Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4574
Conférences

le (2h15m15s)

Séq 3: Clés des songes et sciences des rêves

Le rêve n’est pas seulement un objet physiologique et psychologique anhistorique. C’est aussi un objet social et historique que l’on met en récit et/ou en image pour étayer une pratique, une croyance, un savoir ou une science. On peut faire l’hypothèse que c’est à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe que des médecins, des philosophes et des amateurs cultivés ont voulu faire science à partir, notamment, de la notation méthodique de leurs propres rêves au réveil. Les exemples de rêves devaient permettre d’analyser scientifiquement la formation de ceux-ci pour faire ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m57s)

Chimie et art

C'est Gaston Bachelard qui, après Pasteur, attira l'attention sur les transactions et les créations matérielles dans la science et la chimie. Il rappelle que ce domaine dépasse, par sa richesse, la mémoire et l'imagination de tout homme. En réalité depuis qu'ils fabriquent des pierres taillées et des épieux appointés, depuis qu'ils utilisent le feu, depuis qu'ils tannent des peaux, qu'ils enduisent de couleurs leurs corps ou les parois des cavernes les Hommes sont plongés dans le monde de la chimie par l'intermédiaire de tous ces matériaux qu'ils expérimentent concrètement mais dont ils ne connaissent absolument pas la théorie.Les métallurgistes, les ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h21m3s)

1/2 Master class de Claire Simon, réalisatrice.

Rencontre avec la réalisatrice Claire Simon, animée par Marc Henri Piault, directeur de recherche honoraire au CNRS, anthropologue et cinéaste.« Pour moi faire un film, c’est avant tout peindre, montrer dans ce que je vois, ce qui crie, ce que je ne veux pas voir, ce que je ne sais pas deviner et qui finalement se révèle peu à peu dès que le tournage commence » (Claire Simon)Claire Simon a appris le cinéma par le biais du montage ainsi qu’en tournant parallèlement des courts-métrage de manière indépendante. Parmi ses films les plus remarqués on trouve  La police en 1988 ou Scènes de ménage avec Miou Miou, en 1991. ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h22m42s)

2/2 Master class de Claire Simon, réalisatrice.

Rencontre avec la réalisatrice Claire Simon, animée par Marc Henri Piault, directeur de recherche honoraire au CNRS, anthropologue et cinéaste.« Pour moi faire un film, c’est avant tout peindre, montrer dans ce que je vois, ce qui crie, ce que je ne veux pas voir, ce que je ne sais pas deviner et qui finalement se révèle peu à peu dès que le tournage commence » (Claire Simon)Claire Simon a appris le cinéma par le biais du montage ainsi qu’en tournant parallèlement des courts-métrage de manière indépendante. Parmi ses films les plus remarqués on trouve  La police en 1988 ou Scènes de ménage avec Miou Miou, en 1991. ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (55m20s)

b-L'entendement scientifique

Après avoir défini les types de connaissances qui existent en philosophie, Olivier Clain expose les spécificités de l'entendement scientifique, à travers les grands philosophes (Descartes, Hégel, Platon et Aristote). La notion d'entendement est définie par la distinction entre "entendement naturel" et "entendement scientifique". Enfin, l'enseignant expose quelques remarques sur les critères de scientificité, en distinguant quatre grands critères / quatre grands moments universels de l'esprit scientifique.GénériquePrésentation : Bureau de l'enseignement à distance Université Laval Collaboration : Département de Sociologie Université Laval Responsable du cours : Olivier Clain Département de Sociologie Université Laval Assistant de recherche : Monique Fourrier Martin Meunier ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m59s)

De l'atome au cristal : les propriétés électroniques des matériaux

Métaux, semi-conducteurs, ou même supraconducteurs transportant un courant électrique sans aucune résistance, les matériaux présentent une diversité de propriétés électroniques remarquable, mise à profit dans de nombreuses applications qui font partie de notre quotidien. La chimie de l'état solide, en explorant les très nombreuses combinaisons entre éléments pour élaborer des structures de plus en plus complexes, nous invite à un véritable jeu de construction avec la matière, source de nouvelles découvertes. En même temps, le développement de techniques permettant d'élaborer, de structurer, et de visualiser ces matériaux à l'échelle de l'atome, ouvre d'immenses perspectives. Des lois de la mécanique quantique ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h23m17s)

Physique et sciences du globe

La Terre est une planète vivante dont l'intérieur garde de nombreux secrets. Comment voir sous la surface ? Les ondes sismiques sont les seules ondes qui se propagent jusqu'au centre de la Terre. Elles permettent de réaliser des images des structures profondes. En utilisant des méthodes qui se rapprochent de celles de l'imagerie médicale, ces images permettent d'explorer des problèmes fondamentaux de la physique de la Terre comme la convection dans le manteau, qui conditionne les grands traits de la géologie de la surface, ou l'existence du champ magnétique. Dans la plupart des cas les analyses des sismologues s'appuient sur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m46s)

Tourisme et culture surgelée

L'art et la culture deviennent de plus en plus des produits comme les autres, et les stratégies de marketing commencent à égaler celles du commerce. Le monde de l'art, par exemple, se manifeste aujourd'hui comme festival permanent avec, à tous moments, des biennales partout sur le globe. En même temps le rôle de l'artiste change rapidement en celui d'un amuseur. Pourtant il y a conscience générale de la qualité de l'art et la culture, en tant qu'expression d'expériences, de sentiments et de manières de pensée individuelles et collectives, ainsi que de leur capacité de former une mémoire commune. Cela se ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (33m40s)

« Comment je suis venu à l’École… ». Une passion de Jacques Le Goff

Introduction aux extraits mis en ligne le 1er juin 2014 dans La Lettre de l’EHESS par Brigitte Mazon, Responsable du service des archives de l’EHESS  Dans un entretien accordé à Brigitte Mazon le 4 avril 2010, Jacques Le Goff raconte en toute liberté comment il est arrivé à « l’École », alors sixième section de l’Ecole pratique des hautes études. Au sortir de l’agrégation, en 1950, attiré par l’enseignement en séminaires (plus particulièrement ceux de Maurice Lombard), il a été recruté par Fernand Braudel comme chef de travaux d’abord (1960), puis nommé premier maître-assistant de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte