Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 49
Label UNT Conférences

le (1h8m23s)

Pourquoi la matière change-t-elle d'état : la compétition entre ordre et désordre

"Les changements d'état de la matière, sous l'effet d'une élévation ou d'un abaissement de température, sont des phénomènes bien familiers. De même, on connaît depuis longtemps des substances dont la structure ou encore les propriétés électriques ou magnétiques, se modifient de manière discontinue avec la température ; citons les études de Pierre Curie sur l'apparition ou la disparition de l'aimantation des oxydes de fer, ou encore celles qui concernent la supraconductivité.Or, si ces phénomènes sont bien quotidiens, ils n'en restent pas moins fort surprenants si l'on examine leur signification à l'échelle microscopique des atomes et molécules. La solidification d'un fluide ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h20m3s)

L'univers étrange du froid : à la limite du zéro absolu

Au voisinage du zéro absolu de température, la matière se transforme, adoptant des comportements que notre intuition a de la peine à appréhender. Certains gaz liquéfiés deviennent superfluides, s'échappant du réservoir qui les contient comme s'ils défiaient la pesanteur. La supraconductivité apparaît dans les métaux et donne lieu à des courants électriques permanents, utilisés aujourd'hui pour la production de champs magnétiques intenses. L'explication de ces phénomènes étranges apporte un nouvel éclairage dans des domaines que l'on aurait crus très éloignés, comme la dynamique des étoiles à neutrons ou l'évolution de l'Univers après le Big Bang, contribuant ainsi à établir des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m26s)

Suivre les réactions entre les atomes en les photographiant avec des lasers

"Les progrès de l'optique ont conduit à des avancées significatives dans la connaissance du monde du vivant. Le développement des lasers impulsionnels n'a pas échappé à cette règle. Il a permis de passer de l'ère du biologiste-observateur à l'ère du biologiste-acteur en lui permettant à la fois de synchroniser des réactions biochimiques et de les observer en temps réel, y compris in situ. Ce progrès indéniable a néanmoins eu un coût. En effet, à cette occasion le biologiste est (presque) devenu aveugle, son spectre d'intervention et d'analyse étant brutalement réduit à celui autorisé par la technologie des lasers, c'est à ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h46m48s)

Anthropologie sociale du monde indien

Jean-Claude GALEY est directeur d'études à l'Ecole des Hautes etudes en Sciences Sociales (EHESS) dans le centre d'Anthropologie Sociale de l'Inde. Il est professeur au Department of Social Anthropology de l'Université de Oslo et édituer de la revue 'Social Anthropology' à Cambridge University Press.M. Galey est un indianiste et ses domaines de recherche portent sur les castes, la royauté, les mouvements sociaux-politiques et religieux, les cérémonies religieuses en Inde, la morphologie sociale, les théories de l'anthropologie et l'ethnohistoire
Voir la vidéo
Entretiens

le (3h2m0s)

La société sans qualités ?

Ce programme est le quatrième chapitre d’un cours de sociologie sur « La société à l’aube du XXIème siècle ».Sous le mode de la conversation, Jean-Yves Trépos, Christelle Stupka et Sabrina Sinigaglia-Amadio nous proposent d’aborder notre société et le passage du XXème au XXIème siècle par le biais de la question de « la société sans qualités ? » Ils abordent les écrits et les réflexions de Robert Musil, Richard Sennett, Pierre Bourdieu, Karl Mannheim, entre autres auteurs, afin de nous proposer quelques réflexions sur l’homme sans qualité (sans emploi, sans domicile, sans papier, etc.)Notre société contemporaine serait-elle sans classes ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (23m52s)

Autour de Norbert Elias (4) Civiliser, c'est domestiquer

Civilisation ou domestication ? Domestiquer/civiliser le corps, l'espace, la société rurale, l'enfant. Elias a montré comment le modèle curial se diffuse lentement dans toutes les couches sociales par la voie de l'autocontrainte. L'école, la police, l'armée monopolisent ainsi l'usage de la violence symbolique/pratique et constituent des vecteurs de cette colonisation de l'intérieur. A côté du modèle curial, des formes d'insubordination se répandent, au coeur même de la cour avec le collège des pages et son charivari ou dans les salons du XVIII°s. où s'élaborent des formes critiques de sociabilité. On retrouve les traces de cette euphémisation des corps et des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m13s)

Quelle mobilité pour quelle urbanité? - Jacques LEVY

La mobilité ne se réduit pas au simple déplacement. Rapport social au changement de lieu, elle comprend une partie non actualisée, d'autant plus importante que l'accessibilité s'étend. La mobilité est l'une des trois grandes méthodes de gestion de la distance, avec la coprésence et la télé-communication. Sa spécificité est de se confronter et de s'articuler, à travers ses réseaux, aux autres "couches" de l'espace habité. Avec ses métriques, pédestres ou automobiles, publiques ou privées, elle s'intègre à la problématique plus générale de l'espace urbain et participe de ses choix portant sur la densité, la diversité, la place de l'espace public ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte