Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 180
Conférences

le (2h30m0s)

Projet Jean Rouch ? J4.4 : Communications 2 (version anglaise)

LE PROJET JEAN ROUCH ? : VERS UNE CONNAISSANCE HORS TEXTE, CROISER LES REGARDS, PARTAGER LES INTERROGATIONS. 14 – 20 novembre 2009 Évènement organisé par le Comité du film ethnographique en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France, le Centre national du cinéma - Archives françaises du film et le Centre national de la recherche scientifique.Jeudi 19 novembre : Cinéma direct et construction du réelCommunications (14h30-17h)Modérateur/discutant :Jean-Paul Colleyn (France), directeur d’études à l’EHESS, chargé de la division audiovisuelle de l’EHESS, anthropologue, cinéaste.Intervenants :Felice Tiragallo (Italie), enseignant chercheur, Université de Cagliari, anthropologueCadrer et filmer après RouchPascal Cesaro (France), ingénieur ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (37m45s)

La mise en scène documentaire (Penser le cinéma documentaire, leçon 4, 1/2)

Le cinéma est à la fois fiction (un plan de chien enragé ne mord pas) et documentaire (tout film documente au moins ses acteurs en train de jouer). Mais bien évidemment la visée documentaire diffère considérablement de celle de la fiction. La vérité historique n'est pas du même ordre (de production, de croyance) que la vérité dramatique ; elles ne réfèrent pas au monde de la même façon (même si elles peuvent se mêler) et ne relèvent pas du même geste, de la même intention (ni donc de la même réception).La nature documentaire du cinéma, de la prise de vue ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h27m52s)

Les lasers visibles continus pour la métrologie

Nous percevons notre environnement grâce à la diffusion, l’absorption et la réflexion de la lumière visible. Depuis plusieurs siècles, les instruments d’optique (télescopes, microscopes) permettent de mieux voir des objets éloignés ou petits. Les faisceaux lasers présentent de nombreuses propriétés que la lumière blanche ne possède pas : sans être exhaustif, ils peuvent être focalisés sur des dimensions de l’ordre de la longueur d’onde (sub-micrométrique), ils peuvent être très stables en puissance, leur cohérence autorise les phénomènes d’interférence, leur spectre étroit permet une excitation sélective et donnent accès à la mesure des décalages Raman et Doppler. Ces propriétés ont permis ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h16m45s)

Dialoguer avec l'oeuvre de Claude Lévi-Strauss

Journée d'études "Dialoguer avec de l'oeuvre de Claude Lévi-Strauss", organisée par les Études Doctorales (TESC, CLESCO et ALLPH@) de l'Université Toulouse II-Le Mirail. Partie 1 : Levi-Strauss en contexte : échanges et influences. Université Toulouse II-Le Mirail, Maison de la Recherche, 5 mars 2010. [note : les interventions de l'après-midi n'ont pas été enregistrées].Interventions1. Présentation de la journée d'études / Michel BERTRAND2. Ouverture de la journée d'études : Variations sur un centenaire / Jean-Pierre ALBERT3. Roman Jackobson et Claude Lévi-Strauss : linguistique et anthropologie structurales / Jean-Pierre ALBERT (co-écrit par Jacques DURAND)La rencontre entre Roman Jakobson et Claude Lévi-Strauss à ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (21m55s)

Entretien avec Marco Berger (Rencontres 2010)

Marco Berger est un cinéaste argentin dont les 22èmes Rencontres des Cinémas d'Amérique latine de Toulouse présentent en compétition le premier long métrage, "Plan B", et un court métrage, "Una Última voluntad", un autre, El Reloj, étant en compétition en écran libre. Il analyse son film, la relation qu’il établit avec les acteurs, les objets et les lieux, et évoque sa conception de la place du cinéma gay, auquel il ne se rattache que marginalement.
Voir la vidéo
Entretiens

le (18m13s)

Entretien avec Paz Fábrega (Rencontres 2010)

Cinéaste costaricienne,Paz Fábrega présente son premier long métrage en compétition, qui met en scène une enfant et une jeune femme dans un décor de plage, en refusant le côté folklorique des couleurs vives des tropiques. D’autre part, elle évoque la trajectoire à suivre dans son petit pays pour faire du cinéma, et pouvoir le montrer à un public qui s’y intéresse. L’encouragement que donne le fonds centre-américain est très modeste, mais il a la vertu d’exister.
Voir la vidéo
Conférences

le (30m17s)

L’attachement aux humanités aujourd’hui : quelques hypothèses anthropologiques / Jean-Pierre Albert

L’attachement aux humanités aujourd’hui : quelques hypothèses anthropologiques. Jean-Pierre ALBERT. In "Les Humanités pour quoi faire : enjeux et propositions", colloque international organisé par le laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (PLH) en collaboration avec le laboratoire Lettres, Langages et Arts (LLA). Université Toulouse II-Le Mirail, IUFM Midi-Pyrénées, 27-29 mai 2010. Thème I : Humanités et sociétés, 27 mai 2010.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h37m14s)

Alice Guy a-t-elle existé ? Une conférence de Maurice Gianati

Une absence quasi-totale de documents de première main et contemporains sur la présence d'Alice Guy dans la société Léon Gaumont pour les années 1895-1906 a entrainé chez les historiens anciens et modernes qui se sont intéressés à cette pionnière du cinématographe une grande dispersion et confusion dans l'établissement de la chronologie de ses débuts et de sa filmographie. Il était donc nécessaire d'effectuer une relecture critique des écrits et mémoires d'Alice Guy afin de tirer une vision plus resserrée et plus exacte du démarrage de sa carrière de metteur en scène, comme de son œuvre filmique. En parallèle, on parlera ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (24m23s)

Tentatives de définitions du film documentaire (Penser le cinéma documentaire : leçon 2)

Leçon 1 : définitionsPartie 1 : Tentatives de définition du film documentaire- définir le documentaire occasionne un débat sans fin :- est-ce simplement l’« interprétation créative de la réalité » ?- le documentaire n’est pas un genre au sens des films de genre, caractérisés par leurs sujets ou leurs effets sur les spectateurs- il a une généalogie, il évolue au cours de l’histoire- il a une finalité particulière : donner à connaître- il véhicule bien souvent des valeurs (même contestables !), il a un but sérieux- ses caractéristiques formelles ne suffisent pas à le définir- on constate empiriquement qu’il correspond ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (33m47s)

Les stratégies de réalisation documentaire (Penser le cinéma documentaire : leçon 7)

Cette leçon est une invitation à découvrir l’œuvre de Denis Gheerbrant et à s'interroger sur notre rapport au réel :Pourquoi a t-il choisi le Cinéma Documentaire ? Est-ce pour se confronter à l'imaginaire du monde ? Qu’est-ce qui se répète d’un film à l’autre : L'expérience de la parole ?Comment perçoit -il les évolutions d’une œuvre à l'autre ?Quelle est sa manière d'organiser le champ sonore dans ses films (le réalisateur n’ajoute pas de commentaire à ses films, utilise que des sons directs...) ? Quels sont les moyens d’expression cinématographique qu'il a choisi pour raconter la « réalité » : ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte