLE

Conférence de l'Institut d'astrophysique de Paris (IAP) présentée par James Lequeux (astronome émérite à l'Observatoire de Paris), le 6 janvier 2015 à l'IAP.L'Observatoire de Paris au 19e siècle a été dominé par deux fortes personnalités, aussi différentes que possible : François Arago de 1810 à 1853, et Urbain Le Verrier de 1854 à 1877. Très ouvert, Arago a fait de l'Observatoire un centre de la physique, et créé l'astrophysique : ses travaux personnels, un peu oubliés, méritent d'être réhabilités. Il a cependant laissé se dégrader l'institution en raison d'un certain ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h22m14s)

LES GALAXIES LOINTAINES : PREMIÈRES ÉTOILES, PREMIERS TROUS NOIRS, LA CLÉ DES GALAXIES ELLIPTIQUES MASSIVES ?

En moins de 30 ans, les télescopes les plus remarquables ont découvert des galaxies superlointaines et donc super-massives (environ mille milliards de soleils) détectées à plus de 13 milliards d'années-lumière de nous (redshift z>9) ! Plus surprenant encore, des trous noirs supermassifs (équivalent à 1 milliard de soleils) sont découverts au cœur de galaxies aussi lointaines. Les modèles d'évolution qui suivent la population stellaire et les trous noirs stellaires, comme le code Pégase, expliquent ces premières galaxies monstrueuses comme l'origine de nos galaxies elliptiques ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h22m23s)

Le Soleil sous toutes ses faces : apport des observations multi-satellitaires (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Nicole Vilmer, astrophysicienne au Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique (LESIA) de l'Observatoire Paris, le 7 octobre 2014 à l'IAP.« Le Soleil sous toutes ses faces : apport des observations multi-satellitaires »Le Soleil est l'étoile la plus proche de la Terre, sans doute la plus observée et ceci depuis plusieurs siècles. Pourtant, certains aspects de son comportement sont encore mal compris et demeurent l'objet de recherches très actives pour les physiciens
Voir la vidéo
Conférences

le (1h22m35s)

L'opéra de Pékin

Le grand théâtre national de Chine, c'est le nom officiel de la construction dont j'ai la charge depuis plusieurs années à Pékin. De manière courante, en français et en anglais, on la nomme Opéra de Pékin. La différence est importante. Un opéra n'est jamais tout à fait un théâtre comme un autre. Il est tout éclairé de la lumière fantasmatique qui s'attache à cette recherche d'un art total qu'est l'opéra comme genre théâtral. Ce bâtiment aux fonctions si strictes et si exigeantes ne se limite jamais à elles. Il est dès sa conception un symbole au sens le plus ancien, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h22m41s)

LE PHOTON, PARTICULE OU ONDE ?

La notion de particule de lumière - le photon - introduite par Einstein en 1905, est difficile à concilier avec le modèle ondulatoire de la lumière, fermement établi au XIXème siècle par Young, Fresnel, Maxwell, et bien d'autres... La dualité onde-particule de Louis de Broglie reste aujourd'hui "un grand mystère", comme a pu l'écrire le grand physicien Richard Feynman. Les méthodes modernes de l'optique quantique ont permis de réaliser ce qui n'était pendant longtemps que des "expériences de pensée". On décrira quelques expériences sur la lumière ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h22m52s)

PEUT-ON COMPRENDRE D’OÙ VIENT L'EFFICACITÉ DES MATHÉMATIQUES EN PHYSIQUE ?

L'idée que les mathématiques sont le langage naturel de la physique est devenue banale et semble claire. Elle peut toutefois s'interpréter d'au moins deux façons, qui ne sont pas du tout équivalentes des points de vue épistémologique et philosophique : - soit ce langage est pensé comme étant celui de la nature même, ce qui implique que celui qui étudie la nature devra l'assimiler pour la comprendre ; - soit, à l'inverse, ce langage est pensé comme étant le langage de l'homme, et c'est ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte