Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 36
Entretiens

le (4h9m47s)

Le métier de sociologue

Pour la plupart des étudiants de premier cycle, la sociologie s'apparente davantage à une propédeutique aux concours administratifs qu'à un débouché vers le métier de sociologue. Une enquête menée par Odile Piriou auprès d'étudiants en sociologie a montré qu'ils ne s'identifient guère à des "sociologues". Ce n'est pas le cas pour leurs confrères de "philo", de "psycho" ou encore "d'éco". Et si l'identification s'opère, c'est en référence au sociologue "académique" de l'université ou du Cnrs. Dans ce programme, plusieurs sociologues et des doctorants en sociologie exposent les "ficelles" ou les écueils de leur métier qu'ils l'accomplissent dans l'enceinte de l'université ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h26m15s)

Intervention de Georges Didi-Huberman / Intervention de Marie-José Mondzain

Que se passe-t-il quand les images viennent au monde ? Comment une imago mundi peut surgir pour nous aujourd’hui, alors que les liens spatio-temporels du vivre ensemble ont volé en éclats au seul avantage de revendications identitaires désordonnées qui s’appuient sur des signes dont on a depuis longtemps oublié l’origine ? Nous avons décidé de faire confiance aux images, à leur déconcertante générosité, à leur puissance qui garde en réserve d’infinies possibilités d’actualisation, pour les suivre à travers des géographies et des temporalités hétérogènes, écartant les ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h9m57s)

La France en Indochine

Cet entretien est consacré à la présence française en Indochine. N'GUYÊN Thê Anh se penche ici sur un siècle d'histoire commune entre la France, le Laos, le Viêtnam et le Cambodge. Il rappelle l'importance de la présence française en Indochine et les changements qu'elle a apportés dans la vie des populations indochinoises. Il décrit le processus de révolte anti-coloniale en Indochine et évoque également les traces que la colonisation française y a laissées.NGUYÊN THÊ ANH est ancien Recteur de l’Université de Huê, ancien professeur à l’Université de Saigon, ancien directeur du Centre d’Histoire et Civilisations de la Péninsule Indochinoise (EPHE/CNRS), ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h51m24s)

Reconfiguration géopolitique et nouveaux rapports de pouvoir. États, organismes transnationaux et enjeux régionaux.

Antoine Kernen (Université de Lausanne, Suisse) « Le discours sur l'émergence en Afrique est-il un produit d'importation asiatique ? » Mayuka Tanabe (Université de Leiden, Pays-Bas)« Les effets locaux de la coopération japonaise au Maroc dans le domain de pêche atlantique ». Folashadé Soué Kohndou (London School of Economics – LSE, Angleterre)"Passive agents ? Bureaucratic Agency in Africa-China negotiations: a case study of Benin" Pooja Jain (Science Po)“Investigating the dynamics of South-South Partnerships: India’s foray in Africa” Chair : Thierry Pairault (CNRS) Discutant : Yumiko Yamamoto (EHESS, FFJ)
Voir la vidéo
Conférences

le (1h51m22s)

Produits chinois en Afrique : réseaux de diffusion et modes de consommation

This panel intends to offer a new perspective on the massive arrival of Chinese products effecting Africa for the past fifteen years. Available in markets in even the most remote villages of the continent, this wide range of manufactured goods embodies for many Africans a new relationship with China. Despite the primacy of China-made goods, this dimension of Sino-African trade still remains sidelined behind the strategic export of African raw materials. The low prices and poor quality of China-made goods often mean that they are ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h49m49s)

Appropriation des produits médicaux venant de Chine au Cameroun

After a period of dissemination of so-called “traditional” Chinese medicine in Africa thanks to Chinese practitioners working in the public sector (hospitals), or setting up private practices in towns and proposing treatments such as acupuncture, moxibustion and Chinese pharmacopoeia, China’s contribution to the health sector is now characterized by diverse forms of appropriation on the part of local actors. Surprisingly, practices qualifiable as “traditional” Chinese medicine only remain present in the form of the Chinese medical teams working in the country’s three hospitals, whereas private practices are tending to disappear. Several practices opened by the Chinese have now shut, and ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte