Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 7937
Conférences

le (1h7m42s)

3 - Conférence suite (VO) avec extraits de films de David MacDougall

Les 25 ans de la Société française d'anthropologie visuelle (SFAV). Hommage à David MacDougall   Voici vingt-cinq ans que la Société française d'anthropologie visuelle (SFAV) contribue au développement de l’anthropologie visuelle en France et dans les pays limitrophes. Depuis 1985, cette association régie par la loi de 1901, fondée par Colette Piault, favorise la promotion du film d'anthropologie dans les universités, les établissements de recherche et dans nombre de manifestations culturelles et cinématographiques. Pour célébrer ce quart de siècle d’activités, la SFAV a décidé d’organiser, avec le soutien de la BnF, un hommage à David MacDougall, l’un des praticiens et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m42s)

La mondialisation culturelle et le rôle des intellectuels

On peut distinguer deux types différents de "biens culturels" : tout d'abord les biens sacrés et traditionnels (mythes et textes religieux); ensuite les biens profanes et modernes (programmes des mass médias audio-visuels). La modernisation/sécularisation engendrée par l'occidentalisation aboutit-elle à l'hégémonie du second type de biens? Ou un conflit se prépare-t-il entre une modernité d'origine occidentale et les civilisations d'Asie et d'Afrique? Pour tenter de répondre à ces questions, on s'interrogera sur la notion de "civilisations". L'impérialisme a eu pour résultat historique de faire passer ces grands ensembles culturels de l'isolement millénaire à un contact rapproché et asymétrique, générateur sur le ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m41s)

Danielle Darrieux : elle et lui (et nous). Conférence de Bernard Benoliel

C'est après-guerre que Danielle Darrieux entre dans la danse des films de Max Ophuls (La Ronde, Le Plaisir, Madame de...). Valse à trois temps où l'un et l'autre s'entendent à ravir et se réfléchissent. Un accomplissement, en somme. Comme après une longue attente qui trouve enfin, à l'inverse du tragique des films d'Ophuls, son heureux dénouement. D'elle, il ne voulait plus se passer et désirait même en faire sa Lola Montès ; de lui, elle a dit : « Max Ophuls m'a permis de découvrir le cinéma ou, plutôt, un autre cinéma ».
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m39s)

Une Île, un Zoo, une Ville : construire le patrimoine et l'identité nationale du québec

Conférence de Lucie K. Morisset, Professeure d’histoire de l’architecture à l’UQAM, Université du Québec à Montréal.Pour en savoir plus retrouver cette vidéo sur l'aire d'U, la plateforme de diffusion multimédia de l'Université Rennes 2.http://www.lairedu.fr/une-ile-un-zoo-une-ville-construire-le-patrimoine-et-lidentite-nationale-du-quebec/
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (1h7m35s)

Des systèmes productifs locaux aux pôles de compétitivité

A travers l'exemple des systèmes productifs locaux et des pôles de compétitivité, l'auteur développe un argumentaire non seulement économique mais aussi géographique sur le passage d'une structuration industrielle locale et régionale à un système européen et mondial en France au début des années 2000. Dès lors, quel est le rôle des organismes régionaux, nationaux et transnationaux et quelles sont les conséquences de leurs politiques de soutien sur le développement du tissu des PME et PMI en France ?Interview : Franck Vidal - Rélisation et post-production : Bruno Bastard - Cadreurs : Nathalie Michaud et Claire Sarazin - Production et Moyens ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m28s)

Intervention des traductrices

L'atelier Alibi (Atelier littéraire bipolaire) a pour objet la création littéraire la plus actuelle. Il associe plusieurs types d'acteurs appartenant aux aires d’expression du français et du chinois et à des domaines d'intervention différents : des écrivains, des traducteurs, des chercheurs et des universitaires. Le mot « bipolaire » suggère que l’on tourne et oscille autour de pôles, en l’occurrence deux langues, deux cultures, deux littératures - chinoise et française. Les écrivains, individuellement, ne sont pas représentants de leur culture d’origine ; ils l’habitent néanmoins, en même temps qu’ils portent des éléments d’autres cultures qu’ils rencontrent. « Bipolaire ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte