Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 636
Label UNT Conférences

le (1h49m11s)

La recherche d'information, les moteurs de recherche et le pageRank

Dans cet exposé, Jean-Paul Delahaye, nous parle de l'information au sens usuel du terme et nous montre les problèmes mathématiques et algorithmiques qui depuis quinze à ving ans ont été résolus pour arriver à cette mise à disposition quasi miraculeuse de l'information, au fil de l'exposé il nous fait partager les autres notions d'informations et nous permet de partager les grandes idées qui font de l'informatique, la science de l'information.Présentation à destination d'enseignants des académies de Créteil, Versailles et Rouen lors des journées de formation à l'informatique organisées par l'INRIA en juin 2010 avec pour ambition de préparer la mise ...
Voir la vidéo
Autres

le (3m51s)

Ma thèse en 180 secondes, finale canadienne - Édition 2016 Fatima-Zohra Er-Rafia, HEC Montréal

Le concours Ma thèse en 180 secondes permet à des doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Vous découvrirez ici les thèse des étudiants en lice pour la finale nationale canadienne. Sujet de la thèse : La Chine : le nouveau Japon du XXIe siècle?
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (4m31s)

4.5. Un alignement de séquences vu comme un chemin dans une grille

Pour comparer deux séquences entre elles, il faut donc les aligner. Aligner ces deux séquences suppose faire des hypothèses d'insertion, délétion, aux bons endroits. Ça signifie, d'un point de vue séquence de caractères, insérer des caractères "blank", le tiret, aux endroits appropriés. Approprié dans quel sens ? Au sens que la distance entre les deux séquences soit minimale. On appliquera le même processus pour toute perte de séquence, et systématiquement, on retiendra comme étant la mesure de similarité, la distance minimale entre cette paire de séquences. Comment déterminer ces endroits d'insertion, de délétion, comment émettre ces hypothèses d'insertion, délétion et ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (4m53s)

4.9. Éviter la récursivité : une version itérative

La fonction récursive que nous avons obtenue est d'un code assez compact et plutôt élégant, mais effectivement peu efficace. Pourquoi ? Rappelons son fonctionnement. Cette fonction est d'abord appelée pour calculer le coût de ce nœud-là. Nécessitant le coût optimal de ce nœud, celui-ci et celui-là, elle est ré appliquée, elle se ré appelle sur ces 3 nœuds-là. Si on prend l'appel de la fonction sur ce nœud-là, elle va se ré appeler de nouveau pour calculer le coût de ce nœud, de celui-ci et de celui-là. Conséquence : vous voyez que ce nœud-là a déjà été calculé 2 fois ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (3m44s)

4.2. Évolution et similarité de séquences

Avant de chercher à quantifier ce qu'est la similarité de séquence, on peut se poser la question même de savoir pourquoi des séquences de génome sont similaires entre organismes. La réponse tient dans la théorie de l'évolution que l'on doit à Charles Darwin. Que dit Charles Darwin et que disent les biologistes évolutionnistes actuellement ? Ils disent que les espèces évoluent. Une espèce, par spéciation, donne naissance à 2 autres espèces qui évoluent et ainsi de suite. D'où cet arbre du vivant qu'esquissait déjà Darwin, grand penseur, dans ses carnets. En pratique, que cela signifie-t-il ? On peut figurer l'arbre ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (3m30s)

4.6. Si un chemin est optimal, tous ses chemins partiels sont optimaux

Nous cherchons à concevoir un algorithme capable de déterminer l'alignement optimal de 2 séquences. Et nous avons vu que ça revient à chercher un algorithme qui recherche un chemin optimal dans une grille. Chemin optimal, c'est-à-dire de coût de score minimal. Pour bâtir cet algorithme, nous allons nous appuyer sur une propriété de ce chemin optimal qui est la suivante : si un chemin de longueur l est optimal, alors le chemin de longueur l-1 l'est aussi. Comment prouver cette propriété ? Très simplement en fait par l'absurde. C'est-à-dire qu'on va faire l'hypothèse contraire. C'est-à-dire que si le chemin de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte