Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 16752
Entretiens

le (1h28m33s)

Culture protestante en France et martyrs protestants dans l’histoire de France

Depuis 1999, Frank LESTRINGANT est professeur de littérature française de la Renaissance à l’Université de Paris IV-Sorbonne ; directeur du centre Saulnier, centre de recherche sur la création littérraire en France au XVIe siècle, membre de l’École doctorale III (littératures françaises et comparée) de l’Université Paris IV-Sorbonne. Spécialiste des voyages français au Nouveau Monde, au XVIe siècle, et plus généralement de la littérature géographique, il a publié quelque deux cents articles et une trentaine de livres.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m33s)

Session 2 : Les recompositions familiales au prisme de la justice  

JUSTICE: ÉTAT DES SAVOIRS Un dialogue entre les chercheurs et le ministère de la justiceSession 2 : Les recompositions familiales au prisme de la justice   Animatrice : Sylvie Perdriolle, chargée de mission à l’Institut des hautes études sur la justice   Carole Champalaune, Directrice des affaires civile et du Sceau, ministère de la justice Emilie Biland / Collectif Onze, Sociologue, Professeur adjointe à l'université Laval (Canada) Irène Théry, Sociologue, EHESS, centre Norbert Elias Isabelle Sayn, Juriste, CNRS, centre de recherches critiques sur le droit Benoît Trepied, Anthropologue, CNRS, institut de recherche interdisciplinaire sur les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m31s)

Table ronde "Face aux acteurs": Permanence de l’exil - question ancienne, question nouvelle

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m29s)

Les mondes de la prison

Didier Fassin, anthropologue et sociologue, Institute for Advanced Study (Princeton) et École des hautes études en sciences socialesLa prison est volontiers représentée comme un monde à part, hors de la société. Elle est de plus en plus souvent éloignée des lieux de résidence, à la marge des villes. Au terme d’une enquête réalisée au long de quatre années dans une maison d’arrêt, elle apparaît pourtant tout autre : un espace perméable aux objets et aux ressources du monde extérieur, un univers intimement lié au système pénal et à l’activité judiciaire, un miroir tendu à notre société pour y penser la ...
Voir la vidéo
Cours magistraux

le (1h28m28s)

J. Aramayona - MCG and infinite MCG (Part 3)

The first part of the course will be devoted to some of the classical results about mapping class groups of finite-type surfaces. Topics may include: generation by twists, Nielsen-Thurston classification, abelianization, isomorphic rigidity, geometry of combinatorial models. In the second part we will explore some aspects of "big" mapping class groups, highlighting the analogies and differences with their finite-type counterparts, notably around isomorphic rigidity, abelianization, and geometry of combinatorial models.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m26s)

Casseurs d'atomes : un pas de plus vers le Big Bang

Les Casseurs d'atomes, plus communément appelés Accélérateurs, sont les outils de tous les jours de nombreux physiciens des particules qui sondent la matière infiniment petite. Il y a de ça un peu plus d'un siècle, en 1894, Albert Michelson - qui étudia le comportement de la lumière - n'aurait jamais imaginé se retrouver devant un monde incroyablement plus complexe qu'il l'aurait cru lorsqu'il déclara que tout ce qu'il restait à faire en physique était de déterminer jusqu'à la sixième décimale les valeurs connues en ce temps là. Il ne se doutait pas que la structure entière de la physique serait ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte