Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 16959
Séminaires

le (2h2m6s)

Retour sur « Éléments pour une sociologie de la traduction » (L’Année Sociologique, n°36, 1986, p.169-208)

Le séminaire propose tout à la fois une exploration systématique et un bilan critique des sociologies qui se sont développées en France depuis le milieu des années 80 autour de la notion d’«épreuve» (Latour-Callon, Boltanski-Thévenot, etc.). Sur quel genre de postulats sont fondées ces approches ? Où se situent leurs points d’ancrage dans la tradition sociologique ? Quel est le sens exact et la portée heuristique des concepts qu’elles ont été amenées à forger ? Quels sont leurs limites et leurs points aveugles ? En quelles directions peuvent-elles désormais évoluer ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles on s’efforcera ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h55m27s)

Retour sur « Irréductions » (in B. Latour, Pasteur. Guerre et paix des microbes, La Découverte, Poche n°114, 2001 ; édition originale : 1984)

Le séminaire propose tout à la fois une exploration systématique et un bilan critique des sociologies qui se sont développées en France depuis le milieu des années 80 autour de la notion d’«épreuve» (Latour-Callon, Boltanski-Thévenot, etc.). Sur quel genre de postulats sont fondées ces approches ? Où se situent leurs points d’ancrage dans la tradition sociologique ? Quel est le sens exact et la portée heuristique des concepts qu’elles ont été amenées à forger ? Quels sont leurs limites et leurs points aveugles ? En quelles directions peuvent-elles désormais évoluer ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles on s’efforcera ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (21m5s)

Recherches et techniques archéologiques

A travers ces extraits d’un entretien réalisé le 24 novembre 2004, Pascal DARCQUE décrit les étapes caractéristiques de la recherche archéologique. Il évoque les techniques aujourd’hui utilisées pour collecter des données et aborde les enjeux de cette discipline. Pascal DARCQUE est Directeur de recherche au CNRS et ancien secrétaire général de l’Ecole française d’Athènes. Il est en charge, depuis 1981, de fouilles aux abords du palais minoen de Malia en Crète. Il travaille également depuis 1986 sur le site de Dikili Tash en Macédoine orientale et a fouillé entre 1974 et 1996 le site de Bassit en Syrie.
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h9m23s)

Les langues ouest-sémitiques

André LEMAIRE est directeur d'études en hébreu et araméen ancien à l'École Pratique des Hautes Études, section des Sciences historiques et philologiques (Paris-Sorbonne). Il a conduit de nombreuses recherches dans le domaine des études bibliques, des inscriptions ouest-sémitiques contemporaines (hébraïques, araméennes, phéniciennes) et de l'histoire du Levant au Ier millénaire avant Jésus-Christ. André Lemaire est Officier des Palmes Académiques. Il est membre du comité de lecture des revues Semitica, Syria, Journal asiatique, Transeuphratène, ainsi que de l'Editorial Board de Vetus Testamentum, revue trimestrielle de l'International Organization for the Study of the Old Testament (I.O.S.O.T.) et responsable ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h8m35s)

Modernité et judéité - I

Betty ROJTMAN est titulaire de la chaire Katherine Cornell de littérature comparée à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle a fondé, en 1992, et dirigé plusieurs années le centre de recherche Desmarais pour la culture française, à caractère interdisciplinaire. A Paris, elle collabore avec le Collège International de Philosophie, où elle a présenté de nombreux séminaires. Sémioticienne de formation, elle a d'abord pratiqué l'analyse du discours théâtral, avant de s'orienter vers une approche plus philosophique des textes contemporains et sa mise en dialogue avec les principes idéologiques et méthodologiques de l'herméneutique juive.
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h12m43s)

Modernité et judéité - II

Betty ROJTMAN est titulaire de la chaire Katherine Cornell de littérature comparée à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle a fondé, en 1992, et dirigé plusieurs années le centre de recherche Desmarais pour la culture française, à caractère interdisciplinaire. A Paris, elle collabore avec le Collège International de Philosophie, où elle a présenté de nombreux séminaires. Sémioticienne de formation, elle a d'abord pratiqué l'analyse du discours théâtral, avant de s'orienter vers une approche plus philosophique des textes contemporains et sa mise en dialogue avec les principes idéologiques et méthodologiques de l'herméneutique juive.
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h16m24s)

La culture triviale

Yves JEANNERET est professeur de sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris IV Sorbonne (CELSA), où il dirige le GRIPIC (groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d'information et de communication).Normalien, agrégé de lettres classiques, il a d'abord travaillé sur la construction sociale des figures littéraires, avant de développer plus généralement des recherches et des enseignements relatifs à une approche "triviale" de la culture et des savoirs, à partir de leur circulation dans la société, de leur reformulation et de leur appropriation. Il est corédacteur en chef, avec Emmanuël Souchier, de la Revue 'Communication et langages'. Il ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h50m24s)

Sémiotique de l'écriture

Dans cet entretien, Yves JEANNERET définit la notion d'écriture en tant que forme organisationnelle. Son approche interdisciplinaire est caractéristique de ce qu’il défini à travers la sémiotique de l’écriture. Il s'appuie sur des recherches provenant aussi bien de la sémiologie, de l'histoire du livre, de l'anthropologie ou de la philosophie. Cette analyse le conduit à définir plus particulièrement ce qu’est l’écriture à travers l’écran informatique et quels sont les problématiques et les enjeux que cet "écrit informatisé" soulève. Yves JEANNERET est professeur de sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris IV Sorbonne (CELSA), où il dirige le ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h51m57s)

Du travail universitaire à la création littéraire

Discontinuité du sens, temps mort et lâcher prise, tragique et pardon... Betty Rojtman évoque, lors de cet entretien, son travail de création littéraire et les grandes questions qui le traversent. Betty ROJTMAN est titulaire de la chaire Katherine Cornell de littérature comparée à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle a fondé, en 1992, et dirigé plusieurs années le centre de recherche Desmarais pour la culture française, à caractère interdisciplinaire. A Paris, elle collabore avec le Collège International de Philosophie, où elle a présenté de nombreux séminaires. Sémioticienne de formation, elle a d'abord pratiqué l'analyse du discours théâtral, avant ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte