Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 48
Conférences

le (1h6m10s)

Chaos, imprédictibilité, hasard

Le monde qui nous entoure paraît souvent imprévisible, plein de désordre et de hasard. Une partie de cette complexité du monde est maintenant devenue scientifiquement compréhensible grâce à la théorie du chaos déterministe. Cette théorie analyse quantitativement les limites à la prédictibilité d'une l'évolution temporelle déterministe : une faible incertitude initiale donne lieu dans certains cas à une incertitude croissante dans les prévisions, et cette incertitude devient inacceptable après un temps plus ou moins long. On comprend ainsi comment le hasard s'introduit inévitablement dans notre description du monde. L'exemple des prévisions météorologiques est à cet égard le plus frappant. Nous ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (55m12s)

Thermodynamique : température - chaleur - premier principe

Vidéocours réalisé dans le cadre des DUT à distance : "Génie thermique et énergie" et "Mesures physiques".Ce programme est organisé en courts modules rassemblés en chapitres. Il est orienté vers la pratique. Il se veut une aide à la compréhension et à l'utilisation de la thermodynamique. Les démonstrations mathématiques, développées dans les documents d'accompagnement, mais que l'on peut trouver dans de nombreux ouvrages, ne sont pas présentées, mais mises en perspective. L'accent est mis sur la conceptualisation de la thermodynamique. L'ensemble est orienté vers la réalisation de bilans énergétiques des installations industrielles (moteurs, machines thermiques).GénériqueRéalisation Michel BRUNEAUX, Jean-Michel CRHA, Jean-Claude ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h22m33s)

Chimie polluante, chimie non-polluante et chimie dépolluante

L'image de la Chimie comme source de toutes les pollutions est partiellement vraie, et ceci depuis fort longtemps. Métallurgie du plomb dans l'Antiquité, usage de cosmétiques toxiques pendant la Renaissance, empoisonnement d'utilisateurs de pesticides puissants, rejets odorants ou toxiques... Les exemples abondent de cette chimie Noire, ou Brune, ou même Rouge. Après en avoir fait un catalogue incomplet, je montrerai que ces abus ont conduit à une chimie non-polluante, fondée dans l'idéal sur l'absence de rejets toxiques, mais surtout sur la maîtrise des rejets inévitables. Nous en sommes au développement de la Chimie Verte. Je montrerai ensuite que l'ensemble des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m27s)

Le climat : mécanismes et variabilité

"Le climat peut se définir comme la distribution statistique des conditions météorologiques prévalant dans les basses couches de l'atmosphère où vivent les hommes. Celles-ci sont le résultat de mécanismes variés mettant en jeu l'énergie reçue du soleil, le rayonnement tellurique, la composition chimique de l'atmosphère, la rotation de la Terre, la topographie des continents, la dynamique des deux fluides que sont l'atmosphère et océan, le cycle de l'eau, la végétation et l'hydrologie des sols. La circulation de l'atmosphère et de l'océan détermine les climats régionaux et assure le transport de l'énergie des tropiques vers les pôles, et plus généralement, des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m8s)

La chimie : science des transformations

La chimie, science des transformations, a permis la synthèse de nombreux produits qui ont profondément modifié notre vie quotidienne. Ces synthèses nécessitent une compréhension fine de la réaction chimique, acquise au cours des deux derniers siècles. Les chimistes du 19è siècle, qui ne pouvaient "voir" les atomes, ont pu cependant déterminer les structures par analyse chimique. Cet exploit équivaut à celui d'un aveugle qui, connaissant seulement les quantités de matériaux utilisées, reconstitue exactement les châteaux de la Loire ! Un grand thème du 20è siècle a été les mécanismes, qui précisent comment les structures se transforment au cours d'une réaction. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m36s)

La pollution de l'air à Paris : origines et tendances

Comme toutes les grandes agglomérations mondiales l'atmosphère Parisienne est soumise à une pollution atmosphérique dont les origines sont très variées : trafic routier, industrie, évaporation de solvants, etc… Toutefois la pollution en Ile-de-France n'a pas pour seule origine l'Ile-de-France. Paris se trouve dans un vaste « bassin d'air » incluant le Nord-Ouest de l'Europe. Je montrerai, à travers des analyses d'observations et des simulations numériques comment la chimie et le transport des polluants interagissent pour former des épisodes aigus de pollution, avec un accent sur la pollution par l'ozone. J'analyserai les évolutions passées et les prévisions futures des tendances de ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h1m29s)

Le mécanisme de repliement des molécules

Ce terme désigne le mécanisme par lequel une macromolécule linéaire (par macromolécule on entend un enchaînement linéaire de motifs moléculaires) acquiert une structure tridimensionnelle. Un tel mécanisme est particulièrement important dans le domaine du vivant car une fois synthétisées c'est par ce processus que les protéines acquièrent la structure qui va leur permettre de remplir une fonction précise au sein de la cellule. Ce mécanisme a attiré l'attention de nombreux chercheurs du fait de son importance cruciale en biologie mais aussi du fait du formidable problème computationnelle que représente la prédiction de la structure tridimensionnelle de ces objets à partir ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h3m25s)

Quelles sources d'énergie d'ici à 2050 ?

La production d'énergie mondiale atteint 10 milliards de tonnes équivalent pétrole (tep) chaque année. Elle est assurée essentiellement par du pétrole, du gaz et du charbon, de façon très inégalitaire au niveau de la planète. Si les pays riches gaspillent, de nombreux pays en voie de développement et très peuplés tendent légitimement à augmenter massivement leur consommation dans les décennies à venir. Les scénarios énergétiques prévoient une augmentation de 50 à 300% de la production mondiale d'énergie d'ici 2050. Il est d'ores et déjà évident qu'une telle augmentation ne pourra se faire sur le modèle actuel, basé sur les énergies ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte