Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 91
Label UNT Conférences

le (28m5s)

Des Toulousains des Lumières face au cancer : Astruc et Bécane / Didier Foucault

Des Toulousains des Lumières face au cancer : Astruc et Bécane / Didier Foucault. Dans "Histoire du cancer (1750-1950)", colloque international organisé par le laboratoire FRAMESPA (Université Toulouse II-Le Mirail), l'Institut Claudius Regaud et le Centre d'Études d'Histoire de la Médecine. Toulouse : Université Toulouse II-Le Mirail, Institut Claudius Regaud, 20-22 janvier 2011. Thématique 1 : Interrogations et incertitudes (1750-1890), 21 janvier 2011.Au milieu du siècle des Lumières, la connaissance du cancer reste profondément dépendante de la théorie humorale qui a vu le jour pendant l'Antiquité. Le corpus hippocratique a mis en évidence les différents degrés d'évolution de la maladie ...
Voir la vidéo
Conférences

le (19m19s)

La production gravée parisienne au cœur de l’invention d’un genre ? Les «fantaisies» de Poilly et Courtin (1710–1728) / Christophe Guillouet

La production gravée parisienne au cœur de L’invention d’un genre ? Les «fantaisies» de Poilly et Courtin (1710–1728) / Christophe Guillouet, in colloque international organisé, sous la responsabilité scientifique de Muriel Adrien, Melissa Percival et Axel Hémery, par l’Université Toulouse Jean Jaurès et l’Université d’Exeter. Toulouse, Musée Paul-Dupuy, 3-4 décembre 2015.En septembre 1735, le Mercure Galant évoque des estampes « nommées vulgairement fantaisies » gravées par les frères Poilly d’après les œuvres de Jacques-François Courtin. L’association de ces figures à mi-corps à la notion de "fantaisie" apparaît dans ce texte comme une habitude solidement établie. Celle-ci semble avoir pour origine ...
Voir la vidéo
Conférences

le (14m20s)

Faut-il traduire les sciences sociales ? 2ème Table ronde. 08 Comment faire circuler les textes ? Points de vue d’acteurs de la chaîne du livre

Faut-il traduire les sciences sociales ?  « Il faut considérer chaque traducteur comme un médiateur s’efforçant de promouvoir un échange intellectuel universel et se donnant pour tâche de faire progresser ce commerce généralisé. » Lettre de Goethe de 1827 à son traducteur Thomas Carlyle.  Comment articuler mondialisation des sciences sociales et pluralité des langues ? Cette question des langues et de leur circulation est cruciale tant elle touche à la réalité des modes d’écriture, de transmission, d’échange, à des enjeux économiques et politiques. Les Éditions ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte