Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 105
Conférences

le (1h29m59s)

Quand les mobilités internationales travaillent les frontières de classe

 Présidente de session : Isabel Boni-Le Goff (CEG, Unil)  Discutante : Yasmine Siblot (CRESSPA-CSU, U. Paris 8) Hugo Bréant (CRPS, Cessp, U. Paris 1), Émigrés en première classe. Les migrations internationales comme moteur de la reconfiguration des classes populaires. Garance Clément (Lab’Urba, U. Paris-Est), L’articulation entre ressources locales et internationales dans les migrations des classes moyennes. Le cas des fonctionnaires lillois établis en Belgique. Amélie Grysole (CMH, ENS-EHESS, Ined), La lutte des mères entre deux lieux de la famille (Sénégal/Italie).
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m4s)

Déplacements et rapports de classe

Président de séance : Guillaume LEJEUNE (CERLIS, U. PARIS DESCARTES) Discutant : Sébastien CHAUVIN (CEG, UNIL) Ludovic LESTRELIN (CesamS, U. de Caen Normandie), Voyager « pour raisons footballistiques ». Formes et sens d’une mobilité de loisir chez des hommes issus des classes populaires. Yoann DEMOLI (Printemps, UVSQ, LSQ, CREST) et Marie GILOW (Metices, ULB), Mobilité parentale en Belgique : Question de genre, question de classe. Amélie BEAUMONT (Cessp, U. Paris 1), Aller travailler chez les bourgeois. La traversée de l’espace physique et social des employés de l’hôtellerie de luxe. Josette DEBROUX (Centre Max Weber, U. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m0s)

La gentrification : un concept hégémonique ? 2

Plus de cinquante ans après les réflexions pionnières de Ruth Glass sur la ville de Londres, la notion de « gentrification » s’est imposée comme une catégorie d’analyse et un sous-champ de recherches majeurs des études urbaines. Elle constitue le concept principal au moyen duquel ces études qualifient et analysent les transformations croisées de la morphologie et du peuplement des quartiers populaires de centre-villes faisant l’objet d’une réappropriation résidentielle et symbolique par les ménages de classes moyennes et supérieures. Toutefois, devant la généralisation des usages de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h4m58s)

Le temps pour faire société

Cette conférence prend la forme d’un dialogue entre un historien, François Hartog, et un philosophe, Frédéric Worms, sur la spécificité de la situation contemporaine, à travers ses représentations du temps, chaque conférencier rencontrant les questions de l’autre : quel est notre « régime d’historicité » ? Comment penser le « présent » ? Constitue-t-il un « moment » déterminable ? Comment répondre à ces défis ? Nos deux conférenciers explorent les écarts existant entre temps cosmique, historique et politique, et les conséquences sur les manières de faire société.
Voir la vidéo
Documentaires

le (6m42s)

L’archéologie des périodes historiques, un dialogue avec l'histoire

Parler d’une archéologie des périodes historiques, c’est poser la question des rapports entre histoire et archéologie. C’est aussi s’interroger sur la genèse d’une discipline archéologique qui, en France, n’a fait qu’une entrée tardive à l’Université, alors que l’histoire y est établie de longue date. En l’occurrence, l’histoire de l’Antiquité classique s’est développée depuis le XIXe siècle comme une discipline essentiellement littéraire, reléguant la culture matérielle au rang de simple illustration des textes anciens.Parallèlement, si la philologie des vestiges archéologiques – consistant à établir la documentation matérielle selon des normes scientifiques – constitue la base ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte